Contes curieux des quatre coins du monde – Praline Gay-Para

   Je confesse avoir pour les contes un certain attachement. Ils me rappellent la saveur de l’enfance, l’innocence de cet âge où l’on pense que ces histoires détiennent un fond de vérité… Peut-être est-ce du au fait que malgré les années qui ont passé je continue à croire aux contes !!

   Le titre de ce recueil m’a attiré. Il semblait me promettre un tour du monde en histoires, loin des traditionnels (sans connotation péjorative car ils ont bercé mon enfance) contes de Perrault et autre contes de fées. Cela ne pouvait que donner envie à la grande rêveuse que je suis. Alors je m’en suis saisie et me suis plongée dedans sans attendre. Je n’ai pas été déçu par mon voyage. Je suis allée à la rencontre de l’Ethiopie, de la Somalie, du Viêtnam, le tout en restant assise sur mon canapé, simplement grâce une femme qui a pris le temps d’écouter toutes ces histoires pour mieux nous les transmettre. La tradition orale des contes est encore très présente dans certaines cultures. Praline Gay-Para se fait la plume de toutes ces histoires contées à travers divers pays. Elle partage avec nous cette richesse pour nous ravir, nous émerveiller comme elle semble l’avoir été en les entendant. Et ça marche plutôt bien.

contes

   Ce recueil n’est pas exceptionnel dans le sens où je n’ai pas été totalement emballée ou envoûtée par certaines des histoires. Après plusieurs semaines, la seule qui me reste est celle de l’histoire des maîtres du vent et de l’eau. La seule qui soit assez longue pour être vraiment entrer dedans. Et c’est un petit peu le reproche que je ferai à ce livre de contes : certains sont vraiment trop courts pour avoir le temps de les apprécier. D’autres ressemblent plus à de courtes histoires légèrement moralisatrices qu’à un véritable conte doté d’une histoire à faire rêver. Certains sont même plus proches du poème en tenant sur une page à peine.

   Mais peut-être est-ce là un défaut de ma part : je m’attends à ce qu’un conte me fasse rêver et me ramène sur les chemins de l’enfance. Ca n’est pas toujours évident qu’il en soit ainsi…

   Je suis toutefois enthousiasmée par l’idée de poser sur papier ces histoires qui au fil du temps se perdent, la tradition orale étant plus proche de disparaître que de se perpétuer. Est-ce dommage ou est-ce une évolution prévisible, chacun a son opinion sur la question. Néanmoins, le fait de les avoir transcrit par écrit permet de les faire connaître au plus grand monde et de les partager à travers le monde entier. On se rend compte que finalement les idées sous-jacentes sont souvent les même pour les contes quelque soit la culture qui en est à l’origine.

   Ces contes curieux n’en demeurent pas moins originaux et plein de vie. J’ai appris ainsi la signification de Bagdad, bien loin de ce qu’on imagine aujourd’hui, cette ville étant associée dans notre esprit à la guerre. J’ai eu l’impression de sentir le vent chaud du désert, et l’humidité étouffante des pays asiatiques. Attendez-vous à être transporter vers un monde nouveau car les histoires sortent tout de même des sentiers battus. Si le fil rouge ressort immédiatement, le reste autour est extrêmement différent. C’est cette originalité que je retiendrai, c’est ce qui fait la richesse de cet ouvrage et son intérêt.

    A noter également une idée sympa de Praline Gay-Para : à la fin de livre, elle explique où elle a pu les entendre, à quelle occasion, l’éventuelle signification de certaines choses… J’ai trouvé ça intéressant de nous faire partager l’expérience initiale qu’elle a connu.

   Quand je l’ai fini, j’ai eu envie de les partager oralement avec des enfants, d’allumer dans leurs yeux l’étincelle du rêve et de leur faire froncer les sourcils lorsqu’il s’agit de comprendre le sens caché d’un conte… On peut donc dire que l’auteur remplit pleinement sa mission de « transmission ».

Bonne lecture !

Ce recueil a été lu dans le cadre du challenge JLNN de Lune !

logo3

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s