Les enquêtes de Sherlock Holmes : Le Diadème de Béryls

Coup de cœur pour un magnifique coup de pinceaux…

Un très beau coup de pinceaux de l’artiste française Christel Espié qui illustre une aventure du célèbre héros de Arthur Conan Doyle. Des peintures à la hauteur de la qualité d’écriture de l’auteur. Découvert par hasard, ce livre, paru aux éditions Sarbacane, est un vrai bijou littéraire, recelant un trésor artistique qui m’a conquis dès que j’ai posé les yeux dessus.

L’histoire est celle du Diadème de Béryls, une nouvelle courte et pertinente, conté comme toujours par le fidèle comparse du détective, le Dr Watson. Comme à son habitude, ce dernier s’extasie des prouesses de son ami. Pointilleux, méticuleux, secret, Sherlock Holmes utilise les armes dont la nature l’a dotée : une intelligence doublée d’un solide sens de l’observation. Et même si quelques pages avant la fin on commence à comprendre qui est l’auteur du crime accompli, on se régale des explications du détective.

"Elémentaire mon cher Watson..."

Un banquier réputé accepter de prêter de l’argent contre le Diadème de Béryls en garantie, somptueux bijou détenu par l’aristocratie anglaise mais propriété de la couronne britannique. Imaginé donc son désarroi quand il découvre que le diadème a été endommagé et délesté de trois de ses merveilleuses pierres. Mais alors qu’il vient trouver Sherlock sur conseil de la police, pour lui demander de retrouver le morceau manquant, voilà que le détective remet en cause la culpabilité de l’auteur, pris en flagrant délit mais qui refuse de parler. Mais n’ayant d’autre choix et acculé comme il l’est, le banquier laisse Sherlock mener l’enquête qui comme toujours, est une réussite de plus pour le détective.

Le livre regorge de petits détails en terme d’illustration. Mais commençons par ce qui m’a charmé : les grandes portraits, les grandes peintures qui mettent en scène les différents personnages de l’histoire, à commencer par notre cher Sherlock. Je les ai trouvé magnifiques, chacune saisissant les gens en pleine action, comme une photo. L’artiste, comme une spectatrice, nous montre des moments de l’histoire.  Les détails sont nombreux, rien est oublié, les peintures sont « riches » : détail d’une cheminée ou d’un intérieur typiquement de l’époque victorienne, paysage enneigé… Pour les peintures représentant les personnages je les ai trouvées extrêmement expressives : il ne fait aucun doute que Mister Holmes est en pleine réflexion, on lit le désarroi, la fatigue, l’angoisse du banquier sur les traits de son visage. Bref, les images nous parlent et font écho à notre imagination mise en branle par la magie des mots. Petit détail que j’ai aimé aussi : la pipe de Sherlock Holmes, aussi célèbre que lui, présente à côté de chaque numéro de pages.

Un livre de très grande qualité, un grand format, des pages épaisses en papier glacé, une couverture épaisse sur laquelle est reproduite une des illustrations présentes à l’intérieur. Un livre à découvrir pour faire connaissance avec Sherlock Holmes, un livre incontournable pour les personnes déjà conquises par le charme du détective anglais de Baker Street. Après quelques recherches j’ai découvert que Christine Espié avait déjà fait un autre livre où elle illustrait de la même façon une histoire du détective… Peut-être un futur achat en 2012…

Publicités

2 réflexions sur “Les enquêtes de Sherlock Holmes : Le Diadème de Béryls

  1. Lintje 22 janvier 2012 / 16 h 13 min

    On voit que tu as beaucoup aimé ce livre ! En tout cas je fais le même constat que toi, les dessins sont magnifiques ! Beaucoup d’expressions passent dans ces portraits

    • Maêlle 22 janvier 2012 / 19 h 09 min

      Oui la qualité est bluffante et le rendu tout simplement superbe. Je te le prêterai si tu veux.
      J’ai passé plus de temps à regarder les illustrations qu’à lire l’histoire au final !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s