Anaïs Nin – Sur la mer des mensonges de Léonie Bischoff

   J’ai été emballée, bringuebalée par l’histoire mise en dessins d’Anaïs Nin par Léonie Bischoff. Nous naviguons sur la mer des mensonges de cette femme. Mise en lumière, mise en abîme, cette bande-dessinée nous malmène autant qu’elle nous emmène sur les rivages éloignés de la morale controversée de cette femme intrigante.

Lire la suite

Les meurtres de Molly Southborne de Tade Thompson

   Vous avez vu cette couverture ? Oui, je suis totalement adepte du style du dessinateur Aurélien Police qui illustre les couvertures de la collection Une heure lumière de la maison d’édition Le Bélial. Franchement, ce choix éditorialiste est un régal pour celles et ceux qui souhaitent découvrir de nouveaux auteurs.rices, de beaux textes et orner leur bibliothèque de belles couvertures. Aussi, celle-ci ne déroge pas à la règle arborant une image qui donne le ton : quel est le vrai visage de Molly Southborne ?

Les meurtres de Molly Southbourne | La Librairie du Tramway

Lire la suite

Le Horla – Guillaume Sorel et Guy de Maupassant

   Un illustrateur usant de son talent pour mettre en dessin un illustre auteur. Quel bel hommage que ces aquarelles ! Guillaume Sorel, auteur de bande-dessinée et surtout talentueux illustrateur adapte une œuvre d’un auteur de sa région d’origine : Guy de Maupassant. Près de la nonchalante Seine une tragédie se noue dans une belle demeure. A travers un journal intime on découvre la descente aux enfers d’un homme convaincu de devenir fou. Un récit réputé et connu dont l’adaptation relève à mon sens, du défi.

   Je constate que la maison d’édition Rue de Sèvres qui est derrière cet ouvrage recèle des trésors de dessinateurs. Après la bande-dessiné d’Alex Alice qui fut un vrai coup de cœur tant par le scénario que par la magnificence des dessins, je dois avouer que Le Horla de Sorel ne m’a pas laissé de marbre. Je ne peux m’empêcher d’avoir à l’esprit une comparaison avec Jacques Ferrandez et son étranger adapté du roman d’Albert Camus. Parce que les deux bande-dessinées s’inspirent d’auteurs anciens, l’envie de les comparer est récurrente mais peut-être pas pertinente. Aussi vais-je tâcher de m’en abstenir jusqu’à l’épilogue de cet article.

Le Horla

Lire la suite