L’impasse de Estelle Tharreau

   Auteure encore peu connue, issue de la petite mais pleine de promesses et belles découvertes, maison d’édition Taurnada, Estelle Tharreau a été une découverte agréable à travers son livre L’impasse. Entre thriller, policier, elle mène son histoire sans faillir jusqu’à un dénouement surprenant empreint de rebondissements.

L’impasse c’est cet endroit où vit la famille Pelissier. A Chanzy, ceux sont les notables de la région, les pourvoyeurs d’emplois dans un ancien bassin minier sinistré et rongé par le chômage. Mais c’est aussi le lieu où un meurtre va être commis. Celui de Nicolas Mazoyer, une petite crapule sans carrure peu appréciée mais qui mérite comme tout le monde de voir sa mort élucidée au grand dam de certain.

   L’auteur alterne les points de vue mais nous suivons beaucoup celui de David, le policier en charge de l’enquête. Revenu dans sa région natale alors qu’il travaillait sur Paris, David se retrouve confronté à la difficile réalité qu’est la sienne : l’endroit ne lui « parle » plus. Il n’est plus chez lui. Les souvenirs d’enfance sont empreints d’une auréole de bonheur qu’il ne trouve plus à Chanzy. L’auteure installe une atmosphère lourde. La ville est dominée par le chevalet, témoin d’une époque prospère révolue. La mine ne fonctionne plus depuis longtemps, le chômage gangrène la région qui se vide petit à petit de sa population. C’est un peu glauque mais surtout ça m’a donné le sentiment d’une ambiance similaire à de la poussière de charbon humide : elle vous colle à la peau. Tout semble teinté de gris, de noir, de houille et de pauvreté. Cela instaure une ambiance propice à une enquête particulière.

   Particulière car David va se retrouver confronté au gré de son enquête à ses anciens amis, camarades et voisins. Entre la rancune, l’indifférence et la haine, il va découvrir à ses dépens qu’il est compliqué de revenir ainsi sur les traces de son passé. Mais il va y faire face avec une certaine dignité et une forme de courage qui le rend attachant. Les réactions des différents protagonistes sont réalistes, l’auteure œuvre à rendre ses personnages très complets. Je crois que le coup de maître réside dans le personnage de Benjamin, un jeune enfant qui refuse de parler, aux réactions imprévisibles, qui met carrément mal à l’aise… On a beau se raisonner en se rappelant que ça n’est qu’un enfant, on en demeure pas moins pris d’une désagréable sensation quand il est évoqué. Parvenir à faire d’un enfant un personnage aussi ambiguë et complexe, j’ai trouvé qu’il y avait là un vrai talent de composition !

   Et voilà que tout le monde gravite autour de cette enquête qui prend de sacrées proportions en raison de l’aspect éminemment politique de la chose. Un meurtre chez le patron d’une des plus grandes et récentes usines de la région ne peut être traité sans la plus grande diligence… Pourvu que cette dernière ne vienne pas gêner les intérêts de chacun. Là encore, la cohérence demeure.

   Évidemment il en faut plus pour notre flic sur le retour ! Mais ce ne sera pas sans complications qu’il parviendra à dénouer les fils de l’histoire. L’auteure fait la part belle aux manipulations et trahisons en tout genre, optant pour de nombreux rebondissements. Le dernier m’a surpris et déstabilisé, je trouvais qu’il donnait à l’histoire finalement une simplicité qu’elle n’avait absolument pas de prime abord. Pour autant, la machination derrière tout ce meurtre demeure très bien ficelée. C’est une enquête de qualité.

   En somme, L’impasse a été un bon moment de lecture. C’est un livre sympa qui vous plongera dans une enquête où on peut trouver aux protagonistes une forme de machiavélisme…

Bonne lecture !

Maêlle

Merci aux éditions Taurnada de leur confiance !

Publicités

3 réflexions sur “L’impasse de Estelle Tharreau

  1. Estelle Tharreau Auteure 25 septembre 2017 / 21 h 21 min

    Un grand merci, Maêlle, pour cette critique qui traduit si bien l’atmosphère et l’ambiguïté que j’ai voulu imprimer dans ce roman. A bientôt, je l’espère. Estelle

    • Maêlle 25 septembre 2017 / 21 h 36 min

      Ce fut un plaisir de vous découvrir ! Merci d’être venue me lire et déposer un commentaire si gentil. Au plaisir ! Maêlle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s