Trilogie Hunger Games Suzanne COLLINS

   En seulement quelques jours j’ai dévoré le premier tome de la trilogie aujourd’hui bien connu de Hunger Games. J’ai été agréablement surprise car je ne m’attendais pas à un livre jeunesse de cette qualité si je puis dire. En effet, l’histoire est rondement menée, plutôt bien ficelée malgré une fin prévisible (du moins pour les Jeux), les personnages sont dotés d’une profondeur que j’ai rarement vu et la traduction est nickel. De quoi mettre du baume au cœur quand on a déprimé devant la traduction massacrante de Twilight (qui n’a pas du tout le même intérêt au niveau de l’histoire, je parle là uniquement de traduction). Sans attentes particulières, je suis sortie de ma lecture enchantée et avide de connaître la suite… J’ai poursuivi, et me voilà donc avec les trois tomes de terminés. Petite chronique.

hungersgames-livres

   Je pense qu’aujourd’hui tout le monde connaît l’histoire : un pays, Panem, divisé en 12 districts soumis au Capitole. Ce dernier organise tous les ans les Hunger Games. A cette occasion, un représentant du Capitole se déplace dans les districts et vient y chercher deux tributs, un mâle et une femme. Les 24 tributs sont envoyés pour s’entretuer dans une arène afin de distraire la population du Capitole et rappeler à celle des districts la toute puissance de ce dernier.  Pour la 74ème édition Katniss voit avec horreur le prénom de sa petite sœur Prim tiré au sort. Sans l’ombre d’une hésitation elle se porte volontaire pour la remplacer. Et elle lui promet une chose. Essayer de gagner les jeux pour revenir. D’un postulat simple, l’auteur tire une histoire profonde dont j’ai trouvé que le principal atout était les personnages.

   Des personnages touchant et attachant que sont Peeta, Gale, Haymitch, Cinna. On oublie par instant qu’ils ne sont que des enfants lorsqu’on les voit se débrouiller dans l’arène des Hunger Games mais au final l’auteur sait garder une certaine naïveté dans son écriture qui coïncide avec la “mentalité” de ses personnages. Cinna fait parti de ses personnages secondaires essentiels, auquel on s’attache énormément. Subtil, il apporte par petites touches quelque chose à l’histoire, à l’héroïne. Martyr d’un combat dans lequel on ne le pensait pas impliqué, il se révèle être un élément important. Il m’a beaucoup surpris et je m’y suis beaucoup attachée… Clairement j’ai trouvé que Suzanne Collins prenait un soin tout particulier à faire différents personnages apportant chacun quelque chose à l’histoire. Haymitch, le mentor, l’ancien gagnant de Hunger Games, est un véritable phénomène à lui tout seul et j’ai été étonnée à plusieurs reprises par ce personnage que Katniss va apprendre à comprendre petit à petit. Plein de défaut – son alcoolisme notoire en premier lieu – il n’en demeure pas moins essentiel à l’histoire, notamment via sa relation avec ses « poulains ». Il y a ainsi toute une galerie du personnages qui gravitent autour de l’héroïne Katniss Everdeen. Des personnages qui permettent aussi de mieux comprendre les réactions de Katniss parfois ou tout au moins qui permet de les mettre en perspective.

   Le premier tome est essentiel et est, je trouve, le meilleur de la série. Il tient un rythme impressionnant tout en posant énormément de choses : l’environnement, les jeux de pouvoir, la description des gens du Capitole, ceux des Districts, l’horreur des jeux. Un tome qui tient en haleine et qui accroche le lecteur. Contrairement à Livrement, je n’aurai pas pu me contenter de ce premier livre ! J’avais vraiment envie de savoir comment allait se passer la tournée post Hunger Games… Surement aussi parce que je savais qu’il y avait une suite !!  Après l’action du premier tome, le second est beaucoup plus calme. Axé sur les émotions qui traversent Katniss, il s’est révélé être un tome de transition. Comme une longue partie d’échec, les pions se mettent en place, les jeux de pouvoir s’installent et une nouvelle ère débute. Les titres des deux derniers tomes sont emblématiques de ce qui est conté à l’intérieur : l’embrasement pour le second, la révolte pour le troisième.

