Les galeries hurlantes de Jean-Marc Dhainaut

   Cela devient comme un petit rituel la lecture d’un roman de Jean-Marc Dhainaut pour Halloween, notamment dans le cadre du challenge de Lou & Hilde (qui fête ses 10 ans cette année mais que je ne suis pas parvenue à suivre en raison d’un calendrier personnel très chargé). Je n’ai pas dérogé à la tradition cette année puisque j’ai lu Les galeries hurlantes, son dernier roman grâce aux éditions Taurnada que je remercie chaleureusement. Et j’ai aimé, même si j’avoue que j’aurais aimé qu’il soit un peu plus long… Que voulez-vous, quand on aime, on ne compte pas les pages – et on en demande toujours plus !

   Un nouvel opus de qualité qui m’a séduit et dont je vais vous parler.

Lire la suite

La Serpe de Philippe Jaenada

   En voilà un qui aurait pu être ma lecture pour le défi « Pavé de l’été » (j’y reviendrai plus tard à ce sujet), car La Serpe de Philippe Jaenada comptabilise 648 pages en format broché. Autant dire qu’il vaut mieux que la plume de l’auteur vous emporte si vous ne voulez pas mourir d’ennui ou – pire – abandonner tout simplement. Et ça n’était pas gagné pour moi. Je n’avais jamais lu Philippe Jaenada, seule une collègue de travail, lectrice compulsive, m’en avait parlé en bien. En très bien même. Et voilà qu’il s’intéresse à une affaire judiciaire… Je l’ai donc demandé pour Noël et ma grand-mère me l’a gentiment offert.

   J’ai été quelque peu décontenancée au début mais je dois dire que j’en garde un excellent souvenir et que sa lecture n’a absolument pas été fastidieuse. Laissez-moi vous dire pourquoi…

Lire la suite

L’inconnue de l’équation de Xavier Masse

   L’inconnue de l’équation est un roman paru chez Taurnada, petite maison d’édition fort sympathique dont je vous ai parlé à de nombreuses reprises. Ce thriller m’a été fort gentiment proposé. La quatrième de couverture m’a bien intéressée aussi me suis-je lancée dans sa lecture. Et bien, Xavier Masse est un auteur à suivre. Bref et percutant, ce roman est un véritable page-turner grâce à un suspens parfaitement maîtrisé et une intrigue rondement menée.

Lire la suite

La passe-miroir – Tome 3 : La tour de Babel de Christelle Dabos

   J’ai attendu ce troisième tome de La passe-miroir avec beaucoup d’impatience, après avoir terminé la lecture du tome 2 qui avait été incroyable. J’en étais ressortie enchantée, j’étais avide de me plonger dans ce nouvel opus. Et là, vous sentez venir le petit « mais », le truc qui cloche un peu… A mon grand regret, oui, il y a un petit « mais ». Néanmoins comme cette trilogie vaut vraiment le coup, je vais prendre le temps de vous dire ce qui m’a moins plu dans cette lecture.

Lire la suite

Le crime d’Halloween d’Agatha Christie

   Dans le cadre du Défi Lecture 2018 il y avait une catégorie qui proposait de lire un livre d’Agatha Christie ou Mary Higgins Clark. J’ai opté pour la première, l’une des premières autrices que j’ai lue plus jeune, grâce à ma maman, grande fan de l’éminent Poirot. J’ai bien tenté de lire un récit avec Miss Marple mais à l’époque, rien n’y a fait, je n’avais d’yeux que pour les histoires mettant en scène le grand détective Hercule Poirot. Alors j’ai eu envie de me plonger dans l’un des livres non lus, avec un petit goût d’enfance…

Lire la suite

Mauvais genre d’Isabelle Villain

   C’est grâce à la maison d’édition Taurnada que j’ai découvert ce roman et je les remercie de la confiance qu’ils me témoignent.

   Mauvais genre est un policier plutôt efficace servie par la plume agréable de l’autrice Isabelle Villain. L’histoire bien menée est maîtrisée par l’autrice qui nous maintient en haleine jusqu’au dénouement final. Les personnages sont attachants et on les suit avec plaisir. Allez, suivez moi pour découvrir cet ouvrage.

Lire la suite

Glacé de Bernard Minier

   Auteur français de thriller, Bernard Minier s’est fait remarquer avec son premier livre Glacé, distingué par le prix du meilleur roman français ou francophone au Festival Polar de Cognac en 2011. Il était donc temps que je découvre cette plume dont j’entendais le plus grand bien… C’est chose faite et je dois dire que je me rallie à la majorité !

