Les illusions de Sav Loar de Manon Fargetton

   Après avoir lu de Manon Fargetton L’héritage des Rois-passeurs puis Aussi libre qu’un rêve, j’ai saisi l’occasion de retrouver sa plume en m’offrant Les illusions de Sav Loar, un roman de fantasy se déroulant dans le même univers que L’héritage des rois passeurs, croisant même l’histoire de ce dernier.

   Bon, j’ai été un peu frustrée au début, ne me rappelant pas de tous les détails de L’héritage des Rois-passeurs mais finalement cela m’est revenu au fil de ma lecture, et il s’avère que ce n’est absolument pas indispensable d’avoir lu le premier pour lire celui-ci et vice-versa. Si les deux œuvres se rejoignent à plusieurs reprises, nous permettant de profiter d’un autre point de vue sur l’histoire, elles demeurent parfaitement indépendantes l’une de l’autre. Je conseillerai néanmoins de les lire dans l’ordre chronologique, soit d’abord L’héritage et ensuite Les illusions.

   J’ai mis beaucoup de temps à terminer cette lecture mais seulement parce que j’ai refusé de l’abandonner alors que j’étais dans ma mauvaise passe (cf mes précédents articles)… J’ai aimé retrouver le style de l’autrice, me replonger dans son univers, dans les arcanes de la magie, et j’ai persévéré jusqu’au bout. Sans regrets, car j’ai beaucoup apprécié ma lecture !

Lire la suite

Publicités

La Passe-Miroir – Tome 1 – Les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos

   J’ai été bluffée comme je ne l’avais pas été depuis un petit moment, du moins dans le domaine de la fantasy, par Les fiancés de l’hiverpremier tome d’une tétralogie en cours d’écriture, intitulée La Passe-Miroir. Ce premier roman de Christelle Dabos se révèle extrêmement riche. Qu’il soit estampillé jeunesse ne doit en aucun cas vous le faire voir comme un roman enfantin, loin s’en faut. L’écriture fluide n’est là que pour mieux dissimuler la complexité d’une histoire que l’on devine  quelque peu tentaculaire,  et sert des personnages d’une incroyable profondeur. C’est un roman jeunesse de haut vol, accessible aux jeunes et très conseillé aux « adultes » !

Lire la suite