Mélusine – Tome 8 – Halloween de François Gilson et Clarke

   Maêlle s’installe sur sa chaise de bureau, ôte son chapeau qu’elle dépose près d’elle, sort sa plume, un parchemin et l’indispensable écran. Elle ouvre précautionneusement sa petite bouteille d’encre magique et entreprend de rédiger une petite missive à ses amis du challenge de Lou & Hilde.

   En cette journée d’échange autour de la bande-dessinée, j’ai décidé de découvrir la série Mélusine. Dépitée de ne pas trouver le tome 1, je suis néanmoins tombée sur le tome 8 et me suis dit qu’à mon avis, commencer au premier tome ou au huitième, ne devrait pas trop perturber ma compréhension du récit. Effectivement, ça n’a rien perturbé du tout mais ça ne m’a pas beaucoup emballé non plus…

Lire la suite

La fabrique des mots – Erik Orsenna

   Voilà un livre que j’ai dégusté, savouré, dont je me suis délectée. Chaque mot, chaque phrase fut un délice. Je me suis repue de mots, j’ai fais satiété de découverte. Il faut ouvrir ce livre avec l’appétit d’en apprendre plus sur notre langue. Et avec un cœur d’enfant. Se dire que tout est bon à savoir, surtout l’origine des mots que nous utilisons quotidiennement. Et c’est là que l’auteur parvient à un tour de force : nous faire aimer ce que parfois nous n’avons même pas daigné écouter à l’école… Latiniste ou helléniste, mots étrangers, tout y est pour aller à la rencontre de notre langue française. Découvrir qu’elle n’est pas l’animal sclérosé que nous imaginons mais au contraire une énorme éponge qui absorbe tous les apports que chacun y fait. Il est bon parfois de lire que notre langue évolue encore et toujours. Que nous sommes contraints de fabriquer de nouveaux mots pour désigner des objets que nous créons… C’est là qu’intervient notre passé et l’origine des langues. Alors on se dit que ces langues que nous pensons « mortes » sont au final les bases solides qui construisent chaque jour notre propre langage. Loin d’être mortes, elles sont chaque jour vivantes car chaque jour nous en usons. Je vous invite à venir durant quelques lignes, à la rencontre de ce livre surprenant qui m’a énormément plu…

EO

Lire la suite