Challenge Halloween 2018 de Lou & Hilde

   Aaaah octobre, avec ses jolies couleurs, ses citrouilles et surtout en fin de mois sa fête d’Halloween… Autant de choses agréables pour compenser le départ du soleil et la baisse des températures. Je remets le couvert cette année avec le Challenge Halloween organisé par Lou & Hilde qui se tiendra du 1er octobre au 11 novembre 2018 (on a du rab déjà prévu cette année !).

C’est un challenge convivial et sympathique que je vous invite tous à rejoindre. On s’y plaît bien, on papote beaucoup, on partage autour d’un thème et cette année c’est au tour des fantômes d’être au centre de l’attention halloweenesque. Esprits frappeurs, fantômes bienveillants ou effrayants, à nous d’aller à leur rencontre, à travers, notamment, un calendrier que je vous remets ici :

Du 1er au 7 octobre

Billets libres ou rendez-vous proposés : 

Lundi 1er octobre : Début du Challenge et installation des participant(e)s, de préférence dans un lieu hanté !

Mardi 2 octobre :  Les fantômes sont parmi nous! Romans adultes ou jeunesse au choix

Halloween : 10 idées déco à thème fantôme : SKTV

Mercredi 3 octobre : Rendez-vous BD / Manga / Comics

Jeudi 4 octobre : Plongée dans l’horreur avec un auteur : Susan Hill

Vendredi 5 octobre : Séance Cinéma / Séries 

Samedi 6 octobre : Albums avec  fantômes, sur les peurs… et/ou Bricolage, DIY, créations : le fantôme sous toutes ses formes !

Dimanche 7 octobre: Cuisine autour du chaudron avec Les Gourmandises de Syl.

Contes & Légendes avec Bidib

► Rendez-vous au Cimetière : du 8 au 14 octobre

 Billets libres ou rendez-vous proposés : 

Lundi 8 octobre : Rendez-vous au cimetière!

Mardi 9 octobre : Lecture entre deux pierres tombales – Un roman adulte ou jeunesse

Mercredi 10 octobre : Rendez-vous BD / Manga / Comics et/ou Bricolage, DIY, Créations  : Laissez parler votre créativité funéraire!

Jeudi 11 octobre : Plongée dans l’horreur avec un auteur : Shirley Jackson

Vendredi 12 octobre : Séance Cinéma / Séries

Samedi 13 octobre : Albums sur le thème de la mort, du deuil, ou qui se passe dans un cimetière…

Dimanche 14 octobre: Cuisine autour du chaudron avec Les Gourmandises de Syl.

Contes & Légendes avec Bidib

► Fantômes d’ailleurs – Asie, Amérique latine, Afrique, Océanie : du 15 au 21 octobre

Lundi 15 octobre

Mardi 16 octobre : Romans adultes ou jeunesse au choix

Mercredi 17 octobre : Rendez-vous BD / Manga / Comics ou Bricolage /DIY

Jeudi 18 octobre : Plongée dans l’horreur avec un auteur : Edogawa Ranpo

Vendredi 19  octobre : Séance Cinéma / Séries

Samedi 20 octobre : Albums

Dimanche 21 octobre : Cuisine autour du chaudron avec Les Gourmandises de Syl.

Contes & Légendes d’ailleurs avec Bidib

► Une semaine dans un lieu hanté (maison, appartement, village, marais …) : du 22 au 28 octobre

Lundi 22 octobre 

Mardi 23 octobre : On fait tourner les tables! Un roman à l’honneur.

Mercredi 24 octobre : Rendez-vous BD / Manga / Comics ou Bricolage /DIY

Jeudi 25 octobre : Plongée dans l’horreur avec un auteur : Stephen King

Vendredi 26 octobre : Séance Cinéma / Séries

Samedi 27 octobre : Albums avec  fantômes, sur les peurs, qui se passent dans une maison hantée…

Dimanche 28 octobre : Cuisine autour du chaudron avec Les Gourmandises de Syl.

Contes & Légendes avec Bidib

► Et pour finir, du 29 au 31 octobre, les fantômes retrouvent les autres créatures de la nuit – Honneur aux sorcières, vampires, goules, monstres, clowns maléfiques (etc) et leurs animaux de compagnie.

Lundi 29 octobre

Mardi 30 octobre

Mercredi 31 Octobre : This is HALLOWEEN! Partagez avec nous votre journée ou soirée d’Halloween, ou un roman / BD / film (…) sur le thème d’Halloween.

