La passe-miroir – Tome 4 – La tempête des échos de Christelle Dabos

   Il était temps enfin, que je vous parle de cet ultime tome de la série La passe-miroir de Christelle Dabos, La tempête des échos. Il m’a fallu, sans doute, un peu de temps pour « digérer » une certaine déception.

   De prime abord, j’ai fermé le livre en me disant que la fin était trop intense, que j’étais encore dans un maelström d’émotions. Il m’était difficile d’en parler à d’autres que celles et ceux qui avaient pu le lire. C’est ainsi que j’ai beaucoup apprécié pouvoir échanger au cours de ma lecture et plus particulièrement sur la fin avec AcrÖ.

   Ce tome n’est pas mauvais. Je ne suis pas vraiment déçue. Plutôt frustrée. Il y avait un tel potentiel ! On commençait si bien ! Et patatras, un dernier tome qui n’est pas à la hauteur. J’avais déjà moins apprécié ma lecture du tome 3 mais je le voyais comme un tome de transition, qui n’impactait pas mon enthousiasme pour l’histoire. Ce tome 4 me fait le même effet. Il n’a pas impacté mon affection pour la série mais j’ai trouvé qu’il ne tenait pas toutes ses promesses.

Lire la suite

Encore un défi…

Bon. D’abord, c’est de la faute à Netflix. Oui. Toutafé. Aucune mauvaise foi là-dedans. Ils ont réalisé une excellente série de fantasy : The Witcher. Tirée d’une série littéraire, en français Le sorceleur, que j’ai désormais très très envie de découvrir – vous avez vu ces magnifiques couvertures ?

Je m’épanche sur ce sujet sur Twitter et voilà que Lune me tombe dessus, telle une licorne innocente descendue de son arc-en-ciel et qui me dit que l’auteur est polonais (ce que j’avais découvert en me renseignant sur la série) et que bah dis donc, oh bah là vraiment, quelle coïncidence, ça irait super bien dans son tout nouveau défi Minus et Cortex SFFF takes over the world. Ai-je besoin de préciser que lors d’un précédent sondage j’avais dit que ce genre de défi m’intéresserait ? Bref.

Suite à une convergence cosmique, je me vois obligée de participer à ce défi. Comment faire autrement quand tous les astres s’alignent et que la magie se répand pour me faire rencontrer UN livre qui colle parfaitement avec UN défi. Au risque sinon de contrarier la destinée et donc de mettre un bazar pas possible dans le chaos. Bazar – pour rester polie – qui retomberait sur tout le monde. Je ne souhaite pas être responsable de tant de désastres, aussi je m’incline devant ces forces supérieures. Rien que ça.

Ce challenge a plusieurs avantages. D’abord, il dure un an. Donc je m’inscris au niveau Minus qui consiste à lire 4 ouvrages, parce que bon, même si j’ai des envies boulimiques de lectures SFFF on ne sait jamais ce que l’année me réserve. Ensuite, il est cumulable avec d’autres défis, donc je sens que je vais tenter des combos Projet Maki/Minus et Cortex.

Mon année sera donc SFFF accompagnée de Maki Catta, de souris et de plein de blogueurs.euses dans une joyeuse ambiance. Chouette !

Et vous alors, tenté ?

Maêlle

 

Le septième Guerrier-Mage de Paul Béorn

   Je gardais de la plume de Paul Béorn, le souvenir ému et puissant de son roman écrit à quatre mains avec Silène Edgar, 14-14. Je n’ai donc pas beaucoup tergiversé en voyant Le septième guerrier-mage. Je me suis plongée avec curiosité et avidité dans ce roman. J’en ressors enchantée quoique le style soit bien différent de ce que j’ai pu lire auparavant. Ce livre a été récompensé par le prix Imaginale des lycéens 2016.

