Celui qui venait du froid de Jean-Michel Calvez

   Il aura fallu le challenge Maki pour que je lise une nouvelle gagnée lors d’un précédent challenge organisé par… Un papillon dans la lune. Non mais à part ça, mes étagères emplies de livres ne me posent aucun souci et je n’oublie aucun ouvrage. Voyons. Quelle idée…

   Pour le coup, elles n’ont rien à voir avec cet oublié puisque la nouvelle de Jean-Michel Calvez intitulée Celui qui venait du froid, était conservée sur ma liseuse. Depuis quelques mois maintenant, je m’astreins à acheter beaucoup moins de livres et à piocher davantage dans ce que je possède déjà. Et ce pour éviter le désagrément d’avoir acquis un livre qui me faisait envie, et dont l’attrait au fil du temps s’est étiolé. Le challenge Maki a ça de bien qu’il va me permettre de dézinguer pas mal de livres en attente. Et aujourd’hui je suis beaucoup plus radicale : ça me plaît je lis, ça ne me plaît pas, j'(aban)donne.

   Après cette introduction complètement hors sujet avec ce qui nous intéresse, revenons à la nouvelle de Jean-Michel Calvez. La nouvelle est un exercice exigeant pour un auteur puisqu’il faut réussir à passionner son lectorat en faisant court.

Celui qui venait du froid - Jean-Michel Calvez - Babelio

Lire la suite

Challenge Le projet Maki

   Ces deux dernières années j’ai participé au challenge Défi lecture. Et si celui-ci a été sympa car m’a permis d’échanger un peu avec d’autres lecteurs.rices, j’ai trouvé aussi qu’on tournait un peu toujours autour des mêmes auteurs et des mêmes livres. J’ai donc décidé cette année de me tourner davantage vers des challenges avec des thématiques un peu plus éloignées de ma zone de confort et qui au passage me permettraient de faire un peu de vide dans mes livres en attente de lecture. C’est grâce à Lune via l’oiseau bleu que j’ai pris connaissance du projet Maki. Yogo nous propose de participer à un challenge consistant à lire des formats courts issus des lectures de l’imaginaire. Avec pour objectif ultime le Maki Catta soit la lecture de 52 formats courts, un par semaine. Mais je vous rassure, il y a plein de paliers intermédiaires !

   J’ai donc décidé d’y participer à hauteur de 13 lectures de nouvelles, novellas, recueils… Je pense pouvoir tenir cet objectif grâce à quelques anthologies qui traînent sur mes étagères mais aussi avec quelques envies de lecture qui trouveraient toute leur place dans ce défi, notamment découvrir Liu Cixin, peut-être à travers Terre errante dont Lune a parlé et La ménagerie de papier de Ken Liu qui me donne très très envie.

   Le blog va donc s’agrémenter de chroniques de formats courts, il y avait bien longtemps que ça n’était pas arrivé ! Pour plus d’informations vous pouvez directement aller voir chez Les lectures du Maki comment le challenge s’organise.

A très bientôt pour de nouvelles lectures !

Maêlle

La loterie de Miles Hyman

Je me suis lancée dans ma première BD muette avec La loterie de Miles Hyman éditée chez Casterman, attirée par la chronique plutôt flatteuse de Mo’ que je vous invite à lire également. Ce fut une expérience… Surprenante.

Lire la suite

Notre-Dame aux Écailles de Mélanie Fazi

   J’ai découvert Mélanie Fazi depuis maintenant quelques temps, d’abord dans une anthologie (69 – Anthologie SFQ), puis dans sa traduction Ainsi naissent les fantômes de Lisa Tuttle. J’avais poursuivi avec son roman Arlis des forains qui m’avait moins enthousiasmé. Mais comme certain(e)s auteur(s), autrice(s), il m’a été dit qu’elle était meilleure novelliste que romancière. Alors, c’est tout naturellement que je me suis tournée vers son recueil de nouvelles Notre-Dame aux Écailles. Je dois dire qu’en effet, sa plume se révèle plus juste, plus pertinente dans ces courts récits d’intensité variable. Au nombre de 12, elle dépeint à chaque fois un nouvel univers, des personnages différents et une intrigue propre. Elle parvient pour chacune de nos lectures à nous immerger immédiatement dans ce petit monde qu’elle esquisse en quelques pages. Je suis un peu admirative de cette capacité que détiennent certaines plumes à nous emmener voguer dans les eaux de leur monde en à peine quelques mots…

