Adaptation éléphantesque !

Après avoir fait une critique élogieuse du livre « De l’eau pour les éléphants », à laquelle Lintje a adhéré après lecture, il semble logique d’être allé le voir au cinéma. Nous voilà donc, magicienne et gnomette accompagnées par de beaux chevaliers servants, devant l’adaptation cinématographique du livre. C’est Francis Lawrence qui se lance dans la réalisation du film. Au casting dans les rôles principaux, nous retrouvons Chrisoph Waltz, Reese Witherspoon et Robert Pattinson, respectivement, August, Marlène et Jacob Jankowski.

L’éternelle remarque va tomber : on ne peut pas comparer un livre et un film. Le livre peut s’attarder sur tout un tas de choses que l’on prend plaisir à lire. Le film là fait déjà 2 heures en se concentrant sur l’essentiel. Il aurait pu en fait 3 et on aurait eu tout le livre mais est-ce nécessaire ? Nous en doutons… Mais nous allons dire de suite ce qui nous a chagriné : pour Lintje, elle a eu peur quand elle a vu qu’ils avaient littéralement supprimé un personnage (Al le directeur du cirque) mais au final ça choque pas vraiment, il ne manque pas trop et on le retrouve dans August. Et elle n’a pas aimé l’acteur qui fait Jacob âgé ! Bon ça va ça pourrait être pire comme critique… Quand à moi, j’ai juste trouvé la fin un peu précipitée mais au final ça montre l’urgence de la situation et sa précarité. Bon ils sont supprimé quelques scènes à la fin qu’il aurait été sympa de voir mais bon… On achètera la version longue elles y seront peut être !!

L’histoire reste globalement la même. Jacob Jankowski est sur le point d’obtenir son diplôme de vétérinaire quand on vient lui chercher pour lui annoncer le décès de ses parents dans un accident de voiture. Anéanti par la nouvelle, il va en plus être frappé de plein fouet par la grande dépression qui touche les Etats-Unis : il ne lui restera rien de ses parents, tout est saisi par la banque. Commence pour lui une errance qui l’amène sur une voie ferrée puis dans le premier train qu’il voit passer. Le voilà plongé dans le monde du cirque ! Il va intégrer le cirque Benzini et son plus grand spectacle du monde, en qualité de vétérinaire. Mais là où nous ne voyons que paillettes et spectacles, il va découvrir la dure réalité, l’envers du décor…

Les acteurs sont bons il n’y a pas à dire. Reese Witherspoon joue magnifiquement bien Marlène, l’écuyère. On croirait qu’elle a toujours fait ça !! Elle mérite largement des félicitations quand on sait qu’elle a appris à faire du trapèze, des acrobaties à cheval et a passé plusieurs mois avec l’éléphante pour apprendre à faire les figures avec elle. Cela apporte un réalisme saisissant. Nous lui tirons chacune notre chapeau.
Christoph Waltz se retrouve à incarner le mari de Marlène August, et ils lui ont rajouté le rôle d’Al puisque ce dernier a été supprimé. Il interprète avec brio, un homme torturé, totalement fou amoureux de sa femme mais aussi schizophrène. Passant de la tendresse absolue, de la plus grande amitié, à la colère la plus immense, ce personnage nécessite un vrai travail d’acteur que Christop Waltz réussit avec brio.
Il reste Robert Pattinson (que tout le monde connaît par Twilight) qui s’en tire très bien. Il joue un Jacob abattu, se ressaisissant au sein d’un monde violent. Il va découvrir l’amitié, l’amour mais aussi la haine la plus pure, qu’elle soit physique ou morale.

Dans ce trio d’acteur, il convient de placer Taï, l’éléphante qui interprète Rosie ! Car toutes les deux, nous avons trouvé qu’elle avait un véritable rôle à part. Elle en impose, tant par sa présence imposante que par son rôle qui a été totalement conservé.

Le délicat équilibre entre ces principaux protagonistes est très bien préservé. Nous avons retrouvé un Jacob, aimant les animaux et une femme, s’opposant à la maltraitance non sans difficultés dans un lieu où il semblerait que la Loi ne s’applique pas, une Marlène blasée, ne vivant que pour son travail, un August refusant toute frustration quel quelle soit.

J’insiste tout particulièrement (et Lintje je pense va être d’accord avec moi) sur l’esthétisme du film. C’est un beau film. Sans effets spéciaux à vous exploser les yeux. Les décors sont superbes, tout est pensé. Nous avons adoré les images du cirque. On y voit tous les aspects, tant les spectacles que les préparatifs qui s’y rattachent. Le film, comme le livre, est pour cela une très bonne représentation des cirques américains des années 1950. Bref c’est filmé avec brio, à travers un filtre de nostalgie et de beauté.

Dans tous les cas, un très bon film, touchant et poétique.

Petite critique par Maêlle et Lintje !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s