La route d’Ohama de Robert Ludlum

   J’ai découvert la plume de Robert Ludlum – écrivain dont l’œuvre est à l’origine de la trilogie Bourne – à travers son roman Le manuscrit Chancellor dans lequel j’apprenais l’histoire du directeur du FBI, John Edgar Hoover, resté à son poste un nombre suffisant d’années pour devenir une véritable menace à l’égard du pouvoir établi. Par la suite, je me suis régalée devant le (magnifique) film de Clint Eastwood, J. Edgar, dans lequel le directeur du FBI est interprété de bout en bout (entendez par là, de sa prime jeunesse à ses derniers jours) par un Di Caprio qui crève l’écran. Mais je n’aurai sans doute pas appris autant de choses sur cet homme sans avoir lu précédemment Ludlum. Alors quand j’ai eu l’occasion de « tomber » sur La route d’Omaha, du même auteur, je n’ai pas trop hésité à le prendre. Je m’attendais aux mêmes ingrédients que précédemment, thriller, suspense haletant… J’ai finalement lu un pavé (plus de 600 pages en version poche…) où le burlesque le dispute à l’humour, où les événements s’enchaînent à un rythme effréné mais toujours avec une pointe d’humour. En somme, une facette très différente de ce que j’ai pu lire auparavant. J’ai également découvert que ce livre s’inscrivait dans une série mettant à chaque fois en scène le même personnage, à savoir le général Mac Kenzie.

Lire la suite

Les couleurs de l’acier de K.J. Parker

   Si je devais retenir un mot pour qualifier cette lecture, ce serait « laborieuse »… Vous allez me dire que je n’ai pas la main chanceuse en ce moment et je vais finir par le croire !! En vérité, ce roman lu en format e-book sur ma Kobo présente un énorme défaut : sa mise en page. J’ai pesté, râlé, soupiré face à ce qui fut une expérience de lecture catastrophique. Pourtant, je l’ai acquis auprès de la Fnac lors de la « grosse opération » Bragelonne (qui a d’ailleurs lieu en ce moment même !) Qu’est-ce qui fut si pénible ? L’absence de marquage de transition. Je m’explique.

   Vous avez là un roman à la troisième personne dans lequel l’auteur opte pour une narration depuis plusieurs points de vue issus de personnages différents. Et bien, les paragraphes s’enchaînent sans aucun espace vous avertissant d’un potentiel changement. C’est un peu perturbant et surtout cela vous amène à un exercice assez pénible qui consiste à commencer la lecture d’un paragraphe et vous rendre compte au bout de quelques lignes que vous n’avez pas le bon personnage en tête. Vous reprenez donc la lecture de ce même paragraphe en vous remettant en place les idées. Cela rend indéniablement la lecture très laborieuse et a très certainement impacté mon plaisir de lecture. Ce qui est dommage car cela dessert une histoire au demeurant plutôt sympa et dont je vais tâcher de vous parler.

Résultat de recherche d'images pour "les couleurs de l'acier"

Lire la suite

Petit pays de Gaël Faye

   J’ai pris une claque littéraire. J’ai lu Petit pays de Gaël Faye.

   Ce livre m’a charmé l’année dernière lors de sa sortie. Je l’ai remporté grâce à Sophie et son calendrier de l’Avent et je ne peux que m’en féliciter (et la remercier chaleureusement encore une fois !). Si vous voulez savoir de quoi il retourne, laissez-moi vous parler de ce voyage littéraire incroyable que j’ai fait.

Afficher l'image d'origine

Lire la suite

Mauvais genre de Chloé CRUCHAUDET

   Fauve d’Angoulême 2014, prix du public Cultura, j’avais entendu le plus grand bien de cette bande-dessinée au scénario et aux dessins atypiques. L’histoire, basée sur La garçonne et l’assassin de Fabrice VIRGILI et Danièle VOLDMAN raconte l’étrange vie d’un couple, Louise et Paul durant la première guerre mondiale. Des traits fins, peu de couleurs viennent nous décrire un quotidien qui va dégénérer. Cette lecture est aussi intéressante que bouleversante. J’ai été happée dans ce récit unique et empreint de passion. Une façon originale d’évoquer un pan de la Grande guerre dont les célébrations ont été importantes l’année passée.

image

Lire la suite

Full Metal Alchemist – Hiromu Arakawa

   Sur mon ancien blog j’avais parlé du manga Gunnm de Yukito Kishiro que j’avais bien aimé. En vous parlant de Full Metal Alchemist je vous parle là d’un énorme coup de cœur qui date pas d’hier. Mais c’est seulement depuis quelques jours que j’ai franchi le pas : j’ai acheté les premiers tomes des 27 publiés. Laissez moi vous parler du premier, la mise en bouche…

   Lire la suite