Lire la suite

Ray Shepard – Amnésie de Morgane Rugraff

   Je remercie chaleureusement les éditions Plume Blanche qui, grâce à un partenariat avec Vendredi Lecture, m’a permis de remporter le tome 1 de la série Ray Shepard de Morgane Rugraff. Et si mes remerciements sont si chaleureux, c’est qu’ils sont à la hauteur du plaisir ressenti lors de ma lecture. J’ai envie de dire : pfiou. Quelle claque ! Tout y est, l’originalité de la magie, l’histoire et surtout, surtout, le point fort : les personnages. J’ai été happée par l’histoire, je ne pouvais plus lâcher ma liseuse, avide de connaître le dénouement et de retrouver les UCB… Je m’emballe (mais pas autant que Dear Ema… Quoique…) ! Commençons par le début…

Voilà la couverture dans son entier, je la trouve très belle (et du coup, suis un peu jalouse de la version papier…)

Lire la suite

Faux-semblance de Olivier Paquet

   J’ai craqué sur ce recueil de nouvelles lors de ma petite virée aux Utopiales. Je trouve la couverture magnifique quoique le dessin ait un côté désolé. Elle illustre néanmoins très bien la thématique de ce recueil qui tend à vouloir parler de moments charniers lors de catastrophes. Quatre nouvelles qui tracent d’une belle plume des moments parfois difficiles. Je vais tâcher de vous parler de chacune d’elles mais je peux d’ores et déjà vous dire qu’elles ont un point commun : l’écriture d’Olivier Paquet qui est poétique, belle et agréable à lire.

Lire la suite

Comme un conte de Graham Joyce

   Voilà mon premier contact avec Graham Joyce, auteur britannique doté d’une solide renommée notamment dans le domaine de la fantasy malheureusement décédé en 2014. Quand j’ai lu la quatrième de couverture de Comme un conte j’ai vraiment été tentée par ce roman qui parlait de fées. Vous allez me dire, un simple mot et je suis convaincue ? Bon, ouiiii, j’avoue le mot fée a une grosse influence sur mon envie de lire un livre parfois… Ceci dit, cela m’a permis de découvrir un auteur que je ne connaissais pas donc je trouve cela plutôt positif. Pour être tout à fait exacte, j’avais déjà lu la chronique d’AcrÖ sur son livre Lignes de vie et avais donc un a priori plutôt positif à l’égard de l’auteur. Bref, passons à l’essentiel : qu’est-ce que j’en ai pensé ? Difficile à dire.

Lire la suite

Retour au pays – Prélude à l’Assassin royal et aux aventuriers de la mer – Robin HOBB

   Pour faire la transition entre un tome de l’Assassin royal et un autre, rien ne vaut… Un Robin Hobb ! Vous allez vous dire, ça y est, je suis dans ma passe Hobb version intensive. J’avoue avoir beaucoup de mal quand je suis plongée dans une série passionnante à en sortir pour lire autre chose tant que je ne l’ai pas finie. En réalité je lis également un autre livre mais qui n’a rien de fantastique afin d’user intelligemment du temps qu’il me reste à patienter jusqu’à la récupération de ma commande. Il ne faudrait pas perdre du temps à ne pas lire !! Tout ça pour dire que je me suis donc plongée dans la nouvelle « Retour au pays » de Robin Hobb. Il est présenté comme étant un Prélude à L’assassin royal et aux Aventuriers de la mer. 121 pages présentées par Robin Hobb elle-même qui nous souhaite de prendre autant de plaisir à les lire qu’elle a eu à les écrire. J’espère la même chose au sujet de l’article que je m’apprête à vous livrer !

