De la terre dans la bouche d’Estelle Tharreau

Je me suis plongée dans le dernier livre d’Estelle Tharreau avec beaucoup de curiosité et plaisir, gardant d’elle un bon souvenir de la lecture de son précédent ouvrage. Et je n’ai pas été déçue par De la terre dans la bouche dont je vais vous parler. Merci à la maison d’édition Taurnada pour sa confiance renouvelée !

Elsa hérite de sa grand-mère une petite cabane perdue près du village de Mont-Eloi. Elle va rapidement se rendre compte quelle n’est pas vraiment la bienvenue. Il semblerait que sa grand-mère a été mêlée à une sombre histoire qui s’est déroulée pendant la seconde guerre mondiale.

Lire la suite

Publicités

Pas parler de Lydie Salvayre

   Prix Goncourt 2014, Pas parler de Lydie Salvayre m’a surtout attiré pour la magnifique couverture en édition limitée de chez Points. Des poches soignés et mis en valeur, je trouve l’initiative vraiment sympa ! Bien sûr, le résumé m’a intrigué d’autant que le livre place son histoire durant une partie de l’histoire espagnole difficile, à savoir la guerre civile de 1936 dont découlera l’arrivée au pouvoir de Franco avec la dictature qui suivit. Je pense que cet épisode historique tend à être minimisé ou occulté par la montée du nazisme et du fascisme en Europe. En 1936, Hitler était déjà chancelier allemand, Mussolini est le Duce en Italie et les deux pays se rapprochent dangeureusement. A sa façon l’Espagne n’échappe pas à l’instabilité politique qui s’installe sur le vieux continent. Et tout cela, nous le découvrons à travers Montse, la mère de la narratrice et autrice, et à travers un écrivain espagnol Bernanos auteur Les grands cimetières sous la lune. Deux témoins d’une époque bouleversante où la noirceur humaine va se révèler.

Lire la suite

Faux-semblance de Olivier Paquet

   J’ai craqué sur ce recueil de nouvelles lors de ma petite virée aux Utopiales. Je trouve la couverture magnifique quoique le dessin ait un côté désolé. Elle illustre néanmoins très bien la thématique de ce recueil qui tend à vouloir parler de moments charniers lors de catastrophes. Quatre nouvelles qui tracent d’une belle plume des moments parfois difficiles. Je vais tâcher de vous parler de chacune d’elles mais je peux d’ores et déjà vous dire qu’elles ont un point commun : l’écriture d’Olivier Paquet qui est poétique, belle et agréable à lire.

Lire la suite

Le tour d’écrou – Dande-dessinée adaptée de l’œuvre de Henry James

   Cette fois-ci, c’est chez Délivrer des livres avec un article de Nathalie que je fis la connaissance de cette bande-dessinée étrange, Le tour d’écrou adaptée du roman éponyme de Henry James, dont le synopsis, autant que l’article de Nathalie, m’attira. Le résumé se trouve être aussi troublant que l’est l’œuvre. Difficile de dire si j’ai aimé ou non tant je suis sortie de ma lecture assez perplexe. Tant et si bien qu’il faut bien un petit article pour l’évoquer…

tourdelecrou01_84658

Lire la suite

La lande maudite de Bernard Simonay

   Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu une œuvre de Bernard Simonay. J’évoquais cet écrivain il y a peu suite à l’annonce de son décès. J’ai eu l’opportunité d’acquérir un de ses premiers livres intitulé La lande maudite. Je savais pouvoir compter sur l’écriture fluide et agréable de l’auteur et je n’ai pas été déçue. Par contre, l’histoire en elle-même ne m’a pas emporté comme les autres titres que j’ai pu lire de lui.

Afficher l'image d'origine

Lire la suite

La Dame en noir de James Watkins avec Daniel Radcliff, Ciarán Hinds, Janet McTeer…

   Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas regardé un film un peu effrayant… Le challenge de Lou & Hilde m’a poussé à me lancer dans La dame en noir. En plus d’un scénario qui laissait présager une ambiance pesante, j’étais curieuse de voir la prestation de Daniel Radcliff après qu’il ait consacré 10 ans de sa vie à la saga Harry Potter (dont je parlerai sûrement plus longuement le 28 octobre). Et je n’ai pas été déçue. Sursauts et broyage de mains pendant toute la durée du film…

Afficher l'image d'origine

Lire la suite