La maison de la sorcière de H.P. Lovecraft

   Le challenge Halloween sera pour moi cette année l’occasion de faire ma première incursion dans le monde de H.P. Lovecraft. Grand nom de la science-fiction, je le connaissais davantage de nom ou à travers des films inspirés de son univers que pour la lecture de ses ouvrages. J’ai donc décidé de lire une nouvelle dont le titre m’a été suggéré par les co-challengers halloweenien, La maison de la sorcière. Je demeure assez perplexe après ma lecture, partagée entre l’admiration, le dégoût, la fascination…

Walter Gilman est un étudiant scrupuleux pris soudainement d’un accès de fièvre qui l’amène à imaginer qu’il se passe bien des choses dans la petite chambre mansardée qu’il loue dans une maison délabrée. Ses rêves se mêlent à ses recherches mathématiques et l’entraînent dans des méandres de plus en plus décousus dans lesquels apparaissent… Une sorcière.

   Il est difficile de résumer cette histoire. De prime abord, l’ensemble semble relativement simple mais les rêves prennent une tournure clairement alambiquée. Je dois avouer que l’auteur m’a un peu perdu dans son délire onirique. L’écriture désuet qu’il utilise pour les descriptions s’estompe pour un langage où les polymères et autres figures géométriques ont bonne place. L’aspect brut du discours scientifique ôte un peu de magie à l’ensemble. Les points géométriques convergent dans un espace temps… Mais l’histoire, elle, diverge vers une fin attendue quoique lente à venir.

   En effet, notre ami Walter, avec qui nous sympathisons fort bien, narre une succession de rêves qui finissent par avoir un caractère redondant. Je ne dis pas qu’en un rêve on a tout saisi. Mais au bout de plusieurs pages de rêves quasiment similaires, on se lasse quelque peu. Dans tout cela, vous avez une sorcière. La cohabitation du discours rationnel avec les légendes de sabbat, de sacrifice d’enfant et de sorcière, revêt un caractère absolument étrange. Je ne sais pas trop quoi en penser. L’idée de base, qui est qu’un esprit cartésien s’intéresse au fond de vérité que pourrait détenir une légende, m’a plutôt parlé. Mais par la suite, cette idée effleurée devient vite oubliée au profit de plongées dans ces rêves étranges où l’auteur s’en donne à cœur joie avec ses abîmes torturées emplies de créatures étranges.

   Mes propos semblent refléter l’état de perplexité dans lequel cette lecture m’a laissé. J’ai apprécié le début, j’ai été égarée pendant une partie du récit pour finalement retrouver une fin plus « fantastique », plus « classique » et qui m’a donc parlé davantage. Les créatures que créent Lovecraft, de la sorcière à son animal de compagnie, ont un air assez horrifiant mais pas véritablement effrayant. Par contre, l’espèce de rat qu’il imagine m’a clairement dégoûté. Je l’ai imaginé parfaitement répugnant.

   Difficile de dire donc que j’ai aimé ou détesté. L’auteur me laisse dans un état intermédiaire qui consiste à avoir apprécié un pan de l’ouvrage, à savoir l’écriture plutôt fluide et agréable, le début de l’histoire, et d’avoir littéralement désapprouvé un autre pan, à savoir ces rêves étranges où je me suis sentie projetée dans un monde très difficile à imaginer. La description d’une simple sculpture m’a fait des nœuds au cerveau…

   Je ne dis pas que je n’en lirai jamais d’autre mais je pense qu’il va me falloir un peu de temps pour digérer celle-ci… Je crois que Lou est restée aussi dans cet état intermédiaire, dans ce mélange d’émotions.

Maêlle

Perdue dans ses pensée, Maêlle mâchouille le bout de sa plume, ne sachant trop quoi penser de cet écrivain humain si réputé. Elle ne voit pas passer derrière elle une silhouette étrange…

Cet article a été rédigé dans le cadre du challenge Halloween de Lou & Hilde

Publicités

8 réflexions sur “La maison de la sorcière de H.P. Lovecraft

  1. rachel 9 octobre 2017 / 23 h 54 min

    j’avais lu un livre de cet auteur, je n’ai pas ete emballee…il manquait quelque chose…alors je vais eviter peut-etre cet roman…pour essayer de continuer avec lui

    • Maêlle 11 octobre 2017 / 14 h 24 min

      Je pense qu’il vaut mieux demander à des fans de l’auteur pour savoir quel livre de lui est le plus susceptible de nous plaire car je pense que ça reste une lecture « particulière » tant au niveau du style que de l’univers.

      • rachel 11 octobre 2017 / 21 h 42 min

        oh oui masi alors je me demande si j’aime vraiment son style « particulier »….;)

  2. Arieste 10 octobre 2017 / 9 h 45 min

    En effet, ce n’est pas la meilleure nouvelle pour commencer avec Lovecraft, parce qu’elle fait beaucoup de références à d’autres nouvelles. J’espère que tu retenteras quand même de lire cet auteur il en vaut la peine 🙂

    • Maêlle 11 octobre 2017 / 14 h 23 min

      Je voulais essayer une nouvelle car c’est moins décourageant quand certains passages plaisent moins 😉 Je n’ai pas tiré un trait sur Lovecraft, j’essaierai sans doute un autre de ses ouvrages à l’occasion mais je prendrai le temps de me renseigner avant 🙂

      • Arieste 11 octobre 2017 / 18 h 21 min

        La plupart des textes de Lovecraft sont des nouvelles donc tu pourras piocher dans du court à loisir 🙂

  3. Hilde 23 octobre 2017 / 21 h 41 min

    Je ne pense pas avoir lu cette nouvelle de Lovecraft.
    J’ai découvert l’auteur avec « La Quête onirique de Kadath l’inconnue ». Je me souviens que ça avait été une sacrée découverte et que j’avais ensuite emprunté un gros volume à la médiathèque, pour tenter d’en découvrir davantage. J’avoue qu’avez le temps, le souvenir des nouvelles et leur titre s’estompe!
    Je te souhaite une bonne digestion.
    J’ai craqué moi aussi pour le petit chat et sa citrouille! 😉

    • Maêlle 24 octobre 2017 / 21 h 56 min

      Je pense que j’essaierai d’autres nouvelles plutôt que de me lancer dans un roman…
      Mais oui il est troooop mignon ce petit chat halloweenesque 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s