La Passe-Miroir – Tome 1 – Les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos

   J’ai été bluffée comme je ne l’avais pas été depuis un petit moment, du moins dans le domaine de la fantasy, par Les fiancés de l’hiverpremier tome d’une tétralogie en cours d’écriture, intitulée La Passe-Miroir. Ce premier roman de Christelle Dabos se révèle extrêmement riche. Qu’il soit estampillé jeunesse ne doit en aucun cas vous le faire voir comme un roman enfantin, loin s’en faut. L’écriture fluide n’est là que pour mieux dissimuler la complexité d’une histoire que l’on devine  quelque peu tentaculaire,  et sert des personnages d’une incroyable profondeur. C’est un roman jeunesse de haut vol, accessible aux jeunes et très conseillé aux « adultes » !

Lire la suite

Publicités

Hiver de Mons KALLENTOFT

   Enfin… Un article ! Très simplement, je n’avais pas le temps de lire ces dernières semaines. Ceci s’explique notamment par le fait que j’ai déménagé dans une nouvelle demeure dans laquelle j’ai entamé des travaux d’aménagement et de décoration qui prennent un certain temps… J’ai commencé à trouver mon rythme de lecture entre le décollage de papier peint, le ponçage de parquet et la peinture. Il est plus lent qu’auparavant mais je parviens quand même à lire. Aussi je reprends les articles, pour mon plus grand plaisir et j’espère également le vôtre !

   L’hiver est un des plus froids que Linköping, petite ville de Suède, connaisse. Le vent glacial pénètre au coeur des vêtements. Un homme est retrouvé nu, pendu à un arbre, le corps couvert de meurtrissures. La police est chargé d’enquêter sur ce qui se révèle être un meurtre particulièrement sordide.

   On retrouve sous la plume de l’auteur Mons Kallentoft une enquête policière au schéma assez classique. Les stigmates présents sur le corps retrouvé laissent augurer des mobiles sordides mais peut-être n’est-ce qu’un leurre pour induire en erreur les enquêteurs. L’histoire fait référence à quelques cultes suédois anciens dont j’ignorais tout, et qui comporte ses fanatiques, autant de suspects potentiels. En somme, ce fut un moment de lecture sympathique.

41d4n5t5CuL

Lire la suite