Sorcier à lunettes et lecture commune !

   Harry Potter. Avouez que pour ceux qui aiment la saga, ce simple nom vous fait frissonner et revivre mille émotions. Je ne parle même pas de Dear Ema qui est à fond sur l’univers Harry Potter. Est-ce à dire que je ne le suis plus moi-même ? Non point du tout. Seulement, un peu moins que j’ai pu l’être. J’ai appris à me tenir en vieillissant… Si, si, je vous assure. Comment ça j’ai un pyjama Harry Potter ? Oui bon, ça c’est dans l’intimité hein. Peu de personnes le voit. Donc je donne bien le change en société. Bref.

   Harry ce fut une grande histoire d’amour qui a commencé quand j’avais 12-13 ans. Je vous racontais ma rencontre avec le célèbre sorcier, grâce à une professeure de français atypique.

   J’ai grandi avec Harry, tant les livres que les films ensuite. J’ai vu des camarades de classe qui ne lisaient jamais se mettre à lire Harry Potter avec frénésie. Je me suis vue attendre les sorties, être fascinée par l’idée d’aller à minuit dans une librairie acquérir le prochain tome. J’ai été sidérée de découvrir que certains envisageaient de voler les manuscrits pour obtenir rançon ou gloire allez savoir. Je me suis énormément attachée à ces héros qui sont devenus les miens. J’ai vécu à Poudlard et à Pré au lard et aujourd’hui j’ai surnommé ma maison Le terrier car j’ai adoré aller vivre chez les Weasley. J’ai dessiné des terrains de Quidditch pour bien mémoriser les règles et j’ai relu les quatre premiers tomes plusieurs fois en attendant la sortie du cinquième. J’ai convaincu mon petit copain avec qui j’étais quand j’étais lycéenne que ça n’était pas un livre pour enfant. Moralité, il achetait les grandes versions à peine étaient-elles sorties. Nous ne lisions pas. Nous nous plongeions dedans. Comme des drogués en manquent, littéralement. On était dévoré par l’envie de savoir ce qui allait se passer. Puis les films ont permis de prolonger la magie qu’un septième et dernier tome avait terminé. Je tire mon chapeau à l’autrice qui a toujours su garder avec constance son objectif de faire une saga en 7 tomes, qu’elle su mener de bout en bout, de façon cohérente et intelligente.

   Et ma petite soeur a été contaminée. Vous me direz qu’avec une grande soeur qui a regardé les films avec elle et son petit frère en leur racontant des anecdotes, il y a de quoi finir tout aussi adeptes. J’ai vu ma soeur devenir comme moi avec la seule différence qu’elle bénéficiait déjà de tous les tomes (ils sont jumeaux et nous avons de nombreuses années d’écart, ceci explique cela). Et puis les versions illustrées sont sorties, le cadeau idéal pour ma petite soeur. Je l’ai emmenée aussi pour ses 18 ans visiter les studios Warner Bros à Leaveden. Et évidemment nous avons lu l’adaptation de la pièce de théâtre. Et quand je lui écris « After all this time ? » sur M*ssenger, elle me répond instantanément « Always ». Ma mère vous dirait que j’ai aussi choisi un métier qui me permet d’être en robe noire et de travailler au sein d’un bâtiment dont la salle des pas perdus ressemble à s’y méprendre avec la grande salle de Poudlard. Il y a sans doute du vrai là-dedans…

   L’année dernière nous avons offert le coffret de l’intégralité de la saga à Linetje car oui, j’ai par contre une meilleure amie qui n’a toujours pas LU l’intégralité de la saga. Hérésie. Mais je l’aime quand même. Vous noterez ce dévouement et cette loyauté sans faille… On avait envisagé une lecture commune déjà à l’époque et puis ça ne s’était pas fait. Mais là cette année, pour Halloween, j’ai eu droit à tout un tas de cadeaux en lien avec Harry Potter. Et une nouvelle proposition de lecture commune que je ne pouvais refuser ! Nous voilà donc embarquées, Linetje et moi dans une nouvelle lecture de Harry. Evidemment, toutes celles et tous ceux qui sont tentés par l’aventure sont les bienvenus. Nous ne sommes pas des sauvages (quoique… Nan je plaisante, si vous aimez lire on vous accueillera à bras ouverts. Enfin surtout Linetje, elle est très sociable… ;))

   La vérité, c’est que j’ai autant envie que je n’appréhende cette lecture. Pourquoi ? Parce que, de toutes les lectures que j’ai pu avoir, celle-ci fut la seule à me donner le terrible sentiment d’être esseulée, abandonnée quand tout s’est terminé. Vraiment. C’est assez incroyable qu’un livre puisse générer des sentiments aussi violents, la jeunesse explique sans doute une partie du ressenti, mais il fut bien là. J’ai été terriblement triste quand j’ai du admettre que la saga était terminée. Alors je dois bien avouer que j’ai une attitude de droguée. Je sais que quand je vais me replonger dedans ça va être difficile de me réfréner, que je vais avoir envie de tout dévorer. Bon, je compte sur Linetje pour me consoler à la fin quand je me dirai à nouveau « C’est fini. » D’un autre côté, je sais que cette lecture va être géniale, d’autant que j’ai demandé à ma soeur de me prêter ses tomes illustrés histoire de varier les plaisirs. Je pense (re)découvrir plein de détails qui m’auront sans doute échappés à ma première lecture.