Résultat de recherche d'images pour "notre dame aux écailles"

Lire la suite

Santa Muerte de Xavier Portebois

   Première lecture à entrer dans le Défi lecture 2018, voilà une nouvelle de Xavier Portebois, auteur qui m’était totalement inconnu jusqu’à présent. Je suis la page Facebook de la maison d’édition Realities Inc. et c’est grâce à la publicité qu’ils ont fait de cette nouvelle que je me suis penchée sur le texte. Il m’aura fallu un peu de temps pour finalement la lire, puisque pour tout vous dire, initialement je l’avais repérée en vue du challenge Halloween 2017 de Lou & Hilde. Bref, parlons de l’essentiel : la lecture !

Lire la suite

La revanche des petits seins de e.l.n.z.

   Je vous raconte ma vie pour introduire cet article (qui va donc être ô combien intéressant !). J’ai découvert la maison d’édition Realities Inc à travers un appel à texte relayé par un autre blog (suivez mon regard) auquel j’ai décidé de participer (si vous voulez tout savoir, c’est l’AT « Tous aux abris« ). Durant l’horrible temps d’attente avant le verdict de savoir si vous êtes retenu ou recalé (en vrai, je le vis très bien…) je me suis intéressée davantage à cette maison d’édition et me suis mise à la suivre par tous les canaux possibles : twitter, Facebook et cie. C’est par ce biais que j’ai pu apprendre la possibilité de lire gratuitement la nouvelle La revanche des petits seins de e.l.n.z. Le titre me plaisait beaucoup et la lecture m’était offerte : à quoi bon se priver ? Hop, la voilà sur ma liseuse, sitôt téléchargée, sitôt lue… Et fortement appréciée ! Je me suis lancée dans cette lecture sans aucun a priori et sans savoir du tout à quoi m’attendre. Je n’ai même pas pris connaissance du résumé, rien de rien. J’ai allumé la Kobo et j’ai lu. J’en suis ressortie assez bouleversée et avec l’envie de lire d’autres œuvres de l’auteur…

Lire la suite

Le signaleur de Charles DICKENS

   Je me suis lancée dans la lecture de la nouvelle Le signaleur de Charles Dickens. Je n’avais encore jamais lu une œuvre de ce romancier pourtant fort connu et qui fait la fierté de la littérature outre-manche. Je ne savais pas à quoi m’attendre et voilà que ce fut une véritable révélation littéraire ! Le challenge Halloween, en plus de me faire frissonner en attendant cette fête, m’aura permis de faire une découverte littéraire qui m’a vraiment enchantée et dont je vais vous parler avec enthousiasme !

dickens

Lire la suite

L’étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde – Robert Louis Stevenson

   Malgré mon suivi catastrophique du challenge Halloween de Hilde et Lou (je suis inscrite mais je ne parviens pas à bien suivre toutes les étapes – toutefois je prends le temps d’aller voir ce que font les autres participant(e)s !!), je parviens à lire quelques livres « horrifiques ». Je m’en suis prévue plusieurs que j’espère avoir le temps de caser durant le challenge. J’ai aussi prévu de la décoration… Bref, autant dire, beaucoup de choses à faire et trop peu de temps !

stevenson

   J’ai décidé de commencer avec L’étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde de Robert Louis Stevenson. C’est un monument de la littérature et pourtant il m’aura fallu ce challenge pour le lire. J’étais curieuse de découvrir l’histoire à l’origine du folklore. Et ce fut une découverte horriblement sympathique que je vais vous conter. Je l’ai lu en compagnie de Zébrolivres en mode Halloween, parfait pour mettre dans l’ambiance…

