Phallaina de Marietta Ren

   Il y a un peu plus de 6 mois, AcrÖ nous parlait d’un club de lecture dédié à la bande-dessinée : Comic Whales que vous pouvez retrouver notamment sur le réseau social Twitter.  L’idée de club de lecture me plaît, je trouve que partager des lectures différentes, des coups de cœur, pousser les autres à découvrir des titres qui nous ont plu, sont intimement liés à l’idée que je me fais de ce blog. Mais ce n’est pas toujours évident de s’y mettre et de suivre le rythme. Pour preuve, je suis abonnée à la newsletter de Comic Whales depuis plusieurs mois et c’est la première fois que je parviens à participer ! J’ai manqué de chance avec la médiathèque où les titres n’étaient pas, plus disponibles… Bref, ce mois-ci je n’avais aucune excuse pour ne pas participer : le titre proposé est une bande à défiler que l’on peut lire en la téléchargeant par le store adéquat en fonction de votre téléphone. C’est gratuit mais surtout, c’est absolument génial. Il est donc impératif que je vous en parle.

Audrey souffre de crises hallucinatoires durant lesquelles elle voit des baleines. Alors qu’elle cherche désespérément à faire identifier le mal dont elle souffre, elle rencontre un neurologue réputé qui, en lui faisant des analyses, découvre qu’Audrey possède un physeter : une anomalie qui permet à son détenteur de tenir un long moment en apnée.

   Phallaina est une expérience de lecture atypique. D’abord parce que nous le lisons sur un support numérique de tous les jours : téléphone portable, tablette… Cette bande à défiler tient dans votre main. Mais surtout Phallaina est une création aussi originale que brillante, une bande à défiler sans case.

   D’abord le format est ultra immersif. Cette œuvre est complète : vous avez le dessin, de l’animation et une bande-son. Autant dire qu’une fois installée avec mes oreillettes en place, mon téléphone dans une main, j’ai bien failli louper l’arrêt de bus plusieurs fois…

   Je me suis vraiment bien plongée dans le récit qui a su me happer. Nous naviguons entre mythologie et vérité scientifique et on s’interroge plusieurs fois de savoir laquelle des deux va avoir raison de nous. Audrey a-t-elle juste un souci de santé qui s’explique de façon rationnelle ou serait-elle un être atypique ? La question nous taraude tout au long  de notre lecture. Nous sommes hésitants et ce jusqu’au bout du récit… Qui ne répond pas clairement à notre interrogation mais au contraire nous laisse avec un soupçon de doute. Clairement, je vous préviens de suite, vous terminez l’histoire sur une fin complètement ouverte…

   La communauté scientifique qui gravite autour de notre héroïne est d’une incroyable véracité dans sa façon d’interagir avec Audrey. Nous suivons son immersion dans ce protocole de soins expérimental qui la met autant à l’épreuve que les crises qu’elle subissait. Son entourage d’ailleurs ne comprend pas toujours sa façon de réagir. À leur légitime inquiétude, Audrey répond parfois par une mise à distance. En effet, si eux ne comprennent pas son souhait de suivre ces soins ou de comprendre ce qu’elle a, elle, elle ne comprend pas qu’ils ne la soutiennent pas. Son mutisme répond parfois à leurs sollicitations trop oppressantes pour elle.

   Cette histoire est servie par un somptueux dessin en noir et blanc qui m’a coupé le souffle. Je l’ai trouvé empli de poésie, de douceur, avec un trait fin et harmonieux. La profondeur est parfois étudiée pour superposer des plans, notamment lors des crises hallucinatoires d’Audrey. C’est sincèrement – à mon humble avis – d’une incroyable beauté.

   C’est donc pour moi une pleine réussite ! La découverte fut totale, l’expérience de lecture incroyable, je ne peux que vous inviter à télécharger cette bande à défiler et à découvrir les phallaina.

   Si je n’ai pas réussi à vous convaincre, je vous invite à lire les avis d’autres membres du club qui ont plus ou apprécié leur lecture notamment celui d’une « sœur pingouin », à l’avis plus modéré que le mien. Et on en parle aussi ici.

   Bref, à vos engins électroniques !

Maêlle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s