L’Arche de Noël et autres contes – Romain Sardou

   Il y a des idées préconçues totalement idiotes (vous me direz qu’il y en a beaucoup dans ce genre de cas de figure mais passons…) Notamment de croire que les contes ne sont fait que pour les enfants et par des auteurs connus du milieu de la littérature jeunesse. Je connais Romain Sardou pour avoir lu de lui Délivrez-nous du mal dont je garde un bon souvenir. C’est donc sans hésiter que je me suis plongée dans la lecture de ces contes de Noël. La lecture en est aisée, l’auteur utilisant un style simple et classique. Il s’adresse au lecteur comme si il était un conteur au coin de feu, prêt à vous emmener dans un monde magique ce qui est effectivement quelque peu le cas ! Les histoires sont mignonnes, entre contes initiatiques pour enfants et contes pour adultes. J’ai trouvé qu’ils pouvaient tous être lus à ces 2 niveaux. Dans l’idéal, je dirai que l’adulte les lie, se les approprie et les offre à un (ou des !) enfant(s) pour le bonheur de tout le monde ! En tout cas, c’est ainsi que j’aurai fais, si j’avais des enfants à qui ravir les oreilles d’histoires fantastiques…

 Le recueil se divise en 4 contes de longueur inégale.

L’Arche de Noël : Amory Bolton est un orphelin londonien qui adore écouter les histoires que se transmettent les enfants, venues d’un conteur loufoque mais extrêmement apprécié. Alors qu’Amory a l’habitude de gérer sa petite vie en fonction des rythmes extrêmement précis des anglais qui l’entourent, tout son emploi du temps sera remis en cause par une réunion inattendue à laquelle il va se rendre sans y être convié… Ainsi est la curiosité d’Amory. Mais une curiosité qui lui permettra de découvrir la vérité sur la présence des êtres magiques dans notre monde… Ce n’est pas peu dire !

Les petites espérances de Duane Reilly : alors que la famine frappe l’Irlande, Duane quitte son pays pour se rendre à Londres. Immigré parmi tant d’autres à l’époque, il va parier avec un petit malfrat qui deviendra son plus grand ami, qu’il est capable de trouver quelqu’un de bien à Londres. Parce que Duane voit le meilleur en chacun et le bien partout, il est convaincu de réussir. Il lui faudra du temps et de la persévérance pour réussir à comprendre. Mais malgré toutes ses déconvenues, Duane continuera – et c’est ce qui est le plus « beau » – à voir le bon côté des choses et des gens.

Noël à Coldbath Fields : Barnabas Witham, par un concours de circonstances malheureuses, se retrouve emprisonné. Cette injustice va amener le hasard à remettre les choses à sa place. Un hasard qui a une barbe blanche et un vêtement rouge. Ou comment le père Noël peut venir se mêler des affaires des hommes… A moins que ça ne soit le hasard.

La fessée du Père Noël : Ou pourquoi le père Noël est devenu ce qu’il est, et le rôle du père Fouettard aujourd’hui. Plus tourné vers ce dernier, ce conte très court, nous emmène à la rencontre d’un personnage au moins aussi connu que notre cher bonhomme à la barbe blanche et au veston rouge mais nettement apprécié… A torts.

   Ces contes sont un bon moment de détente qui nous permet de (re)plonger dans notre âme d’enfant qui n’est jamais très loin. Il n’y a pas le traditionnel « Il était une fois » mais l’auteur s’adresse à son lecteur d’une manière telle que l’on serait prêt à lui répondre pour peu qu’on l’ait en face de soi ! Plus précisément, cette manière de s’adresser au lecteur rappelle l’origine orale de ces histoires. J’ai aimé que ces dernières soient situées à une période bien particulière : celle de l’apparition du père Noël. Ancré dans notre folklore, nous en oublions presque qu’il n’a pas toujours existé. Que d’autre l’ont précédés comme St Nicolas, mais que cela fait peu de temps qu’il est réellement devenu le personnage qu’il est aujourd’hui. Ces contes nous montre une autre forme de magie : celle de la naissance d’une légende.

   Vous l’aurez compris, ce fut une lecture agréable et tout en douceur qui donne envie d’être partagée, de voir s’illuminer les yeux des enfants, qu’ils croient encore au Père Noël ou non…

Bonne lecture !

Ce recueil a été lu dans le cadre du challenge JLNN de Lune !

logo3

Publicités

2 réflexions sur “L’Arche de Noël et autres contes – Romain Sardou

  1. LaLibrosphere 22 octobre 2013 / 14 h 36 min

    Super chronique, je note, ça pourrait être une lecture sympa pour la période de Noël, enfouie sous une couette avec un chocolat chaud 🙂

    • Maêlle 22 octobre 2013 / 14 h 46 min

      Merci !! Là c’est le top le livre, la couette ET le chocolat chaud 🙂
      En tout cas, en période de Noël je crois que ça demeure le meilleur moment pour le lire et rêver…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s