Faux-semblance de Olivier Paquet

   J’ai craqué sur ce recueil de nouvelles lors de ma petite virée aux Utopiales. Je trouve la couverture magnifique quoique le dessin ait un côté désolé. Elle illustre néanmoins très bien la thématique de ce recueil qui tend à vouloir parler de moments charniers lors de catastrophes. Quatre nouvelles qui tracent d’une belle plume des moments parfois difficiles. Je vais tâcher de vous parler de chacune d’elles mais je peux d’ores et déjà vous dire qu’elles ont un point commun : l’écriture d’Olivier Paquet qui est poétique, belle et agréable à lire.

Lire la suite

Publicités

Le chat noir d’Edgar Allan POE

   Aujourd’hui dans le cadre du challenge Halloween organisé par Lou & Hilde, c’est la journée du chat noir. Je me suis donc lancée dans la lecture de la nouvelle Le chat noir de Poe qui trouve sa place dans le recueil des Nouvelles histoire extraordinaires.

kobo-edgar-allan-poe
Edgar Allan Poe – Nouvelles histoires extraordinaires

   On a longtemps prêté au chat noir tout un tas de significations souvent plus terribles les unes que les autres. Figure de proue du mal, il est tour à tour annonciateur de malheur, de mort, représente le diable en personne ou s’avère être la transformation physique d’une sorcière. En tout état de cause, le chat noir est marqué d’un folklore populaire important qui fait de lui une mascotte d’Halloween. A chacun un petit moment de gloire, même pour ce pauvre chat noir souvent persécuté pour ce qu’il était sensé représenter. Sur le blog Mnemographie, grâce à la lecture de la blogueuse Aymeline dans le cadre du challenge, vous apprendrez un tas de signification concernant ce sombre félin ! AcrÖ propose aussi un livre sur les chats noirs à l’esthétique très travaillée.

  Il ne manquait que l’imaginaire horrifique et étrange de Poe pour faire du chat noir un nouveau personnage d’histoire.

Lire la suite

La décade de l’imaginaire 2015

   Informée par la sentinelle Lintje de ce que les éditions l’Atalante organisait La décade de l’imaginaire 2015, je me suis intéressée à l’événement qui permet de lire six nouvelles gratuitement et découvrir dix romans à des tarifs très intéressants, le tout disponible en format ebook pendant une durée limitée. Je n’ai pas acquis de romans mais j’ai récupéré et lu toutes les nouvelles mises à disposition et dont je vais vous parler. J’ai trouvé l’initiative extrêmement intéressante et sympathique. Une façon de promouvoir la lecture, et plus particulièrement celle des nouvelles, une initiative que je ne peux qu’approuver. Et pour les frileux (ses) qui voudraient découvrir la fantasy / SF, ils avaient là une excellente occasion de se plonger dans de courts récits d’auteurs très variés mais toujours très bien choisis par les éditions. Tous les styles sont réunis même si toutes les nouvelles ont comme particularité de se dérouler dans un monde malmené quand il n’est pas totalement imaginaire pour la nouvelle de Anne Fakhouri.

decade

Lire la suite

Le rêve du prunellier – Rozenn Illiano

   Voilà la chronique qui suit l’arrivée du cadeau reçu après avoir terminé le challenge de Lune ainsi que je vous l’annonçais il y a peu. Un recueil comprenant huit nouvelles toutes profondément ancrées dans le monde de la fantasy. Premier livre que je lis édité sous le format de l’auto-édition, je l’ai découvert au gré des balades chez Livrement et à nouveau lors du challenge de Lune. « Le Rêve du Prunellier » m’a fait passer un moment de lecture fort agréable. Comme dans beaucoup de recueil, toutes les nouvelles ne m’ont pas plu mais la majorité ont su m’emporter vers quelque chose de sympa. L’auteur possède un thème récurrent l’hiver, qui s’accompagne des ombres, de la nuit plus que du jour. Les flocons de neige sont comme un fil rouge pour Rozenn qui trouve toujours un moment du récit où les faire tomber. Certaines nouvelles totalement atypiques par rapport aux autres, offrent un effet de contraste plutôt agréable, qui casse les thèmes utilisés par l’auteur, qui peuvent apparaître pour certains comme redondants. La plume est légère, simple, les pages se tournent vite, le monde nous happe rapidement. Je déplore seulement l’absence totale de traduction des mots anglais. Alors autant certains ne le nécessitaient pas (Snow, Frost…) autant j’avoue que Blackthorn j’ai dû aller le chercher faute d’en faire un usage courant… Rozenn, tu devrais avoir pitié des piètres anglophones que nous pouvons être !!!! C’est vraiment un détail, on peut tous faire l’effort de regarder dans le dictionnaire… Même si au chaud, sous la couette, à lire une histoire où ça parle d’ombres et de neige, et bin on n’a pas forcément très très envie de chercher… Oui, oui un petit peu de fainéantise. Et un petit tour des nouvelles de ce recueil.

rêve prunellier

Lire la suite

Surprise !!

