Tu n’as rien à craindre de moi de Joann Sfar

   Un peu de dessin parmi tous ces romans dont j’ai à vous parler. La bande-dessinée demeure un art que j’apprécie toujours autant ! La première dont je vais vous parler est d’un auteur-dessinateur reconnu, notamment depuis qu’il a publié et réalisé par la suite en film d’animation, Le chat du rabbin. J’ai découvert Joann Sfar davantage par les planches qui ont été diffusées notamment sur le site internet du Huffington Post que par ses premières œuvres. En effet, c’est à l’occasion de son carnet Si Dieu existe ? que sa collaboration a eu lieu avec le journal et c’est par la-même que je découvris ces ouvrages originaux pour lesquels je nourris un attrait indéniable. Ce dernier a la particularité de relater, notamment, ses états d’âme après la perte de ses amis de Charlie Hebdo. En effet, il fut dessinateur pour le journal pendant quelques temps et y noua de sérieuses relations qui trouvèrent une fin abrupte dans les attentats que l’on sait. Pour ma part, je devins l’heureuse propriétaire d’un de ses carnet à savoir celui qui s’intitule Greffier et qui relate le procès des caricatures de Mahomet dont Charlie Hebdo fut la cible. Je m’apprête désormais à vous parler de sa dernière bande-dessinée Tu n’as rien à craindre de moi.

tu-n-as-rien-a-craindre-de-moi

Lire la suite

Le Horla – Guillaume Sorel et Guy de Maupassant

   Un illustrateur usant de son talent pour mettre en dessin un illustre auteur. Quel bel hommage que ces aquarelles ! Guillaume Sorel, auteur de bande-dessinée et surtout talentueux illustrateur adapte une œuvre d’un auteur de sa région d’origine : Guy de Maupassant. Près de la nonchalante Seine une tragédie se noue dans une belle demeure. A travers un journal intime on découvre la descente aux enfers d’un homme convaincu de devenir fou. Un récit réputé et connu dont l’adaptation relève à mon sens, du défi.

   Je constate que la maison d’édition Rue de Sèvres qui est derrière cet ouvrage recèle des trésors de dessinateurs. Après la bande-dessiné d’Alex Alice qui fut un vrai coup de cœur tant par le scénario que par la magnificence des dessins, je dois avouer que Le Horla de Sorel ne m’a pas laissé de marbre. Je ne peux m’empêcher d’avoir à l’esprit une comparaison avec Jacques Ferrandez et son étranger adapté du roman d’Albert Camus. Parce que les deux bande-dessinées s’inspirent d’auteurs anciens, l’envie de les comparer est récurrente mais peut-être pas pertinente. Aussi vais-je tâcher de m’en abstenir jusqu’à l’épilogue de cet article.

Le Horla

Lire la suite

Le château des étoiles – La conquête de l’espace Vol. 1 – Alex Alice

   Classée parmi les coups de cœur mon libraire BD préféré, Le château des étoiles est devenu aussi mon coup de cœur. Le titre et la couverture ont attiré mon attention de par leur aspect « Vernien », entendez par là qu’il a des airs de livre de Jules Verne. Je ne suis pas une grande fan de l’auteur cité, mais j’ai lu de lui Voyage au centre de la terre qui m’a profondément marqué. C’est peut-être ce qui m’a poussé à feuilleter cette BD.

   De prime abord, je ne fus pas conquise par les dessins que je trouvais trop « succincts », habituée que je suis des précis de Hugault. Mais elle sut me charmer au fil de mes (nombreux) passages dans la librairie. L’histoire me plaisait terriblement, les étoiles ayant toujours eu sur moi un profond attrait (rien à voir d’ailleurs, mais j’ai adoré Interstellar). Et j’ai fini par voir dans ce dessin toute sa beauté. Et là voilà entre mes mains pour un moment de lecture unique et intense.

P1010449bis

Lire la suite