   J’attendais sûrement trop du tome 3 qui du coup m’a un peu déçu sur plusieurs points. Le traitement des personnages est moins travaillé, la relation entre Peeta et Katniss étant mise en retrait alors qu’elle est de loin la plus intéressante. Gale n’est pas exploité à fond alors qu’il pourrait être beaucoup plus important notamment à la fin. Ces faiblesses ont été compensées pour ma part, par une fin que j’ai trouvé à la hauteur, en cohérence avec l’histoire même si elle fut un poil rapide. J’ai été étonnée du rôle de Katniss et j’ai apprécié être surprise de ce qu’elle est amenée à faire. La fin se révèle plus triste que ce à quoi je m’attendais (on reproche souvent aux auteurs jeunesse d’être trop clément avec leurs personnages, Suzanne Collins pour sa part a tendance à ne pas faire dans la dentelle) même si on n’échappe pas à une clémence bien connue (et attendue) dans ce type de roman.

   Malgré une trilogie jeunesse de qualité celle-ci connaît quelques faiblesses. Comme Robin Hobb avec Fitz, Suzanne Collins torture un peu (trop) Katniss. Alors certes, la science fiction permet ce genre de privilèges, une technologie plus avancée permettant des miracles, néanmoins il semble parfois que Katniss soit dotée d’une chance qui ne ressemble guère à la survie… Malmenée, elle demeure malgré tout crédible. Mais il ne faudrait pas grand-chose pour basculer dans une certaine incongruité qui pourrait gêner le lecteur.

   En restant dans le domaine de la jeunesse, il est clair qu’Hunger Games est une histoire de qualité que je recommande. Le thème abordé, au delà du bien et du mal, c’est la liberté, la démocratie. Un fil rouge qui est déroulé tout le long de l’histoire et qui lui apporte sans aucun doute sa profondeur.

   Au cours de ma lecture, j’ai pensé à Running Man de Stephen King (on quitte le monde de la jeunesse je vous l’accorde). Au fond Hunger Games est une vision future des anciens jeux romains… Du pain et des jeux pour contenter le peuple, l’endormir afin de diriger tranquillement… Sur ce, je vous souhaite une bonne lecture !

Maêlle

Publicités

10 réflexions sur “Trilogie Hunger Games Suzanne COLLINS

  1. Freytaw 18 avril 2013 / 10 h 59 min

    Je vois que tu as eu le même sentiment que moi sur le dernier tome. Qu’est-ce que j’ai regretté « l’absence » de Peeta… Et Gale m’a finalement plus agacé qu’autre chose. Là sans être là. La relation décrite ici est à l’image de l’hésitation de Katniss, mais ça en devient assez pénible à la lecture.

    Quand à la liberté, j’ai aussi été assez déçue qu’au final, Katniss n’a finalement que peu d’emprise sur les évènements. Et sa liberté, elle ne l’aura que sur la dernière page. Question cruauté, je confirme que Suzanne Collins n’y va pas avec le dos de la cuillère. Tout ça pour « ça ». Ce fut un peu mon sentiment. D’un côté Katniss a de la chance dans la survie, mais elle ne fait que subir les évènements de manières incessantes sans aucun réel contrôle. Ca perd un de peu de sens sur la fin. J’étais un peu comme elle en tant que lecteur : à quoi bon ? Je n’ai pas lâché la lecture, mais j’étais pressé d’en finir.

    Irréaliste d’un coté, trop terre à terre de l’autre, j’ai du mal à comprendre le message final. On ne peut vivre d’aventure sans être réellement libre ? La liberté ne se mérite pas, elle ne se gagne qu’au bon vouloir des grands décisionnaires ? Même quand Katniss « agit », elle n’est qu’en vérité, manipulée… Plus un pantin qu’une héroine. C’est une réalité que j’ai beaucoup de mal à accepter vis à vis du reste de ces accomplissements.

    • Maêlle 18 avril 2013 / 11 h 13 min

      Bon il m’aura fallu lire les trois tomes pour comprendre ton désappointement. En effet, pour Gale, je pense que Suzanne Collins voulait retranscrire l’hésitation permanente de Katniss. Mais comme tu dis, ça devient lourd à lire et ça prend presque trop de place par moment.