La clé pénètre dans la serrure de la boîte aux lettres. Je me hisse sur la pointe des pieds (être une gnomette n’est pas toujours facile…) pour voir ce qu’elle contient et voilà que mes yeux découvrent un paquet. Une enveloppe épaisse, blanche que je saisis. Son côté « moelleux » laisse à penser que du papier bulle protège ce qu’il y a dedans. Je suis encore plus intriguée quand je constate que je ne reconnais pas l’écriture qui a rédigé mon adresse. Lorsque je retourne l’enveloppe je vois un petit autocollant… Je commence à comprendre que je tiens entre mes mains mon cadeau du JLLN !!!! Autant dire que le peu de trajet qu’il me reste jusqu’à mon appartement est fait à vitesse grand V et je m’empresse d’ouvrir ce courrier. Et là, quand je le tiens entre mes mains, la joie m’envahit !!! Il était mon premier choix sur la (longue) liste de Lune. Alors autant dire que je suis super contente ! J’ai lu plusieurs critiques plutôt élogieuses concernant ce recueil lors du challenge. Vous en trouverez quelques unes par-ci, par-la. C’est ce qui m’avait donné envie de le lire…

Ma belle dédicace !
Ma belle dédicace !
Rêve du prunellier2
Oui j’ai réussi à le terminer !!! Et je suis trop fière de ma récompense !!!!!

Je tiens donc à chaleureusement remercier Lune pour l’organisation de son challenge et pour les cadeaux proposés. Merci, bien évidemment à Rozenn d’avoir proposé son œuvre en guise de récompense. Je suis ravie, absolument ravie et vais m’empresser de me lancer dans sa lecture.

Merci !!!

Fugitives – Alice Munro

Je termine le challenge de Lune (JLNN pour ceux qui commenceraient par la fin…) par un recueil de nouvelles d’une auteur dont nous avons beaucoup entendu parler, et pour cause, elle a reçu le prix nobel de littérature. Pour ceux qui vivraient sur une autre planète, je précise qu’elle est la première auteure de nouvelles (principalement, elle a un roman à son actif) distinguée par ce prestigieux prix. Certains y ont vu une reconnaissance globale du « style » qu’est la nouvelle. Une nouvelle n’est pas un « mini-roman » ou un roman inachevé. La nouvelle est un genre à part entière dans lequel certains excellent et d’autres échouent au même titre que dans le genre romanesque. Peut-être parce que je me suis essayée dans le domaine de l’écriture, que je suis particulièrement sensible à ce style dans lequel il s’avère que je me sens bien, alors que j’ai commencé avec l’ambition d’écrire plutôt un roman… Là où le roman peut prendre son temps, développer personnages, paysages, ressentis, émotions, la nouvelle doit condenser, aller à l’essentiel, trouver le mot juste pour parler immédiatement au lecteur. On n’a pas le temps de s’étaler. La nouvelle va droit à l’essentiel. Et ce dernier varie d’une histoire à une autre : tantôt ce sera un personnage à découvrir, tantôt une émotion, parfois une histoire singulière. La nouvelle se concentre sur quelque chose en particulier. À sa manière, elle développe de manière intense, une chose bien précise définie par l’auteur. Et il ne faut pas perdre le fil de sa pensée, se laisser distraire par l’envie qui consiste à expliciter certaines choses, à en rajouter. Non. La nouvelle c’est aussi l’art de suggérer pour l’auteur et l’art de deviner pour le lecteur. Il est évident qu’Alice Munro est douée dans ce domaine. Indéniablement, j’adhère à la récompense qui lui a été décernée, elle la mérite, elle, mais aussi le genre tout entier qui est derrière. Pour autant, sur un recueil long de 382 pages, comportant 8 nouvelles, Alice Munro n’a pas souvent su me faire vibrer, me faire ressentir ce que j’espérais : des émotions intenses. Mais je vous invite à en parler un peu plus…

Lire la suite

Fées dans la ville – Recueil de nouvelles

   Je me suis laissée tenter par un petit recueil de nouvelles édité chez ActuSF prêté par Lintje. Une anthologie dirigée par Anne Fakhouri dont le nom ne m’était pas inconnu. Le titre du recueil ne pouvait que m’inspirer « Fées dans la ville » qui m’a tout de suite fait penser à la chanson de Zaz contant sa rencontre avec une fée.

