Le pilote à l’Edelweiss, Yann – Hugault

J’ai failli remettre « coup de cœur » mais je trouvais cela un peu répétitif. Alors même si cette BD est en effet un coup de cœur, je serai honnête en disant que je connaissais déjà le duo à l’origine de ce petit chef d’œuvre. J’avais déjà aimé leur première collaboration, une série en trois tomes intitulés « Le Grand Duc ».

Totalement amoureuse du dessin de Romain Hugault, ce dernier met en image des scénarios parfois classiques mais toujours bien ancrés dans l’époque dans laquelle l’histoire se déroule. Fan d’avions, il les dessine avec force détails pour nous embarquer dans le ciel avec ses pilotes, nous faire vivre leurs peurs, ressentir l’adrénaline du combat. Hugault a également collaboré avec Régis Hautière pour un one-shot, « Le Dernier Envol » et une série en deux volumes, « Au delà des nuages ».

Avec « Le Pilote à l’Edelweiss », Romain Hugault retrouve les champs de bataille de la première guerre mondiale. Alors que l’on imagine bien les combats sur terre que maints films nous ont montré avec effets spéciaux à l’appui, le dessinateur et le scénariste s’intéressent au combat qui se déroule dans les airs et presque uniquement dans les airs. Les pilotes et leur courage sont au centre de l’histoire, ainsi que leur avion. Mais faisons étape par étape, tant que j’y suis autant vous présenter toutes les œuvres de ce dessinateur auquel je suis très attachée !

Lire la suite