Comme un conte de Graham Joyce

   Voilà mon premier contact avec Graham Joyce, auteur britannique doté d’une solide renommée notamment dans le domaine de la fantasy malheureusement décédé en 2014. Quand j’ai lu la quatrième de couverture de Comme un conte j’ai vraiment été tentée par ce roman qui parlait de fées. Vous allez me dire, un simple mot et je suis convaincue ? Bon, ouiiii, j’avoue le mot fée a une grosse influence sur mon envie de lire un livre parfois… Ceci dit, cela m’a permis de découvrir un auteur que je ne connaissais pas donc je trouve cela plutôt positif. Pour être tout à fait exacte, j’avais déjà lu la chronique d’AcrÖ sur son livre Lignes de vie et avais donc un a priori plutôt positif à l’égard de l’auteur. Bref, passons à l’essentiel : qu’est-ce que j’en ai pensé ? Difficile à dire.

Lire la suite

Publicités

Le Horla – Guillaume Sorel et Guy de Maupassant

   Un illustrateur usant de son talent pour mettre en dessin un illustre auteur. Quel bel hommage que ces aquarelles ! Guillaume Sorel, auteur de bande-dessinée et surtout talentueux illustrateur adapte une œuvre d’un auteur de sa région d’origine : Guy de Maupassant. Près de la nonchalante Seine une tragédie se noue dans une belle demeure. A travers un journal intime on découvre la descente aux enfers d’un homme convaincu de devenir fou. Un récit réputé et connu dont l’adaptation relève à mon sens, du défi.

   Je constate que la maison d’édition Rue de Sèvres qui est derrière cet ouvrage recèle des trésors de dessinateurs. Après la bande-dessiné d’Alex Alice qui fut un vrai coup de cœur tant par le scénario que par la magnificence des dessins, je dois avouer que Le Horla de Sorel ne m’a pas laissé de marbre. Je ne peux m’empêcher d’avoir à l’esprit une comparaison avec Jacques Ferrandez et son étranger adapté du roman d’Albert Camus. Parce que les deux bande-dessinées s’inspirent d’auteurs anciens, l’envie de les comparer est récurrente mais peut-être pas pertinente. Aussi vais-je tâcher de m’en abstenir jusqu’à l’épilogue de cet article.

Le Horla

Lire la suite

Lancelot – Recueil de nouvelles édité chez ActuSF

   Lors d’un passage aux Utopiales l’année dernière, je me suis laissée tenter, entre autre, par un recueil de nouvelles édité chez ActuSF au titre prometteur : Lancelot. Je sais, vous allez me dire qu’il est ultra connu, qu’on en a déjà soupé de Lancelot dans les légendes arthuriennes. Justement, ce qui me plaisait c’est que le recueil n’avait comme fil rouge que Lancelot. Pas toute la légende, par Arthur, seulement le chevalier du Lac. J’étais intriguée de voir comment les neuf auteurs réunis allaient traiter de ce personnage pour lequel j’ai une préférence. Ce que j’aime chez Lancelot c’est le paradoxe qu’il porte en lui. Il est à la fois le plus grand chevalier de la table ronde, loyal, fidèle et en même temps il sera le félon, l’exilé, le traître. Il est aussi celui qui va aider un Roi, suivre la quête du Graal alors même qu’il a été élevé sous le lac par une fée. Il y avait donc matière à dire, à écrire, à imaginer. Je suis sortie un peu déçue de ma lecture…

lancelot

Lire la suite

Clairvoyage – Anne Fakhouri

   C’est en lisant l’article sur La brume des jours chez AcrÖ que j’ai découvert son article quant au premier tome de ce diptyque, Clairvoyage. J’ai eu envie de le lire. Grâce à AcrÖ, qui a fait de ce livre un livre voyageur, j’ai pu le recevoir chez moi. Il était superbement bien emballé, dans une enveloppe toute de papier bulles protecteur. ‘Tention, ça ne rigole pas, les livres, c’est précieux ! J’ai pris un peu mon temps avant de me lancer dans sa lecture. J’ai déjà fais un petit peu connaissance avec l’auteur grâce aux lectures de nouvelles dans le cadre du challenge de Lune. Il m’intéressait de la découvrir sur un roman. Livre jeunesse à la quatrième de couverture intrigante, je me suis plongée dedans et j’avoue avoir beaucoup aimé. Laissez-moi vous dire en quoi… Avant que je ne plonge à nouveau dans la suite !image

 

Lire la suite

Contes myalgiques I – Les terres qui rêvent – Nathalie Dau

   (Imaginez une voix caverneuse s’échappant des pages du livre que vous voyez…) Pour ceux qui doutent encore de l’existence des fées, passez votre chemin, ce recueil n’est pas digne d’être lu par vous, vous n’en comprendrez pas la quintessence. Il ne sera pour vous, que balivernes de langues bien pendues. Mais pour les initiés (il y en a plus qu’on ne le croit) alors vous comprendrez vite que vous tenez entre vos mains un livre contenant des histoires qui ont toutes un fond de vérité…

   Voilà un recueil de nouvelles « fantastiques » (pour les novices) « véridiques » (pour les initiés) où se mêle beauté et laideur, joie et tristesse. On alterne les histoires qui font rêver avec celles qui font peur. Un peu de morale dissimulée derrière les mots choisis avec soin par l’auteur. Novices ou initiés, au fond peu importe, venez rêver avec les terres au gré des histoires distillées par une auteure qui a quelque chose de féérique.

3859

Lire la suite