Le far-west version DC Comics !

Bonjour à tous. Ici Freytaw !

Je m’impose et je squatte un peu pour vous parler de mes bds. Vous savez… Le truc qu’on dit «pour les enfants», avec des images à la place des colonnes de textes. Bref. Je vais surtout vous parler, à travers cette rubrique intitulé «Comics de la semaine» (notez l’originalité et la recherche du titre), de comics de la maison d’édition DC Comics (Batman, Superman, Wonder Woman et leurs amis… non, pas de Wolverine ou de Spiderman, surtout pas lui d’ailleurs, c’est un tocard, si si ! Je suis parfaitement objectif !), et plus particulièrement sur les «New 52». En vrai, c’est plus pour des raisons budgétaires que je ne vais traiter que de bouquins DC (et non Marvel), car je peux pas tout lire… Sinon je ne mange plus (sauf Spiderman, lui je lis pas, c’est juste parce que je le déteste). Même un gnome à besoin de manger. Bah ouais. Et on mange plus qu’il n’y parait. Mais je m’égare. Les «New 52», donc, comme aime à les appeler DC Comics, représentent la nouvelle gamme de comics qui paraissent depuis le mois de septembre chez DC (enfin, depuis le 31 août). Faut savoir que là bas, aux US, pays du pétrole et des cowboys, les bd sortent de manière hebdomadaire sous forme de petits magazines, et ceci, tout les mercredis. Chaque semaine donc, (ou presque, j’ai toujours été nul pour tenir mes promesses sur Internet), je viendrais vous parler rapidement, ou plus longuement, d’un comics que j’aurais choisi parmi la liste multiple qui sort chaque mercredi.

Pour une petite session de rattrapage, je vous invite à lire mes précédents articles publié sur Blork, forum au combien … étrange… à défaut de trouver d’autres qualificatifs. J’ai déjà parlé de :
Justice League #1
Animal Man #1
Batwoman #1
Batman #1

Cette semaine, dernière semaine de sortie des numéros #1 de la nouvelle gamme de comics. On arrive au bout, et la semaine prochaine, chose incroyable, je commencerai à parler des numéros #2. Oui bon… recentrons nous sur ce qui nous intéresse et arrêtons le teasing.
Cette semaine donc, je vais vous parler du far west à travers le numéro #1 de All Star Western.

Image
Couverture qui en jette ! Si !

Nous sommes en 1880, à Gotham City. Vous savez, Gotham… la ville de Batman. Sauf qu’à l’époque, il n’existe pas vraiment, mais en fait on s’en fiche. Gotham, c’est une sale ville, c’était déjà le cas à l’époque. Ca puait, et la racaille trainait déjà dans les rues. Pas de justicier masqué par contre. C’est pour ça que la police local décide, à son grand dam, de faire appel à un chasseur de prime renommé… Jonah Hex. Dans le genre bad-ass, ce mec se tient là. Déjà, il joue dans le délit de sale-gueule. Il a de fausses allures de Double-Face car il s’est fait cramé la moitié du visage pendant la guerre de cessession. Puis ensuite, il est tout sauf plaisant. Il agit dirons nous, dans l’interêt du « bien commun », surtout celui qui implique que son bien à lui en fasse partie… c’est son petit coté chasseur de prime donc. Ici, il va devoir enquêter sur des meurtres en série d’un certain « Boucher », et il sera aidé par un certain Dr. Amadeus Arkham, docteur en comportement humain… Il fait office de profiler quoi. Je vous laisse relire son nom. Encore. Relisez le une dernière fois. Si ça ne vous dis toujours rien, félicitation, je vous considère comme inculte. Tant pis pour vous, vous n’aviez qu’à connaitre l’univers de Batman…. Bon ok, Arkham, c’est pas un hasard, c’est le nom de l’asile d’Arkham, qu’on trouve à Gotham City, là où Batman enferme tout les tarés sur sa route… Voyez ? Mais si… le pensionnat du Joker et de ses amis ! Amadeus est en fait le fondateur de cette asile. Mais elle n’est pas créée au moment de ce comic.
Image
La ville de Gotham dans les années 1880…

