L’impasse de Estelle Tharreau

   Auteure encore peu connue, issue de la petite mais pleine de promesses et belles découvertes, maison d’édition Taurnada, Estelle Tharreau a été une découverte agréable à travers son livre L’impasse. Entre thriller, policier, elle mène son histoire sans faillir jusqu’à un dénouement surprenant empreint de rebondissements.

Lire la suite

Publicités

Les beaux étés – Tome 2 La Calanque de Zidrou & Lafebre

   J’ai récidivé dans ma lecture de bande-dessinée durant ma lecture de mon pavé de l’été avec le tome 2 de la série Les beaux étés. Impatiente après ma lecture du tome 1 je n’ai pas réussi à attendre bien longtemps avant de dévorer ce deuxième opus jusqu’à une heure avancée de la nuit… Et j’ai été récompensée par une suite à la hauteur !

Lire la suite

Les beaux étés – Tome 1 Cap au Sud ! de Zidrou & Lafebre

   J’ai découvert Zidrou à travers la bande-dessinée L’adoption dont je vais bientôt parler du tome 2. Après ma lecture, j’avais entendu le plus grand bien de la série Les beaux étés, lancée par Zidrou à l’histoire et Lafebre aux dessins. Il m’a fallu donc un an pour enfin me lancer dans la lecture de cette autre bande-dessinée ! Mieux vaut tard que jamais paraît-il…

   Mon avis pourrait se résumer en seulement quelques mots : j’ai adoré. Mais je vais tâcher de vous en dire un peu plus histoire que vous soyez vous aussi tentés par cette lecture.

Lire la suite

L’intérêt de l’enfant de Ian McEwan

   J’émaille ma lecture du pavé de l’été par quelques incursions dans d’autres livres. Il faut dire aussi, que ma lecture est un peu laborieuse… Sans doute ai-je du mal à accorder le temps nécessaire pour me plonger pleinement dans Les chevaux célestes… Aussi je compte beaucoup sur les vacances pour me permettre d’y parvenir ! Entre temps, je vais donc vous parler de L’intérêt de l’enfant de Ian McEwan. Disons-le tout de go : je n’ai pas été franchement convaincue par ce roman…

Lire la suite

La route d’Ohama de Robert Ludlum

   J’ai découvert la plume de Robert Ludlum – écrivain dont l’œuvre est à l’origine de la trilogie Bourne – à travers son roman Le manuscrit Chancellor dans lequel j’apprenais l’histoire du directeur du FBI, John Edgar Hoover, resté à son poste un nombre suffisant d’années pour devenir une véritable menace à l’égard du pouvoir établi. Par la suite, je me suis régalée devant le (magnifique) film de Clint Eastwood, J. Edgar, dans lequel le directeur du FBI est interprété de bout en bout (entendez par là, de sa prime jeunesse à ses derniers jours) par un Di Caprio qui crève l’écran. Mais je n’aurai sans doute pas appris autant de choses sur cet homme sans avoir lu précédemment Ludlum. Alors quand j’ai eu l’occasion de « tomber » sur La route d’Omaha, du même auteur, je n’ai pas trop hésité à le prendre. Je m’attendais aux mêmes ingrédients que précédemment, thriller, suspense haletant… J’ai finalement lu un pavé (plus de 600 pages en version poche…) où le burlesque le dispute à l’humour, où les événements s’enchaînent à un rythme effréné mais toujours avec une pointe d’humour. En somme, une facette très différente de ce que j’ai pu lire auparavant. J’ai également découvert que ce livre s’inscrivait dans une série mettant à chaque fois en scène le même personnage, à savoir le général Mac Kenzie.

Lire la suite

La maison bleu horizon de Jean-Marc Dhainaut

   La maison d’édition Taurnada a renouvelé sa confiance en moi et m’a proposé de lire La maison bleu horizon de Jean-Marc Dhainaut (au demeurant, mon interlocuteur est extrêmement gentil !). Je vous invite très vivement à regarder le catalogue de la maison d’édition qui recèle des titres vraiment intéressants. Je vous avais déjà parlé d’Yzé et le palimpseste de Florent Marotta édité par Taurnada, qui vaut le détour, laissez-moi vous parler d’un nouveau récit qui m’a bien emporté !

Lire la suite

Challenges & cie

   Début juillet, un bon moment pour faire un petit point sur les challenges en cours et à venir.

   Je me suis lancée dans le challenge 1% de la rentrée littéraire proposé par Sophie Hérisson qui prend fin en juillet 2017. Je suis parvenue à le terminer dans le délai imparti et j’ai pu faire de jolies rencontres littéraires au travers de ces différentes œuvres :

   Six livres dont cinq sont issus d’auteurs que je ne connaissais pas avant le challenge. J’ai la satisfaction à la fois d’avoir terminé le challenge et d’avoir découvert de nouveaux auteurs, ce qui était ce que je recherchais en participant.

   Pour cet été, j’ai croisé AcrÖ sur Twitter qui m’a encouragé à participer au challenge « pavé de l’été« . Au début j’avais pensé à La septième fonction du langage de Laurent Binet publié chez Grasset mais évidemment la version broché que j’ai ne comporte que 496 pages. Comme dit dans l’article de présentation du challenge, j’ai pesté ! Mais je n’étais pas sans ressource… J’ai finalement jeté mon dévolu sur les 656 pages qui composent Les chevaux célestes de Guy Gavriel Kay déjà chroniqué par la vile tentatrice AcrÖ.

   Me voilà donc embarquée dans un nouveau challenge qui va me permettre de lire un ouvrage qui m’a été prêté il y a déjà trop longtemps ! Je nettoie les étagères ! Il ne me reste plus qu’à m’y mettre ! En notant que j’ai jusqu’au 30 septembre pour terminer ma lecture et poster mon billet…

Bonne lecture à tous et bonnes vacances pour ceux qui en profitent déjà !!

Maêlle