Légende de la garde – Automne 1152 de David Petersen

   Voilà une découverte littéraire suscitée par AcrÖ. Comment ça, ça faisait longtemps ? Non, je ne pioche pas toutes mes envies littéraires chez Livrement ! Mais je suis attentivement son blog et je dois dire que j’ai eu l’occasion de faire de belles rencontres livresques grâce à elle. Je vous laisse le soin de lire son article au sujet de cet ouvrage et je vous mets au défi de ne pas succomber à son achat ! Après ça,je vous invite à lire mon propre article…

Automne (4)

Lire la suite

Au revoir là-haut – Pierre Lemaître

   J’en aurai mis du temps à venir à bout de ces 567 pages… Commencé peu de temps après le salon du livre de Paris, je le termine seulement maintenant. Passé la page 312, j’avoue avoir interrompu plusieurs fois ma lecture. La dynamique de l’histoire semblait s’essouffler et moi aussi par la même occasion. Je n’arrivais plus à accrocher à l’histoire, les deux personnages principaux m’exaspérer, j’avais l’impression que l’on n’avançait plus. Ou tout du moins que le livre continuait mais pour aller où ? Je ne voyais pas de perspectives intéressantes qui me motivaient à poursuivre. Mais comme sur un ring de boxe, je refusais de m’avouer vaincue et décidais qu’il fallait envisager la fin par KO. J’ai donc repris ma lecture plusieurs heures durant pour me relancer. Au bout d’une semaine le KO fut prononcé, en ma faveur. C’est une entrée en matière quelque peu négative pour le livre me direz-vous et ce n’est pas tout à fait faux, mais je dois bien admettre que c’est le souvenir le plus prégnant qui demeure : sa longueur, sa lenteur… Mais ce n’est pas tout ce qui me reste. Je garde également à l’esprit une certaine image de la société décrite par l’auteur, de son attitude à l’égard de ces anciens combattants. A l’heure où l’on célèbre en grande pompe le 70ème anniversaire du débarquement sur les côtes normandes, n’oublions pas que nous sommes aussi dans le centenaire de la première guerre mondiale. Et c’est bien de cela que parle ce livre qui a remporté le prix Goncourt.

au revoir là haut

Lire la suite