Les poissons ne ferment pas les yeux – Erri De Luca

   J’ai découvert Erri De Luca comme j’ai découvert Haruki Murakami (que les anglais voient bien décrocher le prix nobel de littérature) : sur les conseils de quelqu’un. Plus précisément, parce que les conseils ne suffisent pas toujours, grâce à l’enthousiasme de quelqu’un. Quand on me parle d’un livre avec envie, les yeux encore brillant du plaisir suscités par sa lecture, le tout avec une insistance qui semble dire que les mots ont trouvé leur limite et que maintenant il m’appartient de le lire pour comprendre, alors je lis. J’ai même tendance à me jeter dessus. Il m’aura fallu quelques heures à peine pour lire Les poissons ne ferment pas les yeux de Erri De Luca, son dernier livre en date. Je crois que comme la personne qui a suscité en moi cette envie de lecture, je vais avoir du mal à vous parler de ce livre. Il est parfois difficile d’exprimer un ressenti, une impression, une expérience. Mais je vais tâcher d’y parvenir pour vous donner à votre tour, à ceux qui ne le connaissent pas, l’envie irrépressible de découvrir cet auteur.

erri de luca

Lire la suite