Interférences de Connie Willis

   Je suis tombée dedans. J’ai été happée, emportée, j’étais ailleurs. Je ne pouvais plus le lâcher, je vivais au rythme des aventures de C. B. Schwartz et de Briddey. Je voulais le terminer, savoir la fin et pourtant je ralentissais mon rythme redoutant de parvenir à l’ultime chapitre… Quand je l’ai terminé, ma première réflexion a été : il aurait pu faire 200 pages de plus. J’ai appris ensuite qu’il faisait pourtant déjà plus de 600 pages ! Ce fut éprouvant, intense. Une véritable aventure littéraire qui m’a transportée.

   Pourtant rien ne prédestinait ce livre à devenir un de mes coups de cœur. Je m’attendais à une romance avec un peu de science-fiction mais sans trop d’exigence. J’ai lu un roman haletant, au rythme soutenu et à l’intrigue maîtrisée. Bref, il faut que je vous en parle et en même temps je ne sais pas comment commencer cette chronique…

Lire la suite