Une place à prendre de J.K.Rowling

   Dire qu’on attendait des nouvelles de l’auteur du sorcier à lunettes le plus connu au monde serait un euphémisme. Alors évidemment quand on découvre son nouveau livre, arrivé sans crier gare – dans mon cas – et surtout au rayon adulte, on a l’impression qu’un miracle vient de se produire. Elle a – enfin – écrit un livre ! On va retrouver cette plume si caractéristique, qui nous a transportés à Poudlard, dans la forêt interdite, à Pré-au-Lard, qui nous a fait découvrir des sortilèges malfaisants et d’autres plus « enfantins ». Elle nous a ravi, elle nous a fait rêver. J’ai essayé, vraiment, de me dire que je ne pouvais rien attendre d’aussi bien. Disons que je me doutais que quand on avait atteint un sommet il était difficile d’y rester surtout en voulant changer totalement de style et de registre. Mais le verdict est tombé maintenant que j’ai lu ce pavé de 680 pages : je m’attendais à mieux venant d’elle. Nettement mieux. Et mes attentes, surement trop importantes, ont été la source de ma désillusion actuelle.

=> Barry Fairbrother décède soudainement d’une rupture d’anévrisme. Membre charismatique du conseil paroissial de la petite bourgade de Pagford, sa mort affecte profondément la petite société de manière plus ou moins franche. S’ensuit alors un « combat » pour le siège de Barry. Cette compétition qui s’installe va révéler les pires aspects de chacun des protagonistes et les secrets les mieux gardés vont être étalés au grand jour. Pour le meilleur et surtout pour le pire.

Lire la suite

Publicités