L’Assassin Royal – Tome 8 – La secte maudite, Robin Hobb

   J’ai poursuivi sur ma lancée avec un tome en plus de la saga de L’assassin royal. Le même plaisir m’accompagne depuis le début de la lecture de cette saga de fantasy absolument fascinante. Robin Hobb maintient l’intérêt du lecteur tout du long, sa plume ne s’essouffle pas. Elle semble intarissable même si ce dernier tome pose question de savoir si elle va poursuivre ou non. On pourrait presque croire, si elle n’avait pas semé quelques indices tout au long de l’histoire, qu’elle s’arrêterait là. Fitz m’a paru fatigué à l’inverse de l’auteure…

AR8

Lire la suite

Publicités

Retour au pays – Prélude à l’Assassin royal et aux aventuriers de la mer – Robin HOBB

   Pour faire la transition entre un tome de l’Assassin royal et un autre, rien ne vaut… Un Robin Hobb ! Vous allez vous dire, ça y est, je suis dans ma passe Hobb version intensive. J’avoue avoir beaucoup de mal quand je suis plongée dans une série passionnante à en sortir pour lire autre chose tant que je ne l’ai pas finie. En réalité je lis également un autre livre mais qui n’a rien de fantastique afin d’user intelligemment du temps qu’il me reste à patienter jusqu’à la récupération de ma commande. Il ne faudrait pas perdre du temps à ne pas lire !! Tout ça pour dire que je me suis donc plongée dans la nouvelle « Retour au pays » de Robin Hobb. Il est présenté comme étant un Prélude à L’assassin royal et aux Aventuriers de la mer. 121 pages présentées par Robin Hobb elle-même qui nous souhaite de prendre autant de plaisir à les lire qu’elle a eu à les écrire. J’espère la même chose au sujet de l’article que je m’apprête à vous livrer !

Prélude Lire la suite

Chronique intermédiaire

Il ne faudrait pas croire que l’absence d’articles ces derniers temps induisent que je ne lis plus !! Loin de là ! Je dévore, j’avale, les livres, les histoires, je les croque et les savoure encore et toujours pour mon plus grand plaisir.

Si je ne fais pas d’articles c’est parce que je lis des « suites » actuellement. Tout d’abord, la suite de « L’Assassin Royal ». Je suis loin de mon premier article où je parle du tome 1 ! Je suis arrivée au tome 6 et ça y est je souffle. Je me pose un peu et entreprends de lire à la fois « Kushiel«  de Jacqueline Carrey dont vous trouverez cet article sur le blog des Singes de l’Espace. Une fois n’est pas coutume, c’est Lintje qui me le prête et m’a invité à découvrir cet auteur. En parallèle (le livre est gros et lourd, pas aisément transportable et je lis surtout lors de trajets en train donc j’emmène des ouvrages plus faciles à balader dans mon sac), j’ai entamé la suite de « Louis le Galoup » (j’avais déjà fais un article sur le tome 1 sur le blog des Singes de l’Espace, ici) et je devrai pouvoir faire un article à ce sujet sous peu. Louis le Galoup, contrairement à L’Assassin Royal bénéficiera d’un article par tome. Pourquoi ? Parce que Louis le Galoup ne compte que 5 tomes, L’Assassin Royal 13 tomes. Hééé oui, Robin Hobb sait y faire en écriture de saga ! Néanmoins, arrivée à la fin du tome 6 j’ai pu enfin me dire que j’allais pouvoir faire une pause dans cette longue histoire. En effet, à la fin de ce tome, on peut dire que la première partie des aventures de Fitz s’arrête. Après 6 tomes de maltraitance en tout genre, Fitz va se poser. Et donc moi aussi, pour aller flâner ailleurs et me mettre à lire les livres que j’ai en attente. Toutefois il me semble une bonne chose de faire un article « intermédiaire » au sujet de cette haletante histoire du héros Fitz que j’ai adoré de bout en bout.

Lire la suite

Un attachant assassin…

Coup de cœur pour un livre mondialement connu et lu…

C’est l’histoire d’un gamin de 6 ans qui se retrouve confié par son grand-père maternel au bon soin du maître d’écurie de son soi-disant père légitime, Chevalerie Loinvoyant, dans une contrée appelée les Six-Duchés, régie par le Roi Subtil Loinvoyant. Voilà en quelques mots ce qui me vient à l’esprit quand je repense à cette lecture, au premier tome de « L’assassin Royal – L’apprenti assassin » de Robin Hobb. Mais ce pâle résumé ne dévoile rien de la richesse du livre que je vous invite à découvrir au détour d’une petite critique…

Lire la suite