Zébro sans sorcière

Lire la suite

Légion – Brandon Sanderson

Nul doute que le challenge de Lune, le JLNN, m’a permis d’intégrer dans mon repérage littéraire les ouvrages de nouvelles. Alors Légion de Brandon Sanderson a tout naturellement attiré mon regard. D’abord c’est le nom de l’auteur qui m’a interpellé. J’ai lu de lui Elantris dont je garde un puissant souvenir de lecture. Ensuite le résumé n’a fait que confirmer mon choix !! Hallucinations, folie, enquête… Tout pour me plaire. Alors j’ai plongé dans ce livre pour un court mais intense moment de lecture que je souhaite partager avec vous.

légion

Lire la suite

Nouvelles du Disque-Monde – Terry Pratchett

   Je continue sur ma lancée de lectures de recueils (il est vrai que d’avoir vu que j’étais à 7/12 lors du dernier bilan à Lune, m’a quelque peu relancé !!!) avec ce (petit) recueil attaché au monde bien connu pour les amateurs du genre, de Terry Pratchett. Je ne présenterai pas ce dernier bien longtemps tant son nom est attaché au monde de la fantasy qu’il a abreuvé de son imagination sans borne et de sa plume de qualité durant de longues années… Il continue, non sans difficulté de par la maladie d’Alzheimer dont il est atteint, qu’on ne peut occulter. Une nouvelle lecture de cet auteur est une nouvelle occasion de saluer la qualité de la traduction de Patrick Couton. Sans nul doute que ses traductions françaises n’y sont pas pour rien dans le succès que Terry Pratchett connaît (aussi) en France. Après avoir lu la série des Tiphaine Patraque qu’un ami, féru de Pratchett depuis fort longtemps, m’a conseillé, j’ai attaqué la série du Disque-Monde. J’ai d’ailleurs plusieurs livres d’avance… C’est vrai, je n’en ai peut être pas beaucoup parlé, mais j’ai lu La huitième couleur, Le Huitième sortilège et Trois soeurcières. Certes cela ne fait pas beaucoup mais ça m’a permis d’avoir une idée du monde de Pratchett plus précise. J’avoue avoir calé dans la lecture de Mortimer pourtant j’adore le personnage de la Mort qui est absolument génial. Mais c’était peut être pas le bon moment. Bref, toujours est-il que je me suis dis que lire ce recueil serait l’occasion d’aller faire une petite incursion chez Pratchett, ce qui serait synonyme d’un bon moment, sûrement même hilarant ! Et quel bonheur de retrouver mémé Ciredutemps, Nounou Ogg… J’ai vraiment eu la sensation de retrouver de vieilles copines. Et c’est à ce moment qu’on réalise combien un univers peut nous toucher et rester en nous. J’ai retrouvé Ankh-Morpork avec l’impression… De ne jamais l’avoir vraiment quittée. Mais attention, à ceux qui ne connaissent pas le monde, je ne vous encourage pas à lire ce recueil. Il vous semblera sûrement agréable à lire mais je ne suis pas sûr que vous savouriez vraiment toute la qualité des textes en ne connaissant pas ce monde bien spécifique qu’est celui de Terry Pratchett. Néanmoins pour ceux qui voudraient avoir un aperçu de son style sans se lancer dans la lecture du Disque-Monde cela peut être une solution. Toutefois je vous conseillerai de faire comme moi si vous souhaitez le découvrir à sa juste valeur : lisez la série des Tiphaine Patraque.

   Six nouvelles dans ce recueil dont la couverture représente le Disque-Monde. On voit bien la fameuse tortue qui, à chaque fois, me rappelle la polémique à la noix que Terry Pratchett développe dans ses premiers romans du Disque-Monde : quel est son sexe ? Cet auteur a le don inouï d’intégrer du burlesque, de l’humour, de mélanger tout cela et de vous en faire une histoire très sympa à lire, jamais lourde ou imbuvable. Pour avoir lu ses derniers romans avant les premiers, je maintiens qu’il n’a fait que s’améliorer et les quelques lourdeurs du début s’effacent petit à petit. Ici les nouvelles sont un peu pareilles : plus ou moins sympas mais jamais nulles. Ce que j’adore avec cet auteur c’est qu’il est un des rares à me faire rire en lisant… Être drôle à l’écrit me paraît être une des choses les plus difficile qu’il soit. Or il y parvient…

pratchett

Lire la suite