Alors bon, autant vous le dire, ce comic est génial. Jimmy Palmiotti et Justin Grey sont à l’écriture, Moritat est au dessin. Cette équipe créative est habituée du western version DC Comics et du personnage de Jonah Hex. Surtout les deux écrivains. Ils ont officié pendant 70 numéros sur le titre Jonah Hex, encore publié jusqu’en août dernier (avant le relaunch donc). On peut donc dire que ce All Star Western fait un peu suite à cette série. Le ton, les couleurs, l’ambiance, l’atmosphère, les personnages, Jonah… tout y est, tout reste inchangé pour notre plus grand bonheur. Les auteurs sont très à l’aise et ça se sent. Ils s’approprient aussi le personnage d’Arkham aisément et se serve de lui pour faire un présentation juste et pertinente de Jonah Hex. On s’amuse de voir ces deux bonhommes complètement opposés faire connaissance. De plus, et c’était là ma plus grande crainte, ils ont réussi à reprendre l’âme de Gotham City (qui reste un personnage à part entière pour tout ceux qui connaissent bien l’univers du chevalier noir) et à la transposer dans les années 1880. C’est crédible, la ville est déjà pourrie jusqu’à la moelle, il y fait « bon vivre »… bref. Ce bouquin est à la fois un vrai bijou pour les anciens lecteurs de la série Jonah Hex mais aussi pour les tout nouveaux lecteurs qui trouveront leur marques aisément tant tout ceci est bien amené.

Image
Jonah… il est aussi commode qu’il en à l’air…

Les traits de Moritat rendent justice à cette ambiance malsaine et dégueulasse qui parcourt la ville et ses habitants. Tout en sachant rester le plus clair possible dans les cases un peu mouvementées. Son trait n’est pas forcément très appuyé et s’approche plus du crayonné qu’autres chose, mais je trouve qu’il fait mouche. A la manière d’un Foreman sur Animal Man, Moritat arrive à rendre ces dessins glauques au possible pour nous immerger totalement dans l’ambiance. Gotham City vit. Elle transpire, elle respire… En fait, sans sa patte, je pense que les auteurs n’auraient pas autant su nous convaincre au sujet de la ville. Il n’y a qu’à voir la première planche que j’ai mise dans l’article pour s’en convaincre. Le plus fort reste encore l’ambiance dans les saloons, on se croirait devant un bon vieux western. Après tout, faut bien justifier le titre non ?

Image
Jonah aime aussi se battre donc…

Vous l’aurez compris, c’est encore une véritable perle que nous sort DC ce mois-ci. La qualité est au rendez-vous et on attend avec toujours un peu plus d’impatience la suite ! Pour vous faire un petit résumé du mois, je pense que des numéros que j’ai traité de manière privilégié, seul le Justice League semble avoir un peu de peine à briller. Mais j’y reviens un peu plus bas… j’enrichis ma rubrique avec un petit bilan du mois.

Image
Amadeus décrit Jonah Hex… et il est doué !
___________________________

Les autres comics de la semaine :

Tout d’abord, une présensation rapide des autres comics de la semaine. Semaine très très excitante bien qu’un peu décevante au final… malgré ce super numéro de All Star Western. Non, la semaine passée était définitivement la meilleure… Mais comme d’hab, il y’a quand même des choses à voir.

Aquaman #1 :
Le super héros le plus décrié de tout les temps… revient ici en force dessiné de fort belle manière par Ivan Reis et écrit par Geoff Johns. Le comic joue sur le caractère trempée du personnage tout en insistant bien sur le fait que ce héros est loin d’être aussi ridicule qu’il en à l’air. C’est pas un héros très populaire, mais ici, DC veut essayer de lui faire regagner des points. La présensation est réussi à mon sens, bien que sommaire, il reste encore à insister un peu plus sur une intrigue qui fait mouche et ça devrait finir de convaincre.

The Flash #1 :
Ecrit et dessiné par Francis Manapul, le Flash ressort de Flashpoint indemne et conserve son titre. Hélas, bien que non dénué d’intérêt, j’ai trouvé que tout ça manquait un peu de fond. Et il aurait été sympathique de lier ce héros à l’event Flashpoint qui a tant fait parler de lui… Au lieu de ça, un peu comme Aquaman en moins convainquant, on a une présensation du héros et c’est tout. On en attend plus du Speedster écarlate.

