Le Horla – Guillaume Sorel et Guy de Maupassant

   Un illustrateur usant de son talent pour mettre en dessin un illustre auteur. Quel bel hommage que ces aquarelles ! Guillaume Sorel, auteur de bande-dessinée et surtout talentueux illustrateur adapte une œuvre d’un auteur de sa région d’origine : Guy de Maupassant. Près de la nonchalante Seine une tragédie se noue dans une belle demeure. A travers un journal intime on découvre la descente aux enfers d’un homme convaincu de devenir fou. Un récit réputé et connu dont l’adaptation relève à mon sens, du défi.

   Je constate que la maison d’édition Rue de Sèvres qui est derrière cet ouvrage recèle des trésors de dessinateurs. Après la bande-dessiné d’Alex Alice qui fut un vrai coup de cœur tant par le scénario que par la magnificence des dessins, je dois avouer que Le Horla de Sorel ne m’a pas laissé de marbre. Je ne peux m’empêcher d’avoir à l’esprit une comparaison avec Jacques Ferrandez et son étranger adapté du roman d’Albert Camus. Parce que les deux bande-dessinées s’inspirent d’auteurs anciens, l’envie de les comparer est récurrente mais peut-être pas pertinente. Aussi vais-je tâcher de m’en abstenir jusqu’à l’épilogue de cet article.

Le Horla

Lire la suite

L’Arche de Noël et autres contes – Romain Sardou

   Il y a des idées préconçues totalement idiotes (vous me direz qu’il y en a beaucoup dans ce genre de cas de figure mais passons…) Notamment de croire que les contes ne sont fait que pour les enfants et par des auteurs connus du milieu de la littérature jeunesse. Je connais Romain Sardou pour avoir lu de lui Délivrez-nous du mal dont je garde un bon souvenir. C’est donc sans hésiter que je me suis plongée dans la lecture de ces contes de Noël. La lecture en est aisée, l’auteur utilisant un style simple et classique. Il s’adresse au lecteur comme si il était un conteur au coin de feu, prêt à vous emmener dans un monde magique ce qui est effectivement quelque peu le cas ! Les histoires sont mignonnes, entre contes initiatiques pour enfants et contes pour adultes. J’ai trouvé qu’ils pouvaient tous être lus à ces 2 niveaux. Dans l’idéal, je dirai que l’adulte les lie, se les approprie et les offre à un (ou des !) enfant(s) pour le bonheur de tout le monde ! En tout cas, c’est ainsi que j’aurai fais, si j’avais des enfants à qui ravir les oreilles d’histoires fantastiques…

Lire la suite

La Lune Noire d’Anaïs Cros

   La suite tant attendue des « Lunes de Sang » d’Anaïs Cros a été un véritable régal littéraire loin de mes dernières déceptions ! J’ai tout simplement autant aimé cette suite, intitulée « La lune noire », que le premier tome et je l’ai terminée en me demandant « A quand la suite ? ». Fan de fantasy appréciant également le polar je suis totalement comblée par l’histoire mise en place par l’auteur. Loin de s’embourber dans une copie simple de notre Sherlock Holmes, Anaïs Cros parvient avec brio à donner à Listak un style bien à lui (ainsi que pour Evrahl). Indépendant de son modèle qui l’a inspiré, Listak devient un héros à part entière auquel on s’attache pour ce qu’il est et non pour ce à quoi il ressemble. Exercice difficile mais parfaitement réussi par l’auteur.

Lire la suite