Trilogie L’héritière des Raeven de Méropée Malo

   Maêlle est allongée sur son canapé, fenêtre ouverte pour entendre les bruits du soir, un jus de citrouille dans la main et un livre dans l’autre. Malgré les températures clémentes de la journée, un plaid orné d’un géant « Hogwarts » repose sur ses jambes. Du bout de l’orteil elle valide l’envoi de son article à ses co-challenger. Ceci fait, elle glissa à nouveau son pied sous la chaleur du plaid et reprit sa lecture.

   Il y a bien longtemps que je n’avais pas été happée par une trilogie jeunesse au point d’avoir bien du mal à lâcher mon livre à la fin de la journée, quand il est temps de dormir ou le matin quand il est temps de se mettre au travail ! J’ai découvert le titre grâce aux vénérables du blog Book en Stock. Si un jour, votre pile à lire est en souffrance, – comprenez par là qu’elle a tant diminué que vous n’y trouvez pas/plus ce que vous avez envie de lire -, je vous invite à aller faire un tour chez elles. Vous trouverez ce qu’il vous faut !

   J’avais lu leurs critiques du tome 1 (et uniquement de celui-ci pour m’éviter tout spoil) et j’avais retenu une appréciation globalement positive. Là-dessus j’avais suivi de loin le mois2 durant lequel elles ont reçu l’autrice de cette trilogie, Méropée Malo. Tout ça pour dire que j’avais bien le titre en tête quand Bragelonne a fait sa grosse op’. Donc j’ai sauté sur l’occasion d’acquérir le tome 1 quand il est apparu parmi les titres disponibles durant la grosse op’. Autant vous le dire tout de suite, j’ai depuis acquis les deux suivants.

   Je vais donc parler de la trilogie dans son ensemble, dont la thématique ensorcelée se cale parfaitement bien avec le challenge Halloween de Lou & Hilde.

Lire la suite

Leïlan – Magali Ségura

   Mon coeur se serre, je quitte Leïlan, Le Pays des Illusions. Le mot FIN me rend triste, je perds des amis en fermant ce livre : Axel en premier lieu, l’un des personnages principaux, beau jeune homme du Royaume de Pandème. Mais aussi Eléa, le Masque, la Fille aux yeux bleus, les amalyses, Erwan, Sélène, Ophélie, Ceban, Sten, Estelle… La féérie de ce monde m’a envoûté tel un sortilège dont j’ai bien du mal à me défaire. Mon âme d’enfant a trouvé son bonheur en lisant ce roman mêlant fantasy et le récit de cape et d’épées. Dans la critique présente au dos du livre, on peut lire que c’est un mélange de Robin des Bois et de Princess Bride. Je ne connais pas le second mais je suis une grande fan du premier. Il est vrai qu’on retrouve un peu de Robin des Bois mais dans une monde fantastique développé, fourni, recherché. Magali Ségura marie avec brio l’épée, l’arc, une corne d’abondance féérique, la présence d’un être chimérique… Un très beau coup de plus que j’ai aimé et c’est peu dire !

Lire la suite