Les anciens astronautes de Vincent Pompetti

   C’est la couverture sur fond de ciel étoilé qui m’a interpellée. Enfant j’étais fascinée par les constellations et l’aspect insaisissable de l’infini qui constituent l’univers. Je ne pouvais qu’être attirée par un titre tel que Les anciens astronautes. Bien que mon libraire favori n’ait pas fini de la lire (en raison de beaucoup d’ouvrages à lire, notons ce dévouement sans faille, caractéristique du libraire indépendant et passionné) il m’a glissé quelques compliments à commencer par le fait que c’était surtout le coup de pinceau qui était bluffant. Mais il me précisa préalablement que le scénario – au stade de lecture où il en était – tenait la route. Élément important quand on sait que c’est un one-shot de 166 pages, s’il vous plaît. Une bande-dessinée dans l’espace, voilà ce qu’il me fallait pour patienter jusqu’au 16 septembre, date de sortie du tome 2 de La conquête des étoiles pour ceux qui auraient oublié (honte à vous !!) Et je n’ai pas été déçue. Bien au contraire, j’ai été conquise moi aussi.

P1020482

   Onys, jeune archère exilée avec sa sœur sur la Plaine, planète-nation, s’éveille un matin avec la sensation que quelque chose de sourd rôde autour d’elle. Et si il n’y avait pas seulement d’autres planètes mais aussi plusieurs dimensions ? Si Onys avait un rôle à jouer dans le futur de sa planète natale ? Autant de questions qu’elle devra résoudre avec l’aide des Anciens astronautes.

   Vous n’avez pas tout compris au résumé ? C’est le but… L’avantage indéniable de la science-fiction c’est que vous pouvez parler de notions présentes dans le livre qui demeureront abstraites aux non-initiés. Il y a donc peu de chances que je vous « spoile ». Bon, le risque c’est de ne pas vous donner envie. Ce qui serait franchement dommage. Pour commencer, le titre n’est pas sans rappeler la théorie dite des anciens astronautes qui a surgi dans les années 70-80. Théorie selon laquelle des extra-terrestres auraient visité notre planète lorsqu’étaient installées des civilisations anciennes (sumériens, égyptiens…) donnant naissance, notamment, à des cultes religieux. Cette théorie se base, notamment, sur le fait selon lequel certains peuples n’auraient pu parvenir à réaliser certaines choses sans une aide extérieure. De là, vous pensez, à juste titre, aux pyramides, aux dessins mayas qui sont visibles du ciel, etc. Voilà, en très gros la théorie qui porte le même nom que l’ouvrage. Toutefois, l’auteur, même si il garde l’idée sous-jacente d’un peuple ancien et sage venu sur une planète, il bifurque complètement en optant pour un monde qui lui est propre. J’ai trouvé que cette fameuse théorie s’estompait au fil de la lecture. L’auteur se l’approprie et la restitue à sa façon.

   Vincent Pompetti nous entraîne donc dans son monde imaginaire avec une aisance désarmante. Ses dessins d’une grande qualité vous immergent immédiatement dans la douceur de vivre de la Plaine. J’ai rarement été aussi joliment emportée dans un endroit. Le trait est  léger, il a quelque chose de délicat presque fragile accentué par des couleurs douces. L’usage de la peinture aquarelle pour la colorisation renforce cette impression de douceur.

P1020483

    Pour autant le récit a ses zones d’ombre qu’il parvient à retranscrire par un usage immodéré de couleurs très sombres. Les contrastes apportent une forme de violence et de noirceur à l’ouvrage parfaitement cohérent avec le récit qu’il déroule.

   Vincent Pompetti révèle une histoire fouillée, profonde comportant plusieurs niveaux de lecture. Après avoir fermé l’ouvrage il m’a paru évident qu’il me faudrait le relire pour saisir tous les détails. Une première lecture vous permet de saisir l’essentiel mais l’essence de l’histoire se trouve dans les explications étoffées délivrées par les différents personnages. Explications qui nous permettent d’avancer mais dont on ne saisit pas toujours le sens profond. Surtout lorsque l’on est avide de connaître la suite de l’histoire.

   J’ai donc avancé au gré d’une histoire complexe mais pleine d’humanité. L’auteur m’a donné l’impression de vouloir délivrer un véritable message de tolérance et de paix à travers une forme de sagesse. Il serait peut-être bon de conseiller cette lecture en hauts lieux… L’humain y est  décrit, avec ses imperfections mais aussi tous les espoirs qu’il suscite. L’Homme est plein de défauts mais aussi capable de changer totalement et tendre vers quelque chose de « bien ». Pour autant, Vincent Pompetti n’est pas moralisateur, ni manichéen et c’est bien là une des forces de ce récit aux airs mythologiques.

    Sur fond de luttes de pouvoirs et d’intrigues politiques, l’auteur tisse la trame d’un monde en devenir, en quête de sens, prêt à se reconstruire et à prendre une autre direction pourvu que nous l’aidions à trouver sa boussole. Et Onys n’est pas la sauveuse tant attendue mais une femme arrogante qui doit retrouver son humilité pour que son désir d’aider ne soit pas mû par celui d’être reconnue. C’est Yulunga qui sera celle qui portera une autre parole. Elle sera celle qui critique pour l’aider à s’accomplir. Ce fut de loin mon personnage préféré dont il dégage une grande force derrière les traits délicats que lui offre l’auteur. Elle dégage un profond sentiment de sérénité qui dénote au milieu des préoccupations des autres personnages. Elle possède aussi une conscience d’elle même qui lui permet de poser un autre regard, tant sur elle que sur ses congénères. Différente mais humaine, Yulunga se révèle être un être essentiel, omniprésent mais qui laisse toute la place aux autres personnages pour qu’ils s’épanouissent. L’auteur trouve ici un autre équilibre entre ses protagonistes.

   Vincent Pompetti nous offre une belle histoire magnifiquement illustrée que je ne peux que conseiller à tous ceux qui voudraient avoir la tête dans une autre dimension.

Bonne lecture !

Publicités

2 réflexions sur “Les anciens astronautes de Vincent Pompetti

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s