N’oublie pas que je t’attends d’Amanda Stevens

Ma dernière lecture de l’année 2011 aura été un policier que j’ai beaucoup apprécié ! Une année qui se termine bien et qui augure une année 2012 sous les meilleures auspices littéraires…

Voici donc un roman policier dont la force et l’originalité résident dans la manière dont l’histoire est déroulée. Ainsi nous partons d’un fait qui va déboucher sur trois enquêtes différentes avec trois conclusions différentes. Alors que la tendance est plus au rapprochement de plusieurs histoires, au recoupement entre plusieurs enquêtes, l’auteur va à contrecourant avec succès.

Emily est enlevée dix ans jour pour jour après la fille de Naomie. Aussitôt commence pour Tess, sa mère, le calvaire du parent dont l’enfant est kidnappée : l’attente, les questions des policiers – tellement intrusives -, le doute, l’incertitude qui entoure le devenir de l’être que vous chérissez le plus au monde. Très rapidement Abby, la tante de la petite Sadie enlevée dix ans plus tôt, fait le rapprochement entre les deux affaires. Mais cela ne suffit pas toujours à découvrir la vérité surtout qu’une seconde enfant, Sara Beth, est kidnappée quelques jours plus tard.  Mais cette fois-ci Abby voit des différences flagrantes entre les deux cas. Elle sera confirmée dans son intuition par Sam Burke, agent chevronné du FBI. Alors que l’affaire de l’enlèvement de la petite Sara Beth est résolue, Emily demeure introuvable. C’est alors que Tess découvre la deuxième étape de son calvaire : la diminution des moyens mis à disposition par la police pour retrouver sa fille. Commence pour elle un nouveau combat où désormais elle est presque seule, épaulée par sa meilleure amie et par Naomie. Quand enfin son calvaire prend fin, celui de Naomie recommence. Ainsi l’histoire fait une boucle : elle commence avec la petite Sadie et se termine par elle.

   Avec application, l’auteur nous dévoile les tenants et aboutissants de chaque cas d’enlèvement. Elle conserve assez de suspense pour nous persuader de poursuivre sans jamais traîner en longueur. Ainsi les intrigues sont chacune abouties et j’ai pu remarquer que leur complexité allait crescendo. Amanda Stevens manie très bien la plume de policier et respecte tous les codes sans jamais tomber dans un classicisme ennuyeux.

   Elle prend également le temps de développer la psychologie de chaque personnage. C’est ainsi qu’on comprend la difficulté d’Abby à enquêter sur la disparition de sa propre nièce, – la raison même de son intégration dans la police et de son maintien dans la petite ville d’Eden malgré des aspirations bien différentes. Pour Tess, toute la difficulté réside dans la culpabilité qu’elle éprouve : celle de n’avoir pas tout dis à la police car il existe des secrets qu’il vaut mieux garder pour soi. Toutefois on sent très bien le déchirement et la souffrance qu’elle éprouve à l’idée d’être à l’origine de l’échec de la police. Et donc indirectement de l’absence de sa fille. Sans compter les fantômes de son passé qui reviennent la tourmenter. Auprès de Naomie on découvre le combat permanent d’une mère meurtrie à jamais par la perte de son enfant. On voit tout ce à quoi une mère est prête à faire pour son enfant et pour la vérité sur tout ce qui le concerne. Une femme combattive qui voue sa vie à savoir ce qu’est devenu son enfant. Comme les autres personnages on admire son sang-froid, son optimisme et on souffre autant que la police lui brise ses espoirs. Par précaution évidemment, pour éviter de la faire trop souffrir en la laissant espérer trop longtemps et que la chute soit trop haute pour qu’elle la supporte. Même si ça part d’un bon sentiment, la douleur ne change pas, elle est toujours présente ainsi que l’espoir, ce sentiment tellement indispensable mais source de tellement de chagrins…

   Un policier bien tournée, mettant en place une histoire dont les personnages sont majoritairement féminins, – des femmes meurtries, blessées au plus profond d’elle même -, auxquelles on s’attache grâce à la qualité de l’écriture. En somme un bon livre qui nous offre un bon moment de détente !

Bonne lecture !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s