Et il dit de Erri de Luca

   Je poursuis ma découverte de cet auteur dont je vous ai déjà dit tant de bien, ici ou . J’ai suivi avec passion son contentieux avec la justice qui lui a valu une relaxe médiatique rassurante sur l’état de la justice italienne malgré les relents de corruption qu’il dénonce.

   Je continue donc de vous en parler et de lire ses ouvrages, de façon assez aléatoire, profitant de ses « pauses » pour me plonger dans des livres plus anciens. Alors que La nature exposée vient de sortir chez Gallimard, j’ai donc choisi de lire Et il dit sorti sorti en France en 2011

Lire la suite

Comment tu parles de ton père de Joann SFAR

   Comment tu parles de ton père faisait parti de ma liste de livres que je souhaitais lire dans le cadre du challenge de la rentrée littéraire organisé par Sophie. Joann Sfar est un auteur intrigant. Il a un petit côté torturé mais totalement lucide, plein d’autodérision et de pertinence dans ses propos. En somme, il m’a charmé par sa plume et son dessin. Il ne me restait plus qu’à acquérir Comment tu parles de ton père. Je n’ai pas eu besoin de le faire, Lintje me l’a offert pour Noël. Une super amie littéraire c’est celle qui sait vous acheter pile le livre que vous espériez sans lui avoir rien demandé ! Je n’ai pas résisté, j’ai grignoté quelques lignes avant de m’endormir le 1er janvier pour bien commencer l’année. Puis, à peine Ellory a-t-il été rangé dans la bibliothèque que je me suis ruée sur celui-ci. Il m’aura fallu que quelques heures pour le lire mais je l’ai savouré comme on se délecte d’un bon plat en bouche…

Lire la suite

Tu n’as rien à craindre de moi de Joann Sfar

   Un peu de dessin parmi tous ces romans dont j’ai à vous parler. La bande-dessinée demeure un art que j’apprécie toujours autant ! La première dont je vais vous parler est d’un auteur-dessinateur reconnu, notamment depuis qu’il a publié et réalisé par la suite en film d’animation, Le chat du rabbin. J’ai découvert Joann Sfar davantage par les planches qui ont été diffusées notamment sur le site internet du Huffington Post que par ses premières œuvres. En effet, c’est à l’occasion de son carnet Si Dieu existe ? que sa collaboration a eu lieu avec le journal et c’est par la-même que je découvris ces ouvrages originaux pour lesquels je nourris un attrait indéniable. Ce dernier a la particularité de relater, notamment, ses états d’âme après la perte de ses amis de Charlie Hebdo. En effet, il fut dessinateur pour le journal pendant quelques temps et y noua de sérieuses relations qui trouvèrent une fin abrupte dans les attentats que l’on sait. Pour ma part, je devins l’heureuse propriétaire d’un de ses carnet à savoir celui qui s’intitule Greffier et qui relate le procès des caricatures de Mahomet dont Charlie Hebdo fut la cible. Je m’apprête désormais à vous parler de sa dernière bande-dessinée Tu n’as rien à craindre de moi.

tu-n-as-rien-a-craindre-de-moi

Lire la suite