Le jour où le bus est reparti sans elle de Beka & Marko

   Je voulais commencer par dire que je ne m’attendais pas du tout à ce que cette BD m’a offerte à lire. Cela me paraît finalement un non-sens car en vérité je ne savais pas de quoi il retournait véritablement. Je ne pouvais que me faire surprendre. J’ai été joliment, agréablement surprise par ce titre déniché à la médiathèque par le plus grand des hasards.

Clémentine est à un moment de sa vie où il lui semble manquer de sens. Cherchant par tout moyen à dépasser ce désagréable moment, elle a décidé de se lancer dans la méditation et va prévoir un week-end avec le groupe qu’elle a rejoint à cette fin. Seulement voilà, Clémentine va être oublié par ce dernier, la laissant seule dans l’épicerie d’Antoine. Contre toute attente, cette mésaventure va se révéler pleine de richesses.

   On peut tous aisément s’identifier à Clémentine tant son malaise peut toucher n’importe qui, n’importe quand dans sa vie. Ici, l’auteur décide de le situer à la trentaine, un âge où aujourd’hui, quand on est une femme célibataire on est soumise à tout un tas d’injonction : vivre en couple, avoir un enfant… Sinon, nous sommes des ambitieuses au service de nos carrières. En somme il faut rentrer dans une case.

   Malgré le détachement et l’assurance que l’on peut avoir, le regard des autres nous affecte d’autant plus lorsque nous sommes dans une période de doute et d’hésitation. C’est ce qui ressort de l’histoire de Clémentine et explique son entreprise de méditation, plus ou moins couronnée de succès, avec un groupe où l’on a vite l’impression qu’elle n’a pas sa place. Finalement elle va rencontre Antoine et sa vie, comme l’histoire, prend une nouvelle tournure.

   Antoine, c’est la voix qui vient vous donner les conseils que vous n’attendiez pas mais qui vont se révéler indispensables. Friand de petites histoires l’auteur distille à travers ce personnages tout un tas de petits contes issus de la sagesse populaire asiatique. Il pose des jalons sur le chemin de Clémentine, la laissant libre de ses choix mais pleinement maîtresse de la voie qu’elle choisit.

   On suit l’évolution de la jeune femme qui semble s’épanouir davantage au fil du récit. Ce dernier fait tout autant de bien au lecteur. D’un ton résolument optimiste, empreinte de douceur et de sagesse, c’est le genre de lecture qui vous rend heureux et vous rappelle combien la vie est belle. On peut en tirer quelques leçons pour soi mais surtout une véritable énergie.

   Les dessins de Marko aux couleurs chaudes et aux visages tout en douces rondeurs accompagnent parfaitement le récit qu’ils illustrent. Les deux, texte et dessins, se fondent l’un dans l’autre pour nous offrir cette bande-dessinée qui est un véritable remède à la morosité.

Bonne lecture !

Maêlle

Publicités

2 réflexions sur “Le jour où le bus est reparti sans elle de Beka & Marko

  1. Hilde 10 juin 2017 / 10 h 02 min

    Je l’ai repérée il y a quelques temps et j’aimerais bien la trouver, comme toi à la médiathèque. Le hasard fait bien les choses.
    De mon côté, je ne compte plus mes découvertes de bibliothèque/médiathèque. J’y ai souvent fait de belles rencontres.

    • Maêlle 14 juin 2017 / 22 h 54 min

      L’emprunt a cela de magique que l’investissement étant relatif on peut se laisser tenter par tout un tas de livres vers lesquels on ne serait pas aller. Celle où je vais ce qui est sympa c’est que régulièrement les bibliothécaires mettent en avant des titres de BD et ils les changent régulièrement donc ça permet d’avoir plein d’idées et de titres dont on n’a pas nécessairement entendu parler.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s