Le meurtre d’O’Doul Bridge de Florent Marotta

   Je récidive avec la lecture d’un livre de Florent Marotta dans un style radicalement différent de celui à travers lequel je l’ai découvert, à savoir Yzé et le palimpseste. Cette fois-ci l’auteur s’est lancé dans l’écriture d’un polar rythmé et assez court (moins de 200 pages au format numérique). Il s’en dégage un rythme soutenu, une lecture très fluide grâce à une plume égale à elle-même. Si le suspense est pas trop mal maîtrisé, c’est surtout les rebondissements qui font l’intérêt de cette histoire. Le meutre d’O’Doul Bridge va vous envoyer à San-Francisco auprès de French coach. Attaché vos ceintures, ça va aller vite !https://image.jimcdn.com/app/cms/image/transf/none/path/s9fbf515e67c6e0cd/image/ibcc4b962fbba6a10/version/1500106339/image.jpg

Lire la suite

L’herbier sauvage de Fabien VEHLMANN et Chloé CRUCHAUDET

   Et si nous allions butiner quelques histoires dans le champ du vécu ? Une couverture atypique qui attire, tant par le style inimitable de Chloé Cruchaudet qui laisse ses pinceaux étalés l’aquarelle de ces morceaux de vie que la position osée de ces deux corps surmontés d’une tête animale. L’ouvrage ne passait pas inaperçu dans les rangs de ces librairies qui ont osé le mettre en avant. Prometteur, je me le suis accaparée et suis allée découvrir l’herbier sauvage de Fabien Vehlmann accompagnée des magnifiques dessins de Chloé Cruchaudet.

p1030407-bis

Lire la suite