Green Lantern: New Gardian #1 :
Quatrième série sur Green Lantern dans ce relaunch. Elle peine à convaincre. Présentations des héros (en dehors du terrien Kyle Rayner) baclé. Mise en situation bancale, peu intéressante… j’ai vraiment eu du mal à accrocher. Dommage car l’intrigue … m’intrigue, si je puis dire, mais je ne me sens pas impliqué dans l’histoire.

Justice League Dark #1 :
Pour moi, la déception de la semaine. Le concept d’une Justice League tournant autour de la magie et du coté « sombre » de l’univers DC est pour le moins intéressante. Mais la présentation et ce numéro 1 sont un peu foiré. Le casting de l’équipe qui formera cette Justice League Dark est survolé. On a un gros plan sur Batman qui ne fera pas partie de l’équipe… Xanadu et ses visions nous perturbent plus qu’elles nous renseignent… A la fin, j’étais perdu et déçu. Je me tournerais tout de même vers le second numéro pour laisser une chance à la série, mais j’en attends plus.

Teen Titans #1 :
La Justice League des Teenagers revient avec ce numéro #1 plutot bon mais avec une teinte de déception là aussi encore. Ce numéro souffre du même problème que des autres BD à « équipe », Justice League ouJustice League Dark en tête, les personnages sont souvent mal ou pas introduit et on y perd un peu son compte. Reste que Tim Drake (Red Robin) est bien présenté et se positionne déjà en leader de l’équipe. Ca s’annonce cependant pas mal du tout pour la suite, Lobdell, l’écrivain, ayant déjà prouvé qu’il maitrisait le sujet.

_______

Bilan du mois :

Le relanch DC est bien en marche. Les 52 premiers numéros ont donc vu le jour. Et pour ma part, le constat est plutôt positif. Si je me base sur l’ensemble des oeuvres (je les ai tous lu en fait), 25% m’ont vraiment emballé grave, 25% m’ont plu bien comme il faut, 25% autre poucent me laisse dire qu’il mérite qu’on s’y intéresse, et seuls les 25% autres pourcents m’ont déçu ou vraiment pas intéressé. Déjà, si j’arrive à suivre 50% de ces nouvelles séries, ça sera pas mal. Et ça prouve un minimum de qualité, qui se ressent d’ailleurs sur les sites spécialisés avec leur différentes reviews. Très certainement, en dehors de quelques exceptions, si vous avez toujours hésité à vous lancer dans le comics, n’hésitez plus. DC vous offre ici un des meilleurs points d’entrées qui soient pour leur univers. On a globalement jamais vu pareil chose dans le monde du comics. En dehors de quelques titres encore un peu trop adressé aux anciens lecteurs (de manière exclusive j’entends), vous pouvez y aller les yeux fermés.

Pour l’instant, c’est juste de la V.O., mais Dargaud devrait éditer ces nouveaux titres en France des l’année prochaine (en espérant qu’une majorité passe nos frontières… ce qui n’est jamais certain hélas). Dans tout les cas, bien que je lise exclusivement en anglais, je m’informerais pour vous faire connaitre d’éventuels sortie française. La BD américaine ne s’est jamais aussi bien porté grâce à ce relaunch (les 52 numéros 1 sont tous parti en réimpressions, et certain deux à quatre fois…). Maintenant, si DC arrive à maintenir un niveau de qualité aussi satisfaisant sur l’année qui va suivre, ca sera déjà super. Et Marvel n’en est que plus dynamisé. A eux aussi de tenir la barre et accepter le duel… Je pense que cette fin d’année et l’année qui va suivre seront intéressante…

Publicités

2 réflexions sur “Le far-west version DC Comics !

  1. louyouk 4 octobre 2011 / 21 h 22 min

    Apparemment DC a enfin son 1602 ! Bonne nouvelle !

    • Freytaw 5 octobre 2011 / 0 h 09 min

      Je ne connais 1602 que de nom. Mais je peux dire que All Star Western n’est finalement que la suite de la série Jonah Hex qui était déjà fabuleuse (écrit par les mêmes co-auteurs). Alors certes, elle ne suivait qu’un seul et unique personnage, et cette nouvelle série semble vouloir élargir ces horizons. Ce qui est tant mieux. Ca enrichis l’univers et ne le rend que meilleur !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s