Prélude Lire la suite

Lancelot – Recueil de nouvelles édité chez ActuSF

   Lors d’un passage aux Utopiales l’année dernière, je me suis laissée tenter, entre autre, par un recueil de nouvelles édité chez ActuSF au titre prometteur : Lancelot. Je sais, vous allez me dire qu’il est ultra connu, qu’on en a déjà soupé de Lancelot dans les légendes arthuriennes. Justement, ce qui me plaisait c’est que le recueil n’avait comme fil rouge que Lancelot. Pas toute la légende, par Arthur, seulement le chevalier du Lac. J’étais intriguée de voir comment les neuf auteurs réunis allaient traiter de ce personnage pour lequel j’ai une préférence. Ce que j’aime chez Lancelot c’est le paradoxe qu’il porte en lui. Il est à la fois le plus grand chevalier de la table ronde, loyal, fidèle et en même temps il sera le félon, l’exilé, le traître. Il est aussi celui qui va aider un Roi, suivre la quête du Graal alors même qu’il a été élevé sous le lac par une fée. Il y avait donc matière à dire, à écrire, à imaginer. Je suis sortie un peu déçue de ma lecture…

lancelot

Lire la suite

Le rêve du prunellier – Rozenn Illiano

   Voilà la chronique qui suit l’arrivée du cadeau reçu après avoir terminé le challenge de Lune ainsi que je vous l’annonçais il y a peu. Un recueil comprenant huit nouvelles toutes profondément ancrées dans le monde de la fantasy. Premier livre que je lis édité sous le format de l’auto-édition, je l’ai découvert au gré des balades chez Livrement et à nouveau lors du challenge de Lune. « Le Rêve du Prunellier » m’a fait passer un moment de lecture fort agréable. Comme dans beaucoup de recueil, toutes les nouvelles ne m’ont pas plu mais la majorité ont su m’emporter vers quelque chose de sympa. L’auteur possède un thème récurrent l’hiver, qui s’accompagne des ombres, de la nuit plus que du jour. Les flocons de neige sont comme un fil rouge pour Rozenn qui trouve toujours un moment du récit où les faire tomber. Certaines nouvelles totalement atypiques par rapport aux autres, offrent un effet de contraste plutôt agréable, qui casse les thèmes utilisés par l’auteur, qui peuvent apparaître pour certains comme redondants. La plume est légère, simple, les pages se tournent vite, le monde nous happe rapidement. Je déplore seulement l’absence totale de traduction des mots anglais. Alors autant certains ne le nécessitaient pas (Snow, Frost…) autant j’avoue que Blackthorn j’ai dû aller le chercher faute d’en faire un usage courant… Rozenn, tu devrais avoir pitié des piètres anglophones que nous pouvons être !!!! C’est vraiment un détail, on peut tous faire l’effort de regarder dans le dictionnaire… Même si au chaud, sous la couette, à lire une histoire où ça parle d’ombres et de neige, et bin on n’a pas forcément très très envie de chercher… Oui, oui un petit peu de fainéantise. Et un petit tour des nouvelles de ce recueil.

rêve prunellier

Lire la suite

Leïlan – Magali Ségura

   Mon coeur se serre, je quitte Leïlan, Le Pays des Illusions. Le mot FIN me rend triste, je perds des amis en fermant ce livre : Axel en premier lieu, l’un des personnages principaux, beau jeune homme du Royaume de Pandème. Mais aussi Eléa, le Masque, la Fille aux yeux bleus, les amalyses, Erwan, Sélène, Ophélie, Ceban, Sten, Estelle… La féérie de ce monde m’a envoûté tel un sortilège dont j’ai bien du mal à me défaire. Mon âme d’enfant a trouvé son bonheur en lisant ce roman mêlant fantasy et le récit de cape et d’épées. Dans la critique présente au dos du livre, on peut lire que c’est un mélange de Robin des Bois et de Princess Bride. Je ne connais pas le second mais je suis une grande fan du premier. Il est vrai qu’on retrouve un peu de Robin des Bois mais dans une monde fantastique développé, fourni, recherché. Magali Ségura marie avec brio l’épée, l’arc, une corne d’abondance féérique, la présence d’un être chimérique… Un très beau coup de plus que j’ai aimé et c’est peu dire !

Lire la suite