Le septième Guerrier-Mage de Paul Béorn

   Je gardais de la plume de Paul Béorn, le souvenir ému et puissant de son roman écrit à quatre mains avec Silène Edgar, 14-14. Je n’ai donc pas beaucoup tergiversé en voyant Le septième guerrier-mage. Je me suis plongée avec curiosité et avidité dans ce roman. J’en ressors enchantée quoique le style soit bien différent de ce que j’ai pu lire auparavant. Ce livre a été récompensé par le prix Imaginale des lycéens 2016.

Je suis Jal, celui-qui-ose. J’ai été soldat, j’ai pillé, tué. Puis j’ai osé déserter mon poste de la plus grande armée du monde, pour tenter d’aller profiter de la vie dans un coin tranquille. Voilà que je me retrouve par malheur dans une vallée protégée de tout à aider des cul-terreux à mener bataille pour sauver leur petit coin de paradis.

   Jal est un personnage atypique, parfaitement bien développé par l’auteur, il suscite véritablement notre curiosité. En effet, Jal est beau comme un dieu mais… Amnésique. Il sait se battre mais ne sait plus comment il a appris tout cela. Il se souvient de sa mère, de son frère, il connaît l’origine de la douleur et de la rage qui l’habitent. Mais il a perdu de sa mémoire de nombreuses années de sa vie. De ces années envolées, il subsiste une voix entêtante qui lui rappelle de nombreux principes de vie, de combat etc. Et une phrase marquée au fer rouge : il ne doit pas parler du maître. En dehors de ça, Jal ne sait pas comment il a échoué sur la plage où on l’a trouvé avant son intégration dans l’armée.

   Quand nous découvrons Jal, il vit avec son amnésie depuis suffisamment longtemps pour ne plus s’en soucier réellement. Surtout que quand nous le rencontrons il a d’autres soucis en tête. Du genre une lance plantée dans la jambe. C’est d’ailleurs dans cette situation qu’il va – que nous allons – faire connaissance des autres personnages qui vont graviter autour de lui, à commencer par Dame Rikken, un personnage féminin fort que j’ai beaucoup apprécié.

    Paul Béorn plante le décor avec son personnage principal dont le récit sera conté de son point de vue. Jal est parfois cynique, pas lâche pour un sou mais pas nécessairement très loyal, sacré combattant mais qui aimerait fuir les combats justement. Pétri de paradoxes, il en devient touchant. Son amitié avec Gloutonne nourrit ses paradoxes et le rend terriblement attachant.

   L’auteur révèle à travers ce roman de fantasy, une imagination bien menée sur la magie. C’est à travers l’expérience de Jal et sa progression dans l’histoire, que nous apprenons le fonctionnement de la magie de ce monde. Un guerrier-mage est, comme son nom l’indique, un redoutable combattant doté d’une capacité magique qui le classe au-dessus de tous. Néanmoins, pour exercer sa magie, il doit constituer autour de lui un cercle de compagnons. Le système, quoique simple de prime abord, se révèle vraiment bien développé par l’auteur. J’ai beaucoup aimé son idée de cercle, le lien entre les personnes le constituant, son fonctionnement… La façon dont Jal découvre ses pouvoirs met en exergue l’intelligence dont l’auteur a souhaité le doter.

   Toute l’histoire se déroule sur quelques jours avec l’angoisse d’une invasion imminente de la vallée. C’est donc un récit un peu sous pression qui nous maintient en haleine tout du long. On s’attend à voir débarquer la cavalerie à tout instant et c’est cette perspective, ce risque, qui amène Jal à développer sa sagacité quant aux stratégies à adopter pour contrer cette invasion. Mais c’est aussi ce qui fait de lui un leader « à contrecœur ». Ceux sont tous ces petits indices, toutes les attitudes qu’il adopte, qui esquissent l’homme qu’il était et a souhaité devenir.

   J’ai passé un très agréable moment de lecture en compagnie de Jal et de toutes les personnes qui l’entourent, et je vous invite vous aussi à aller à sa (leur) rencontre.

Bonne lecture !

Maêlle

Lecture partagée dans le cadre du Défi Lecture 2019 – Catégorie 9 – Un livre qui contient un nombre ordinal dans le titre

Publicités

Une réflexion sur “Le septième Guerrier-Mage de Paul Béorn

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s