Notre-Dame aux Écailles de Mélanie Fazi

   J’ai découvert Mélanie Fazi depuis maintenant quelques temps, d’abord dans une anthologie (69 – Anthologie SFQ), puis dans sa traduction Ainsi naissent les fantômes de Lisa Tuttle. J’avais poursuivi avec son roman Arlis des forains qui m’avait moins enthousiasmé. Mais comme certain(e)s auteur(s), autrice(s), il m’a été dit qu’elle était meilleure novelliste que romancière. Alors, c’est tout naturellement que je me suis tournée vers son recueil de nouvelles Notre-Dame aux Écailles. Je dois dire qu’en effet, sa plume se révèle plus juste, plus pertinente dans ces courts récits d’intensité variable. Au nombre de 12, elle dépeint à chaque fois un nouvel univers, des personnages différents et une intrigue propre. Elle parvient pour chacune de nos lectures à nous immerger immédiatement dans ce petit monde qu’elle esquisse en quelques pages. Je suis un peu admirative de cette capacité que détiennent certaines plumes à nous emmener voguer dans les eaux de leur monde en à peine quelques mots…

Résultat de recherche d'images pour "notre dame aux écailles"

Lire la suite

Publicités

Arlis des forains de Mélanie Fazi

   Voilà encore une « victime » de ma folie e-bookesque lors de l’opération Bragelonne dont j’ai parlée à plusieurs reprises. J’ai déjà eu l’occasion de lire Mélanie Fazi à travers plusieurs recueils littéraires (je pense notamment à l’anthologie SFQ mais aussi Serpentine que j’ai lue mais pas chroniquée – ce qu’AcrÖ a fait par contre !) Elle est aussi la traductrice de Lisa Tuttle dont j’ai lu Ainsi naissent les fantômes. Certaines de ces nouvelles m’ont marqué et me sont restées en tête malgré le temps qui passe et les livres qui s’accumulent.

   Je n’ai jamais caché apprécier la plume de Mélanie Fazi en tant que novelliste. Alors l’idée de la découvrir romancière avec son livre Arlis des forains ne pouvait que me tenter ! Je suis ressortie de ma lecture (qui m’a accompagné sur le voyage du retour de vacances d’été) mitigée. Je n’ai pas été totalement emballée par l’histoire.

https://i2.wp.com/images.noosfere.org/couv/b/bragelonne98-2004.jpg

Lire la suite

69 – Anthologie SFQ

   J’ai lu plusieurs critiques de ce recueil qui m’intriguait car mélangeant deux thèmes forts : l’érotisme et la science-fiction. Globalement, il est indéniable que j’ai aimé. Ce fut une agréable découverte. J’ai lu au travers de ce recueil des auteurs dont j’ignorais la plume. D’autres que j’avais déjà lu par le passé et aimé. Et que par conséquent, j’ai pris plaisir à retrouver ! Un recueil de 164 pages comportant 12 nouvelles. Le thème SF est parfaitement respecté dans toutes les histoires. Seul Mélanie Fazi est « limite » à mon sens. Ici, la SF permet toutes les envies, toutes les idées qui peuvent avoir trait au sexe et à l’érotisme. Bon, j’avoue avoir un peu cherché le côté érotique dans certaines des histoires… J’ai trouvé que certains auteurs n’étaient pas parvenus à instiller une touche d’érotisme à leur récit. Là où on les sent parfaitement à l’aise dans leur maîtrise de la SF, ils semblent avoir oublié d’intégrer cette dimension. Ce qui ne rend pas l’histoire inintéressante mais seulement quelque peu en dehors de ce que je pouvais être amenée à attendre des histoires présentes dans une telle anthologie. Dans tous les cas, j’ai trouvé que tous avaient fait preuve d’une grande imagination et d’une belle qualité d’écriture. Sans doute, tous de bons auteurs, que j’apprécierai, pour certains, retrouver au détour d’un recueil ou d’une anthologie.

Allez, petit tour d’horizon de toutes les nouvelles !

69

Lire la suite

Ainsi naissent les fantômes de Lisa Tuttle par Mélanie Fazi

   Je continue sur ma lancée de lecture de recueils de nouvelles avec Ainsi naissent les fantômes de Lisa Tuttle par Mélanie Fazi. J’ai découvert cette dernière avec Serpentine que j’avais beaucoup aimé (le souvenir des histoires de ce recueil est encore vivace). On m’a donc conseillé de lire Lisa Tuttle qui est la source d’inspiration de Mélanie Fazi. Rien de moins. Je ne devais pas donc être trop dépaysée. Et je ne l’ai pas été. Malgré quelques différences avec ce que je connaissais de Mélanie Fazi, ce recueil m’a transporté à bien des égards. Petit tour d’horizon.

Lisa

Lire la suite

Challenge plein de nouvelles !

Ayant un petit peu de mal à me motiver à lire et à chroniquer en ce moment, je me suis dit qu’un petit challenge pourrait être l’occasion de me relancer. Renouer avec l’envie de lire et la motivation ensuite de partager mon ressenti littéraire. Je suis le blog d’AcrÖ avec une certaine assiduité ayant souvent eu l’occasion de trouver chez elle de bonnes idées de lecture pour moi-même. Et voilà qu’elle nous publie un petit billet avec un challenge « « JLNN », comprenait, « je lis des nouvelles et des novellas ». Dans la mesure où se trouvent dans ma pile de livres plusieurs recueils de nouvelles, je me suis dis que ça serait l’occasion de les lire. Et que le challenge me pousserait à les chroniquer, ce que je n’ai pas fais et je le regrette pour « Serpentine » de Mélanie Fazi que j’ai beaucoup aimé (et qu’AcrÖ a chroniqué), et « Après le tremblement de terre » de Haruki Murakami. J’ai donc décidé de m’inscrire auprès de Lune qui organise ce challenge ici.

logo3

J’opte pour le niveau Niveau « Mini-lecteur/Mini-lectrice » ou encore « Je lis des nouvelles et des novellas et je commence à trouver ça plaisant » : lire et chroniquer 6 nouvelles ou recueils ou novellas. Cela me semble tout à fait réalisable en une année ! J’espère profiter également du challenge pour lire des nouvelles numériques afin de tester cette façon de lire que je fuis totalement pour le moment…

J’ai en attente qui serait susceptible d’entrer dans le cadre de la lecture de ce challenge :

L’arche de Noël et autres contes de Romain Sardou

Notre-Dame-aux-Ecailles de Mélanie Fazi

Ainsi naissent les fantômes de Lisa Tuttle par Mélanie Fazi

Contes Myalgiques I – Les Terres qui rêvent de Nathalie Dau

Je suis intéressée par la nouvelle de Philip Pullman « Il était une fois dans le nord ». Pour les autres, j’aviserai au fur et à mesure, je fouinerai pour tâcher de trouver mon bonheur ! C’est aussi ça qui est plaisant quand on se lance dans un challenge « innovant » pour la lectrice que je suis. J’ai hâte de partir à la découverte de ce format de lecture trop souvent délaissé mais dans lequel on découvre de vraies pépites !

Bonne lecture & bon challenge !