Vacances estivales et rentrée littéraire

   J’avoue avoir été moins active durant cette période estivale… Non pas que j’ai moins lu (quoique… Mais j’ai surtout eu moins de temps pour écrire !)

images

   Deux BD sont venues s’incruster dans ma bibliothèque : Les anciens astronautes de Vincent Pompetti et Rising Star (c’est de la faute à AcrÖ, sa chronique m’a donné très envie de le lire…) La première est en cours de lecture (bientôt finie), je la savoure, le dessin est somptueux. Pour mon anniversaire, Ludo (des Singes de l’espace) m’a offert un des tomes de la série sur Les 7 merveilles du monde, à savoir Les jardins de Babylone. Aussi surprenant que cela puisse paraître, je n’ai pas eu d’autres livres (pour le moment…). Visiblement certains trouvent que j’achète trop vite en ce moment ! En BD, j’ai eu le plaisir d’apprendre la sortie d’un nouvel intégral du Château des étoiles d’Alex Alice prévue le 16 septembre et Romain Hugault a eu la gentillesse d’annoncer le jour de mon anniversaire la sortie du tome 2 d’Angel Wings pour le 21 octobre 2015.

   Bientôt la rentrée littéraire va débarquer. On commence déjà à trouver quelques nouveautés. Je ne suis pas fan de cette vague de livres mais je ne peux pas non plus l’ignorer car il y a des pépites qui se cachent dans la masse des quelques 580 livres dont la sortie est prévue. Il y a les habituels que je ne lis pas / plus (Amélie Nothomb, Christine Angot…), les attendus (le tome 4 de Millénium) et ceux qui commencent à attirer mon attention, notamment suite à une rencontre avec un libraire absolument passionné qui m’a donné envie de lire Profanes de Jeanne Benameur alors que je regardais son dernier livre publié chez Actes Sud, Otages intimes (j’ai déjà lu d’elle Les insurrections singulières). J’ai noté que La fille du train de Paula Hawkins rencontrait un certain succès, Les intéressants de Meg Wolitzer m’a fait de l’œil, et Les brumes de l’apparence de Frédérique Deghelt, sorti en poche, va très certainement rejoindre mes étagères. J’ai décidé de me faire une liste de tous ceux qui sont susceptibles de me tenter car je ne les achèterai pas tous maintenant. Je vais guetter aussi les blogonautes pour avoir quelques opinions (j’avoue que le dernier de Mathias Enard m’intrigue beaucoup) avant de céder à la tentation.

   En ce moment, rien à voir, je viens de terminer un thriller, Train d’enfer pour ange rouge de Franck Thilliez, une plume française génialissime ! Dont je compte vous donner des nouvelles rapidement. Donc notez bien, deux articles à venir, l’un sur un roman, l’autre sur une BD, promis je m’y remets !!!

En attendant, lisez bien !

Festival international de la bande-dessinée 2015

   Ce soir, se termine le 42ème festival de la bande-dessinée qui se tient chaque année à Angoulême, qui aura été marqué notamment, par la distinction accordée à Charlie Hebdo via la création d’un prix de la liberté d’expression. Il aura été l’occasion également d’une grande mobilisation pour éditer un recueil de dessins faits par plus de 170 auteurs de bandes-dessinées, édité, imprimé pour être mis en vente lors du festival. Les bénéfices seront destinés à être reversés aux familles des victimes des événements qui se sont déroulés en début de mois.

   Grande messe du monde du 9ème art, ce festival est le lieu de rencontres de tous les aficionados de la bulle. Quelque soit votre style, votre auteur préféré, votre envie du moment, il y a de fortes chances que vous trouviez votre bonheur (sauf à ce que celui-ci se trouve auprès de Spirou ou Zarla, puisque les éditions Dupuis n’étaient – toujours – pas présentes cette année…). Des poids lourds comme Soleil, Dargaud, Delcourt, Le Lombard aux « indés » il y a de tout. C’est l’occasion de rencontrer les auteurs lors de séances de dédicaces voir même, de boire un verre avec eux. Allez, je vous raconte « mon » festival !

charlie

Lire la suite

Le château des étoiles – La conquête de l’espace Vol. 1 – Alex Alice

   Classée parmi les coups de cœur mon libraire BD préféré, Le château des étoiles est devenu aussi mon coup de cœur. Le titre et la couverture ont attiré mon attention de par leur aspect « Vernien », entendez par là qu’il a des airs de livre de Jules Verne. Je ne suis pas une grande fan de l’auteur cité, mais j’ai lu de lui Voyage au centre de la terre qui m’a profondément marqué. C’est peut-être ce qui m’a poussé à feuilleter cette BD.

   De prime abord, je ne fus pas conquise par les dessins que je trouvais trop « succincts », habituée que je suis des précis de Hugault. Mais elle sut me charmer au fil de mes (nombreux) passages dans la librairie. L’histoire me plaisait terriblement, les étoiles ayant toujours eu sur moi un profond attrait (rien à voir d’ailleurs, mais j’ai adoré Interstellar). Et j’ai fini par voir dans ce dessin toute sa beauté. Et là voilà entre mes mains pour un moment de lecture unique et intense.

P1010449bis

Lire la suite