La Serpe de Philippe Jaenada

   En voilà un qui aurait pu être ma lecture pour le défi « Pavé de l’été » (j’y reviendrai plus tard à ce sujet), car La Serpe de Philippe Jaenada comptabilise 648 pages en format broché. Autant dire qu’il vaut mieux que la plume de l’auteur vous emporte si vous ne voulez pas mourir d’ennui ou – pire – abandonner tout simplement. Et ça n’était pas gagné pour moi. Je n’avais jamais lu Philippe Jaenada, seule une collègue de travail, lectrice compulsive, m’en avait parlé en bien. En très bien même. Et voilà qu’il s’intéresse à une affaire judiciaire… Je l’ai donc demandé pour Noël et ma grand-mère me l’a gentiment offert.

   J’ai été quelque peu décontenancée au début mais je dois dire que j’en garde un excellent souvenir et que sa lecture n’a absolument pas été fastidieuse. Laissez-moi vous dire pourquoi…

Lire la suite