Brigade des mineurs de Raynal Pellicer et Titwane

   Mis en avant par les bibliothécaires de la médiathèque où je vais régulièrement flâner, je ne connaissais absolument pas le travail de Raynal Pellicer et Titwane. Je dois donc cette très très belle découverte à ces hommes et femmes qui ont décidé de mettre ce beau livre sur un présentoir.

   J’ai tout d’abord été interpellée par le titre, la brigade de protection des mineurs étant une institution aussi emblématique que la BRB (brigade de répression du banditisme) ou l’ancien « 36 » (pour le 36 Quai des orfèvres, siège de la police judiciaire parisienne). Même quand on a jamais travaillé à Paris, on connaît de nom, de réputation, la brigade de protection des mineurs qui tend à devenir, dans le jargon quotidien, la brigade des mineurs. En effet, si une grande partie de son activité consiste à protéger des mineurs, il ne faut pas oublier qu’elle officie aussi parfois à l’égard de mineurs auteurs. Ce livre est un documentaire ancré dans le réel, dans le quotidien de cette brigade. Les dessins de Titwane m’ont laissé pantoise : des photos n’auraient pas mieux illustré les propos tenus et transcrits par Raynal Pellicer. C’est un beau livre pour lequel je vais essayer de vous faire une belle chronique.

Lire la suite

Publicités