Laëtitia ou la fin des hommes de Ivan Jablonka

   Livre publié l’été dernier, sur les étagères des librairies lors de la grande messe de la rentrée littéraire, Laëtitia ou la fin des hommes de Ivan Jablonka fait parti de ces livres trop peu mis en avant. Derrière ce prénom, une affaire judiciaire qui a eu des répercussions importantes. Mais ce simple prénom en rouge sur une couverture noire ne rappelle finalement pas grand chose à la majorité des gens dont la mémoire des événements devient friable avec le temps. Certaines affaires judiciaires deviennent médiatiques et cette mise en avant entraîne le politique à venir s’exprimer sur le sujet, parfois sans le recul nécessaire et encore moins l’intelligence que requiert une situation aussi délicate que fut celle des proches de Laëtitia. Mais Ivan Jablonka est historien en plus d’être écrivain. Il se penche sur l’affaire de Pornic avec le regard neuf d’un homme qui sait se pencher sur le passé et en tirer l’essence.

Lire la suite

Publicités