Si j’étais une femme, je m’épouserais de Joann Sfar

   Je récidive avec un Joann Sfar à travers un de ses carnets, à savoir celui intitulé Si j’étais une femme, je m’épouserais. Une hypothèse assez originale issue d’une réflexion sur l’amour que l’auteur a mené après une déception amoureuse.

   Si je garde de Greffier, un autre carnet de Joann Sfar, un excellent souvenir, j’avoue que celui-ci ne m’a pas autant convaincu. Chronique d’une lecture en demie-teinte.

Lire la suite

Publicités

Eloge de la faiblesse – Alexandre Jollien

   C’est une envie de découverte qui m’a conduit à acquérir ce livre. Découvrir un homme, un auteur, un philosophe, Alexandre Jollien. Ce dernier est handicapé. Une infirmité motrice cérébrale pour être tout à fait exact. Il ne faut pas l’omettre, ça ne dérange pas Alexandre, bien au contraire. Accepter son handicap, sa différence, c’est encore peut-être la meilleure façon de ne pas le subir, de le vivre au mieux. Mais c’est quoi être différent ? Par rapport à quoi ? Quelle définition de la normalité ? C’est le cœur de ce livre.

   Éloge de la faiblesse est un essai consistant en un dialogue entre l’auteur lui-même et Socrate. Alexandre Jollien a dû faire appel à bien des ressources pour arriver où il en est aujourd’hui. Une progression constante et permanente vers son objectif qui suscite mon admiration la plus totale. Et une des choses, pour ne pas dire la principale, qui lui a permis de réfléchir sur lui, les autres, le monde, la société, son handicap, sa place, c’est la philosophie. Une rencontre inattendu et révélatrice qui l’aidera à s’accomplir. Il est difficile de parler de cet ouvrage totalement atypique. Les quelques pages qui le composent sont d’une extraordinaire richesse que j’ai pris plaisir à découvrir.

alexandre jollien Lire la suite