L’oiseau de mauvais augure – Camilla Läckberg

   Voilà une lecture de 2013 qui malheureusement n’a pas été chroniquée en temps et en heure… Je me retrouve à vous en parler, plus par principe, que par réelle conviction d’apporter quelque chose de constructif car depuis… Des pages ont été tournées ! Toutefois, il me tenait à cœur de vous en parler, parce que cet auteur a le mérite de maintenir une série dont la qualité ne faiblit pas au fil des tomes. Cela valait la peine d’être signalé. D’où ma farouche volonté de vous en parler, même si ce n’est que sur quelques lignes… Et il est souvent difficile de chroniquer chaque tome d’une série surtout quand ils nous semblent tous de qualité égale.

   Si vous n’avez pas lu cette série, que vous souhaitez la lire, je préfère vous avertir qu’en chroniquant chaque tome, je suis amenée à révéler des événements liés à la vie des personnages principaux qui évoluent au gré de ces derniers. Donc vous risquez d’en apprendre plus que ce que vous souhaitez !

L'Oiseau de mauvais augure

Lire la suite

Le mec de la tombe d’à côté – Katarina Mazetti

   On peut faire de drôles rencontres au cimetière… C’est surement ce que Désirée doit se dire. Désirée Wallin, veuve sans enfant âgée de 35 ans. Quelle idée Örjan a eu de mourir bêtement si jeune ? Désirée va sur sa tombe, plus par habitude que par réelle envie. Parfois elle peste contre lui, parfois elle imagine ce qu’ils auraient fais ensemble. Mais Désirée ne pleure pas la perte de son mari. Elle y peut rien, elle n’y arrive pas.

   Benny voit la venue au cimetière comme une bouffée d’air dans son quotidien saturé d’obligations. La ferme familiale qu’il a décidé de reprendre lui mange tout son temps, même celui qu’il avait pour réfléchir. Benny n’a plus le temps de rien. Alors il vient de temps en temps s’occuper de la tombe de ses défunts parents. Son père ça fait un petit moment qu’il est là dessous. Il vient surtout pour sa mère, décédée il y a peu de temps.

   Désirée et Benny n’ont rien en commun : elle est bibliothécaire, propriétaire de son petit appartement, veuve. Benny est fermier, endetté jusqu’au cou, célibataire. Et pourtant ils vont littéralement craquer l’un pour l’autre. Un coup de foudre que Katarina Mazetti décrit comme un pur moment de bonheur. On veut bien la croire.

images

Lire la suite