Jeudi 1er novembre au 11 novembre : Vos derniers billets et bilans du challenge/ Clôture du challenge le dimanche 11 novembre.

 

Je commence en retard, et ma participation cette année sera en pointillé, je vais aviser au gré des RDV pour essayer de rejoindre le copains et les copines ! Néanmoins, j’ai déjà prévu deux lectures qui rentreront dans ce cadre, celle de la BD Les soeurs Fox que je lis également dans le cadre de la sélection du mois du club Comic Whales et Le Passageur – Tome 1 – Le Coq et l’enfant de Mel Andoryss que mon amie Linetje du blog des Singes de l’espace m’a gentiment prêté… Et du coup, pour l’accompagner une petite création maison : un marque-page fantomatique ! Très simple à faire et du meilleur effet pour accompagner votre lecture.

Vous avez besoin : d’une feuille blanche épaisse, d’un crayon à papier, d’un feutre noir, d’un ciseaux et d’un cutter.
Dessinez votre fantôme au crayon à papier, découpez le, gardez un bel emplacement pour la bouche. Avec le cutter, ôtez l’intérieur de la bouche que vous aurez préalablement dessinée. Suivez au feutre noir tous les contours et voilà le tour est joué ! Grâce à la découpe de la bouche, vous pouvez glisser la page sur laquelle vous vous arrêtez dedans et voilà votre page marquée ! N’hésitez pas à utiliser du papier bien épais et je me dis qu’il serait peut-être judicieux de le plastifier pour qu’il ne s’abîme pas trop… A vous de voir !

Challenge Halloween 2018, Halloween, logo

Bonne journée, bon challenge à tous, et bonne lecture !

Maêlle

Publicités

Le problème avec les femmes de Jacky Fleming

   Alléluia, j’ai pu lire et donc vais pouvoir vous chroniquer la sélection de septembre du club de lecture Comic Whales ! Le choix s’est porté sur Le problème avec les femmes de Jacky Fleming. Un ouvrage hilarant et passionnant à mettre entre toutes les mains !

Lire la suite

Les prières de sang de Jean-Marc Dhainaut

   Jean-Marc Dhainaut, découvert par son roman La maison bleu horizon – que j’avais beaucoup aimé -, revient avec des aventures d’Alan Lambin dans un nouvel opus intitulé Les prières de sang. Le synopsis ne pouvait que me tenter, entre fantômes et templiers, voilà une recette à me faire saliver. Le thème du challenge Halloween de Lou & Hilde étant les fantômes, j’aurai peut-être dû réserver ma lecture pour ce dernier ! Si le roman a su me plaire, il m’a moins emporté que les précédentes aventures du fameux Alan…

Lire la suite

La loterie de Miles Hyman

Je me suis lancée dans ma première BD muette avec La loterie de Miles Hyman éditée chez Casterman, attirée par la chronique plutôt flatteuse de Mo’ que je vous invite à lire également. Ce fut une expérience… Surprenante.

Lire la suite

T’en souviens-tu, mon Anaïs ? de Michel Bussi

   Dans le cadre de mon passage à vide littéraire, déjà que j’avais du mal à lire, alors je me suis dit qu’il valait mieux éviter un énorme pavé parfois décourageant. Et voilà que ma grand-mère m’offre le recueil de nouvelles intitulé T’en souviens-tu, mon Anaïs ? de Michel Bussi. Alors deux choses. C’est tout d’abord une référence flagrante… A mon prénom. Ensuite, l’auteur, plutôt célèbre, est originaire de la même région que moi, à la différence qu’il y vit encore (a priori, niveau cancan, je ne suis pas une référence…). Il situe apparemment nombre de ses intrigues en région normande que bien des lecteurs connaissent à travers Arsène Lupin et les fameuses aiguilles d’Etretat (oh que oui que c’est beau ce petit coin…). Sous ces températures encore estivales, je vous propose un petit tour rafraîchissant en Normandie où je vous garantis une eau fraîche et bienfaisante, communément appelée La Manche. Promis, on opte pour une plage de sable, les galets c’est beau mais ça fait mal aux pieds.

