69 – Anthologie SFQ

   J’ai lu plusieurs critiques de ce recueil qui m’intriguait car mélangeant deux thèmes forts : l’érotisme et la science-fiction. Globalement, il est indéniable que j’ai aimé. Ce fut une agréable découverte. J’ai lu au travers de ce recueil des auteurs dont j’ignorais la plume. D’autres que j’avais déjà lu par le passé et aimé. Et que par conséquent, j’ai pris plaisir à retrouver ! Un recueil de 164 pages comportant 12 nouvelles. Le thème SF est parfaitement respecté dans toutes les histoires. Seul Mélanie Fazi est « limite » à mon sens. Ici, la SF permet toutes les envies, toutes les idées qui peuvent avoir trait au sexe et à l’érotisme. Bon, j’avoue avoir un peu cherché le côté érotique dans certaines des histoires… J’ai trouvé que certains auteurs n’étaient pas parvenus à instiller une touche d’érotisme à leur récit. Là où on les sent parfaitement à l’aise dans leur maîtrise de la SF, ils semblent avoir oublié d’intégrer cette dimension. Ce qui ne rend pas l’histoire inintéressante mais seulement quelque peu en dehors de ce que je pouvais être amenée à attendre des histoires présentes dans une telle anthologie. Dans tous les cas, j’ai trouvé que tous avaient fait preuve d’une grande imagination et d’une belle qualité d’écriture. Sans doute, tous de bons auteurs, que j’apprécierai, pour certains, retrouver au détour d’un recueil ou d’une anthologie.

Allez, petit tour d’horizon de toutes les nouvelles !

69

Lire la suite

Publicités