      Tout ça pour ça ? Moui… Elle ne subit pas à la fin quand elle décoche sa flèche !!! Perso ça je ne l’ai pas vu venir. Par contre, j’ai été déçu que ça soit « Han elle a fait ça !! » puis « C’est bon, tout est OK. »… Mais j’ai trouvé que cette scène montrait bien que Katniss en a assez de tout cela et du coup son acte a une forte répercussion sur le final… Mais effectivement parfois, à quoi bon ? Toutefois cette partie là de la fin m’a permis de « relever » le niveau.

      Je dirai plutôt que les grandes causes nécessitent des sacrifices et que tu ne peux pas toujours faire les choses à ta manière car tout ne peut dépendre de toi quand cela atteint une certaine envergure. Je ne l’ai pas toujours vu comme pantin. Parfois longue à la détente. Une lenteur qu’on peut imputer à sa jeunesse…

      • Freytaw 18 avril 2013 / 12 h 34 min

        Ben, « pantin » dans le sens ou sans Snow, et sans ses derniers discours, elle n’aurait sans doute jamais décoché cette dernière flèche. Alors oui, elle prend sa décision en toute connaissance de cause, mais tout de même, j’avais un goût amer dans la bouche.

      • Maêlle 18 avril 2013 / 15 h 56 min

        En effet, sans cela elle n’aurait peut être pas réagi ainsi, mais de toutes évidences les intentions des uns et des autres lui échappent… C’est un peu une héroïne malgré elle qui cherche plus la vengeance que la gloire.

  2. Léa 4 mai 2013 / 10 h 36 min

    Pour ma part, j’ai adoré le premier tome. Les descriptions sont détaillés, les personnages intéressants. Dès le début on maudit le Capitole et on se range du côtés de Katniss. Les jeux accrochent , on ne peut plus arrêter de lire.
    Le second tome est pas mal car on y découvre pleins de trucs notamment sur Haymitch (qui est un personnage que j’aime beaucoup avec Cinna), comment se sont déroulés ses jeux à lui (qui étaient cruels). Le troisième et bien j’ai pas trop aimé. Je trouve que Katniss (et Peeta) est trop « torturée », mentalement je parle, je me demande comment elle n’est pas devenue folle, rien que les descriptions de ce qu’elle endure, ça me fait des frissons. Sans parler la mort de Prime.. Triste, là tu as raison, Suzanne Collins ne fait pas dans la dentelle.. Sinon j’ai beaucoup aimé.

    • Freytaw 4 mai 2013 / 23 h 42 min

      On est bien d’accord concernant ce dernier tome qui va bien trop loin dans la torture ! C’était juste abominable ! Vraiment trop dur. Ca casse un peu l’aura de Katniss et on se dit finalement qu’on a le controle sur rien, ça en devient déprimant. Et ce qu’ils font à Peeta est juste horrible aussi !

      • Maêlle 6 mai 2013 / 22 h 06 min

        Au moins il y a de l’imagination quand aux tortures. Voyons le bon côté des choses !!

    • Maêlle 6 mai 2013 / 22 h 05 min

      Je suis d’accord, plusieurs fois cela semble invraisemblable qu’elle parvienne à survivre… D’où un tome 3 moins intéressant aussi. Mais attention tu spoiles !!!!

  3. cluzet 21 janvier 2014 / 0 h 09 min

    J’ai lu tout les livres je viens de finir le dernier, je n’ais pu m’empêcher de sombré dans la folie de Katniss,de sa douleur de sa solitude.
    La moral me parait simple, Suzanne Collins a retranscrit sa vie, sa mère a du surement beaucoup jouer dans ces opinons. ce livre veut simplement nous rappeler que la guère n’est pas si loin,qu’on ne doit pas retombé la dedans. Dans l’ensemble de la trilogie elle nous fait un voyage dans le temps du passé et de notre futur.
    Je ne peux que remercier Suzanne Collins pour ce livre…

    • Maêlle 21 janvier 2014 / 20 h 56 min

      Malgré toute cette douleur, Katniss parvient à ne pas trop sombrer dans la folie et s’en sort finalement plutôt bien je trouve.
      D’une certaine façon ce livre nous montre qu’un régime totalitaire peut très vite retrouver sa place, et elle mêle effectivement des éléments du passé (les jeux de Rome) et le futur. C’est une belle œuvre littéraire 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s