Lire la suite

Phallaina de Marietta Ren

   Il y a un peu plus de 6 mois, AcrÖ nous parlait d’un club de lecture dédié à la bande-dessinée : Comic Whales que vous pouvez retrouver notamment sur le réseau social Twitter.  L’idée de club de lecture me plaît, je trouve que partager des lectures différentes, des coups de cœur, pousser les autres à découvrir des titres qui nous ont plu, sont intimement liés à l’idée que je me fais de ce blog. Mais ce n’est pas toujours évident de s’y mettre et de suivre le rythme. Pour preuve, je suis abonnée à la newsletter de Comic Whales depuis plusieurs mois et c’est la première fois que je parviens à participer ! J’ai manqué de chance avec la médiathèque où les titres n’étaient pas, plus disponibles… Bref, ce mois-ci je n’avais aucune excuse pour ne pas participer : le titre proposé est une bande à défiler que l’on peut lire en la téléchargeant par le store adéquat en fonction de votre téléphone. C’est gratuit mais surtout, c’est absolument génial. Il est donc impératif que je vous en parle.

Lire la suite

Les illusions de Sav Loar de Manon Fargetton

   Après avoir lu de Manon Fargetton L’héritage des Rois-passeurs puis Aussi libre qu’un rêve, j’ai saisi l’occasion de retrouver sa plume en m’offrant Les illusions de Sav Loar, un roman de fantasy se déroulant dans le même univers que L’héritage des rois passeurs, croisant même l’histoire de ce dernier.

   Bon, j’ai été un peu frustrée au début, ne me rappelant pas de tous les détails de L’héritage des Rois-passeurs mais finalement cela m’est revenu au fil de ma lecture, et il s’avère que ce n’est absolument pas indispensable d’avoir lu le premier pour lire celui-ci et vice-versa. Si les deux œuvres se rejoignent à plusieurs reprises, nous permettant de profiter d’un autre point de vue sur l’histoire, elles demeurent parfaitement indépendantes l’une de l’autre. Je conseillerai néanmoins de les lire dans l’ordre chronologique, soit d’abord L’héritage et ensuite Les illusions.

   J’ai mis beaucoup de temps à terminer cette lecture mais seulement parce que j’ai refusé de l’abandonner alors que j’étais dans ma mauvaise passe (cf mes précédents articles)… J’ai aimé retrouver le style de l’autrice, me replonger dans son univers, dans les arcanes de la magie, et j’ai persévéré jusqu’au bout. Sans regrets, car j’ai beaucoup apprécié ma lecture !

Lire la suite

Au nom de la mère & Une tête de nuage de Erri de Luca

    Dans le cadre de mon travail, j’ai été amenée à me déplacer sur Paris pour y suivre une formation. Cela a coïncidé avec la venue d’Erri de Luca au sein de la librairie Le Divan. J’en ai parlé un peu ici (lien FB). J’ai appris cette venue de façon assez inopinée mais cela m’a semble inespéré ! J’allais pouvoir rencontrer mais surtout écouter, un auteur pour lequel je nourris un respect teinté d’une forme d’admiration. J’aime son écriture, son style, sa poésie incroyable et son parcours atypique.

Cherchez l’erreur…

    Plusieurs mois après, je reste très marquée par cette rencontre que j’ai trouvée assez magique. Qu’est-ce que j’en retire ? D’abord, Erri de Luca est un homme incroyablement simple et abordable. C’est même lui qui est venu me voir pour me proposer de signer un autographe ! Certes, j’étais arrivée très en avance, je craignais quelque peu la cohue et le manque de place, la librairie n’étant pas extensible. Sauf qu’il s’avère qu’Erri de Luca ne supporte pas d’arriver lui-même trop à l’heure. Il préfère être en avance. Alors comme un petit cadeau de bienvenue, j’ai eu droit à un franc sourire et un autographe. Je ne lui ai pas posé de questions à ce moment car je savais que son intervention serait animée. Et puis, ça reste un peu intimidant… A ceux qui pourraient penser qu’il y avait aussi la barrière de la langue, et bien sachez qu’il n’en est rien. Erri de Luca a vécu en France, il parle très bien le français et le comprend, pourvu qu’on ne parle pas de façon précipitée car il ne manipule pas cette langue tous les jours. Si vous voulez lui dire quelque chose en français, il est à même de vous comprendre donc l’échange était possible. Mais je n’ai pas osé. C’est fou comme à ce moment-là on perd ses mots…

