L’homme qui disparaît – Jeffrey Deaver

   Il y a déjà plusieurs années j’ai vu le film Bone Collector de Phillip Noyce avec dans les rôles principaux Denzel Washington et Angelina Jolie. J’ai gardé un souvenir marquant de ce film dans lequel Denzel Washington joue un handicapé paralysé des épaules jusqu’aux pieds avec un seul doigt qui bouge juste de quoi lui permettre de manier son fauteuil roulant. Et voilà que ma fan de psychopathe préférée m’apprend que ceux sont des livres à l’origine ! Et dans la foulée me prête L’Homme qui disparaît. Je découvre donc sous la plume de Jeffrey Deaver, ce paralysé brillant criminologue – victime d’un accident – quelque peu irascible et parfois franchement désagréable. Mais on le serait à moins… Ancien directeur du département de la police scientifique de New-York, le voilà à dépendre d’appareils divers et variés pour tenter de mener une vie correcte sous l’étroite surveillance de son garde-malade Thom, mais aussi d’Amelia Sachs. La femme qui partage sa vie est une policière chevronnée mais aussi les yeux, les bras et les jambes de Lincoln sur les scènes de crime où il ne peut plus se rendre.

Lire la suite