   J’imaginais des fées dissimulées à nos yeux dans des objets du quotidien, à la périphérie de notre conscience. Bon, pour le coup, mon idée a été quelque peu douchée puisque j’ai eu du mal à trouver les fées dans le panel de nouvelles proposées !! Cela n’enlève rien à la qualité des écrits du recueil ni à l’intérêt qu’ils peuvent susciter. J’ai seulement eu du mal à faire le rapprochement entre le titre et le contenu. Un détail vous allez me dire. C’est pas faux. On peut en faire abstraction. 165 pages pour 8 nouvelles.

 fées

Lire la suite

Contes myalgiques I – Les terres qui rêvent – Nathalie Dau

   (Imaginez une voix caverneuse s’échappant des pages du livre que vous voyez…) Pour ceux qui doutent encore de l’existence des fées, passez votre chemin, ce recueil n’est pas digne d’être lu par vous, vous n’en comprendrez pas la quintessence. Il ne sera pour vous, que balivernes de langues bien pendues. Mais pour les initiés (il y en a plus qu’on ne le croit) alors vous comprendrez vite que vous tenez entre vos mains un livre contenant des histoires qui ont toutes un fond de vérité…

   Voilà un recueil de nouvelles « fantastiques » (pour les novices) « véridiques » (pour les initiés) où se mêle beauté et laideur, joie et tristesse. On alterne les histoires qui font rêver avec celles qui font peur. Un peu de morale dissimulée derrière les mots choisis avec soin par l’auteur. Novices ou initiés, au fond peu importe, venez rêver avec les terres au gré des histoires distillées par une auteure qui a quelque chose de féérique.

3859

Lire la suite

Challenge plein de nouvelles !

Ayant un petit peu de mal à me motiver à lire et à chroniquer en ce moment, je me suis dit qu’un petit challenge pourrait être l’occasion de me relancer. Renouer avec l’envie de lire et la motivation ensuite de partager mon ressenti littéraire. Je suis le blog d’AcrÖ avec une certaine assiduité ayant souvent eu l’occasion de trouver chez elle de bonnes idées de lecture pour moi-même. Et voilà qu’elle nous publie un petit billet avec un challenge « « JLNN », comprenait, « je lis des nouvelles et des novellas ». Dans la mesure où se trouvent dans ma pile de livres plusieurs recueils de nouvelles, je me suis dis que ça serait l’occasion de les lire. Et que le challenge me pousserait à les chroniquer, ce que je n’ai pas fais et je le regrette pour « Serpentine » de Mélanie Fazi que j’ai beaucoup aimé (et qu’AcrÖ a chroniqué), et « Après le tremblement de terre » de Haruki Murakami. J’ai donc décidé de m’inscrire auprès de Lune qui organise ce challenge ici.

logo3

J’opte pour le niveau Niveau « Mini-lecteur/Mini-lectrice » ou encore « Je lis des nouvelles et des novellas et je commence à trouver ça plaisant » : lire et chroniquer 6 nouvelles ou recueils ou novellas. Cela me semble tout à fait réalisable en une année ! J’espère profiter également du challenge pour lire des nouvelles numériques afin de tester cette façon de lire que je fuis totalement pour le moment…

J’ai en attente qui serait susceptible d’entrer dans le cadre de la lecture de ce challenge :

L’arche de Noël et autres contes de Romain Sardou

Notre-Dame-aux-Ecailles de Mélanie Fazi

Ainsi naissent les fantômes de Lisa Tuttle par Mélanie Fazi

Contes Myalgiques I – Les Terres qui rêvent de Nathalie Dau

Je suis intéressée par la nouvelle de Philip Pullman « Il était une fois dans le nord ». Pour les autres, j’aviserai au fur et à mesure, je fouinerai pour tâcher de trouver mon bonheur ! C’est aussi ça qui est plaisant quand on se lance dans un challenge « innovant » pour la lectrice que je suis. J’ai hâte de partir à la découverte de ce format de lecture trop souvent délaissé mais dans lequel on découvre de vraies pépites !

Bonne lecture & bon challenge !