    La rencontre a été organisée avec son éditeur Gallimard pour la sortie de son dernier livre Une tête de nuage sur lequel je reviendrai après. Et si il y avait bien un interprète franco-italien, Erri de Luca a aussi répondu aux questions qui lui étaient posées en français. Comme dans ses livres, c’est quelqu’un qui prend le temps de poser sa pensée et de choisir soigneusement ses mots. Il nous a parlé de Jésus et de Marie, mais aussi de Joseph, les personnages de son dernier roman. Depuis maintenant de longues années Erri de Luca fait un travail de relecture et de traduction de la Bible depuis sa langue d’écriture initiale, à savoir l’hébreu. Langue qu’il a appris à lire et à écrire en autodidacte. Tiré de la bible, j’ai déjà eu l’occasion de lire Et il dit qui m’avait laissé une impression mitigée. Ayant peu d’accointance avec le côté religieux, je craignais un petit peu cette nouvelle lecture tirée de la Nativité. Je savais que je ne serai pas déçue par la qualité de l’écriture mais j’ignorais si le récit derrière réussirait à m’emporter. Mes doutes ont été balayés d’un trait de plume et de quelques mots.

Lire la suite

Notre-Dame aux Écailles de Mélanie Fazi

   J’ai découvert Mélanie Fazi depuis maintenant quelques temps, d’abord dans une anthologie (69 – Anthologie SFQ), puis dans sa traduction Ainsi naissent les fantômes de Lisa Tuttle. J’avais poursuivi avec son roman Arlis des forains qui m’avait moins enthousiasmé. Mais comme certain(e)s auteur(s), autrice(s), il m’a été dit qu’elle était meilleure novelliste que romancière. Alors, c’est tout naturellement que je me suis tournée vers son recueil de nouvelles Notre-Dame aux Écailles. Je dois dire qu’en effet, sa plume se révèle plus juste, plus pertinente dans ces courts récits d’intensité variable. Au nombre de 12, elle dépeint à chaque fois un nouvel univers, des personnages différents et une intrigue propre. Elle parvient pour chacune de nos lectures à nous immerger immédiatement dans ce petit monde qu’elle esquisse en quelques pages. Je suis un peu admirative de cette capacité que détiennent certaines plumes à nous emmener voguer dans les eaux de leur monde en à peine quelques mots…

Résultat de recherche d'images pour "notre dame aux écailles"

Lire la suite

L’anneau de Moebius de Franck Thilliez

Il m’aura fallu du temps… De la patience et de la persévérance pour venir à bout de ce qu’on peut appeler un vrai creux de lecture. Manque de temps, manque d’envie, beaucoup de déceptions, des difficultés à entrer dans les histoires, tout cela s’est cumulé et il vient un moment où on réalise qu’on a tout simplement plus envie de lire. Besoin d’une petite pause, d’un petit break qui explique pourquoi le blog s’est retrouvé silencieux. Faute de lire, difficile d’écrire. J’avais pourtant des choses à raconter mais peu qui soient liées à la littérature. Et puis, j’ai fini par me relancer (sans jamais avoir arrêté totalement) petit à petit mais le constat était là : trois livres entamés, une BD tout juste acquise, par où commencer ? J’y suis allée au « feeling », au gré de mes envies. Alors que je croyais ne jamais terminer L’anneau de Moebius de Franck Thilliez, voilà ma lecture finalement achevée ! J’écluse et je reprends à vous parler lecture ici. Ça fait du bien de vous retrouver.

~*~*~*~*~*~*

   J’ai déjà lu des œuvres de Franck Thilliez et j’avais été littéralement bluffée par la qualité de l’écriture de cet auteur. C’est donc assez naturellement que j’ai acquis sans trop réfléchir L’anneau de Moebius. C’était signé Franck Thilliez alors ça me semblait une raison suffisante. Mais même les bons auteurs ont des faiblesses… Sorti il y a 10 ans, L’anneau de Moebius peut vous faire passer l’envie de lire du Thilliez si vous commencez par celui-ci. Il n’est pas mauvais, n’exagérons rien, la qualité de la plume de l’auteur nous aide à ne pas sombrer. Mais j’ai totalement calé à un moment de l’histoire. Parce que oui, quoiqu’on en dise, près de 300 pages sans décanter l’histoire des deux personnages principaux, c’est long. Pour moi, ce fut beaucoup trop long. Nous sommes dans l’attente de cet événement inéluctable qui n’arrive jamais. Un coup à vous saper le moral. Mais je vais tâcher de mieux exprimer mon ressenti.

Résultat de recherche d'images pour "l'anneau de moebius"

Lire la suite