Challenge plein de nouvelles !

Ayant un petit peu de mal à me motiver à lire et à chroniquer en ce moment, je me suis dit qu’un petit challenge pourrait être l’occasion de me relancer. Renouer avec l’envie de lire et la motivation ensuite de partager mon ressenti littéraire. Je suis le blog d’AcrÖ avec une certaine assiduité ayant souvent eu l’occasion de trouver chez elle de bonnes idées de lecture pour moi-même. Et voilà qu’elle nous publie un petit billet avec un challenge « « JLNN », comprenait, « je lis des nouvelles et des novellas ». Dans la mesure où se trouvent dans ma pile de livres plusieurs recueils de nouvelles, je me suis dis que ça serait l’occasion de les lire. Et que le challenge me pousserait à les chroniquer, ce que je n’ai pas fais et je le regrette pour « Serpentine » de Mélanie Fazi que j’ai beaucoup aimé (et qu’AcrÖ a chroniqué), et « Après le tremblement de terre » de Haruki Murakami. J’ai donc décidé de m’inscrire auprès de Lune qui organise ce challenge ici.

logo3

J’opte pour le niveau Niveau « Mini-lecteur/Mini-lectrice » ou encore « Je lis des nouvelles et des novellas et je commence à trouver ça plaisant » : lire et chroniquer 6 nouvelles ou recueils ou novellas. Cela me semble tout à fait réalisable en une année ! J’espère profiter également du challenge pour lire des nouvelles numériques afin de tester cette façon de lire que je fuis totalement pour le moment…

J’ai en attente qui serait susceptible d’entrer dans le cadre de la lecture de ce challenge :

L’arche de Noël et autres contes de Romain Sardou

Notre-Dame-aux-Ecailles de Mélanie Fazi

Ainsi naissent les fantômes de Lisa Tuttle par Mélanie Fazi

Contes Myalgiques I – Les Terres qui rêvent de Nathalie Dau

Je suis intéressée par la nouvelle de Philip Pullman « Il était une fois dans le nord ». Pour les autres, j’aviserai au fur et à mesure, je fouinerai pour tâcher de trouver mon bonheur ! C’est aussi ça qui est plaisant quand on se lance dans un challenge « innovant » pour la lectrice que je suis. J’ai hâte de partir à la découverte de ce format de lecture trop souvent délaissé mais dans lequel on découvre de vraies pépites !

Bonne lecture & bon challenge !

Objet Littéraire Non Identifié

   Voilà qu’à mon anniversaire, un ami m’offre Le Passage de la Nuit d’ Haruki Murakami. Auteur totalement inconnu chez moi mais pas dans le monde de toute évidence, j’étais curieuse de le découvrir. Ayant des lectures très hétéroclites, je lis de tout et je trouve que c’est une vraie richesse. On apprend à apprécier tous les genres (plus ou moins). Alors me voilà à lire cet auteur japonais qui n’en est pas à son coup d’essai. Trois jours plus tard, je refermais le livre, empreint d’une certaine admiration pour cet écrivain, capable d’écrire sur trois fois rien, un récit étonnant et captivant. C’est d’ailleurs toute sa force. Mes premières impressions seraient : douceur et réalisme. Profondeur cachée derrière une superficialité apparente. Je m’explique…

   Le récit se déroule une nuit à Tokyo. Tout commence quelques minutes avant minuit et se termine quelques minutes après sept heures. C’est le genre de livre qui ne se résume pas facilement parce qu’on a l’impression que les personnages évoluent en dehors d’une trame écrite, logique, avec un cheminement, un but déterminé. Haruki Murakami dresse plutôt une galerie de personnages qui évoluent, gravitent les uns autour des autres, qui interagissent ensemble. En même temps, il intervient, en tant qu’auteur, dans le récit en nous parlant à nous lecteur. Et il intègre une forme de surréalisme bizarre dans certains passages. Dur de suivre ? Je vais tâcher d’être le plus clair possible mais c’est carrément pas évident.

Lire la suite