L’étranger – Albert Camus

   Albert Camus. Un nom qui sonne à vos oreilles comme celui d’une vieille connaissance. On voit bien qui c’est mais on ne sait plus trop ce qu’il a fait et surtout pourquoi on le connaît. Rangé dans les auteurs « classiques » avec Zola, Hugo et compagnie, Camus a subi comme les précédents ma rébellion du « j’veux pas lire des auteurs morts, y’a des récents très bien » opérée au lycée. J’ai tout de même lu quelques classiques, scolarité oblige, j’en ai même aimé – plusieurs – mais Albert Camus n’en a pas fait parti. Qu’importe, il n’y a pas d’âge pour apprécier un auteur, qu’il soit ancien ou contemporain.

   C’est grâce à la bande-dessinée de Jacques Ferrandez que je suis arrivée jusqu’à l’œuvre originale de L’étranger d’Albert Camus. J’ai eu un coup de cœur pour les dessins, ils ont justifié à eux-seuls mon achat. Pour l’histoire je ne savais pas à quoi m’attendre mais je trouvais que c’était une bonne idée de découvrir un auteur aussi connu qu’Albert Camus, sous forme de bande-dessinée. Cette dernière a suscité une curiosité assouvie par la lecture du roman initial. Et c’est ce qui me permet de pouvoir vous dire que cette bande-dessinée se révèle être une excellente adaptation du roman. Je vais vous dire pourquoi… Tout en parlant du livre en tant que tel !!

l'étranger

Lire la suite

Publicités