9782845635029

Lire la suite

T’en souviens-tu, mon Anaïs ? de Michel Bussi

   Dans le cadre de mon passage à vide littéraire, déjà que j’avais du mal à lire, alors je me suis dit qu’il valait mieux éviter un énorme pavé parfois décourageant. Et voilà que ma grand-mère m’offre le recueil de nouvelles intitulé T’en souviens-tu, mon Anaïs ? de Michel Bussi. Alors deux choses. C’est tout d’abord une référence flagrante… A mon prénom. Ensuite, l’auteur, plutôt célèbre, est originaire de la même région que moi, à la différence qu’il y vit encore (a priori, niveau cancan, je ne suis pas une référence…). Il situe apparemment nombre de ses intrigues en région normande que bien des lecteurs connaissent à travers Arsène Lupin et les fameuses aiguilles d’Etretat (oh que oui que c’est beau ce petit coin…). Sous ces températures encore estivales, je vous propose un petit tour rafraîchissant en Normandie où je vous garantis une eau fraîche et bienfaisante, communément appelée La Manche. Promis, on opte pour une plage de sable, les galets c’est beau mais ça fait mal aux pieds.

Lire la suite

L’anneau de Moebius de Franck Thilliez

Il m’aura fallu du temps… De la patience et de la persévérance pour venir à bout de ce qu’on peut appeler un vrai creux de lecture. Manque de temps, manque d’envie, beaucoup de déceptions, des difficultés à entrer dans les histoires, tout cela s’est cumulé et il vient un moment où on réalise qu’on a tout simplement plus envie de lire. Besoin d’une petite pause, d’un petit break qui explique pourquoi le blog s’est retrouvé silencieux. Faute de lire, difficile d’écrire. J’avais pourtant des choses à raconter mais peu qui soient liées à la littérature. Et puis, j’ai fini par me relancer (sans jamais avoir arrêté totalement) petit à petit mais le constat était là : trois livres entamés, une BD tout juste acquise, par où commencer ? J’y suis allée au « feeling », au gré de mes envies. Alors que je croyais ne jamais terminer L’anneau de Moebius de Franck Thilliez, voilà ma lecture finalement achevée ! J’écluse et je reprends à vous parler lecture ici. Ça fait du bien de vous retrouver.

~*~*~*~*~*~*

   J’ai déjà lu des œuvres de Franck Thilliez et j’avais été littéralement bluffée par la qualité de l’écriture de cet auteur. C’est donc assez naturellement que j’ai acquis sans trop réfléchir L’anneau de Moebius. C’était signé Franck Thilliez alors ça me semblait une raison suffisante. Mais même les bons auteurs ont des faiblesses… Sorti il y a 10 ans, L’anneau de Moebius peut vous faire passer l’envie de lire du Thilliez si vous commencez par celui-ci. Il n’est pas mauvais, n’exagérons rien, la qualité de la plume de l’auteur nous aide à ne pas sombrer. Mais j’ai totalement calé à un moment de l’histoire. Parce que oui, quoiqu’on en dise, près de 300 pages sans décanter l’histoire des deux personnages principaux, c’est long. Pour moi, ce fut beaucoup trop long. Nous sommes dans l’attente de cet événement inéluctable qui n’arrive jamais. Un coup à vous saper le moral. Mais je vais tâcher de mieux exprimer mon ressenti.

Résultat de recherche d'images pour "l'anneau de moebius"

Lire la suite

Brigade des mineurs de Raynal Pellicer et Titwane

   Mis en avant par les bibliothécaires de la médiathèque où je vais régulièrement flâner, je ne connaissais absolument pas le travail de Raynal Pellicer et Titwane. Je dois donc cette très très belle découverte à ces hommes et femmes qui ont décidé de mettre ce beau livre sur un présentoir.

   J’ai tout d’abord été interpellée par le titre, la brigade de protection des mineurs étant une institution aussi emblématique que la BRB (brigade de répression du banditisme) ou l’ancien « 36 » (pour le 36 Quai des orfèvres, siège de la police judiciaire parisienne). Même quand on a jamais travaillé à Paris, on connaît de nom, de réputation, la brigade de protection des mineurs qui tend à devenir, dans le jargon quotidien, la brigade des mineurs. En effet, si une grande partie de son activité consiste à protéger des mineurs, il ne faut pas oublier qu’elle officie aussi parfois à l’égard de mineurs auteurs. Ce livre est un documentaire ancré dans le réel, dans le quotidien de cette brigade. Les dessins de Titwane m’ont laissé pantoise : des photos n’auraient pas mieux illustré les propos tenus et transcrits par Raynal Pellicer. C’est un beau livre pour lequel je vais essayer de vous faire une belle chronique.

Lire la suite