Petite poucette – Michel Serres

   Un livre qui dénote dans le paysage habituel de mes articles mais je garde intact cette dévorante curiosité littéraire qui me pousse à lire de tout surtout si on me le conseille et pour finir qu’on me l’offre. Nombre d’entre nous connaisse, peut-être seulement de nom, ce philosophe contemporain qu’est Michel Serres. C’est mon cas, je le connaissais de nom, de loin, n’ayant jamais pris le temps de lire une de ses œuvres. Pour ceux qui n’ont qu’une vague image d’un homme aux cheveux blancs et au sourire agréable, je me permets de préciser rapidement qu’il est professeur d’histoire des sciences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ainsi qu’à l’Université Stanford depuis 1984. Élu à l’Académie française le 29 mars 1990, il occupe le fauteuil no 18. Michel Serres est donc un homme de lettres (mais pas seulement) dont la bibliographie est impressionnante. Quand au titre, tous ceux qui envoient des SMS régulièrement (pour ne pas dire sans arrêt…) ont déjà du l’entendre. En effet, les poucets et poucettes, c’est ainsi qu’il surnomme notre génération, celle qui a vu les ordinateurs bouleversés leur vie et les portables devenir une extension de leur main. La poucette est surnommée ainsi par notre capacité à écrire les SMS avec… Les pouces, tout simplement ! Mais ne nous n’y trompons pas, derrière ce surnom « drôle », amusant, Michel Serres parle d’une génération pour laquelle il a une profonde affection. Et ça fait du bien.

Lire la suite