   Bon OK, à ce stade vous me prenez sans doute pour une névrosée (même si je suis rassurée, Dear Ema a l’air bien attaquée aussi en ce qui concerne Harry Potter… Je dis ça comme ça… Mais je me sens moins seule 🙂 ). Mais avant de me juger ainsi, je vous invite à trouver un livre qui vous procurera les mêmes sensations que ces tomes ont pu créer chez moi. Alors, pour ça, une seule chose : lisez.

Maêlle.

Publicités

Bilan du challenge Halloween avant la fin…

Maêlle eut un sourire de satisfaction. Plusieurs jours qu’elle planchait sur la réparation de son antenne télescopique qu’une chouette blessée avait endommagé. C’était bien sa veine, alors même que le challenge battait son plein et que la célébration d’Halloween allait avoir lieu. Elle termina les réglages et sauta du toit. Un petit sortilège amortit sa chute jusqu’au sol et elle rentra se mettre au chaud. Elle entreprit de rédiger un petit article pour ses ami(e)s.

   Je n’ai pas vraiment été à la hauteur pour ce challenge… Comme souvent, je démarre sur les chapeaux de roues et puis pouf, tout retombe comme un soufflé. Sans doute un manque d’organisation sur le long terme et toujours plein (trop) de choses de prévu… Mais je vais vous donner quand même quelques nouvelles !

   Les célébrations d’Halloween, outre le challenge, ont commencé le 25 octobre avec un repas chez mes parents. Vieille maison qui se prête bien aux décorations halloweenesques, nous étions accueillis par des compositions florales émaillées de photophores en forme de citrouille et de pierre tombale. J’y suis allée le teint blafard, un petit tatouage de chauve-souris sur le visage, rouge à lèvre rouge et yeux noircis par le maquillage… J’avais un petit côté sorcière pleinement assumé ! Mais mes parents sont de redoutable sorciers, pour preuve, nous avons mangé des doigts d’ogre ! (Oui nous avons trop d’affection pour les sorcières en tout genre donc ce ne sont pas des doigts de sorcière…)

   J’ai poursuivi en organisant à mon tour un repas le samedi 28 octobre auquel j’avais convié ma Linetje et son chéri. Je me suis retrouvée avec une meilleure amie sorcière et une filleule ensorcelée, elle était adorable dans son déguisement d’enfant. Pour l’occasion, j’avais confectionné des cornish pasty… A la mode Maêlle ! Je m’explique. Il y a plusieurs aliments que je n’étais pas sûre d’aimer dans la recette de base notamment la sauce Worcestershire. Et puis en regardant plusieurs recettes, j’ai constaté que chacun y mettait un peu ce qu’il veut dès lors qu’il ne souhaitait pas suivre la recette initiale. Il n’en fallait pas plus pour que je  modifie le tout à ma façon. J’ai donc fait des pâtes brisées (j’ai bien cru qu’avec la pénurie de beurre il allait falloir que j’en achète des toutes faites !!), que j’ai fourrées de viande hachée préparée. Oh, je l’ai préparée très simplement : revenue à la poêle avec des oignons émincés, du concentré de tomates, un peu de sel, de poivre, quelques herbes et j’ai laissé mijoter un peu. J’ai badigeonné mes chaussons de jaune d’oeuf légèrement dilué et hop, au four pour une bonne demi-heure. A déguster encore bien chaud avec une purée de butternut/pommes de terre. On s’est bien régalé. J’avais prévu de la salade au cas où car je dois avouer que les chaussons sont assez bourratifs donc inutile de faire beaucoup de purée. Je n’ai malheureusement aucune photo à vous soumettre, j’ai visiblement oublié de prendre la moindre photo… Sauf de mon dessert (on voit où vont mes priorités !), un gâteau cimetière composé d’un brownie, recouvert d’une ganache au chocolat praliné (chocolat au lait ça marche aussi, ce qu’il faut c’est une ganache claire). Puis j’ai inséré des langues de chat (maison, c’est tout simple à faire) en guise de tombe, sur lesquelles j’ai noté R.I.P ou dessiné des croix avec un cure-dent et un peu de ganache. Ensuite, j’ai broyé la partie biscuitée de gâteaux du type Oréo que j’ai déposée devant les langues de chat pour faire comme si la terre venait d’être retournée. Tant que la ganache est encore tiède, il convient d’ériger la barrière, des sortes de Mikado font l’affaire. Je les ai coupés en 2 et je me suis amusée à alterner (le souci du détail vous remarquerez…) Enfin, j’ai planté des fantômes fixés sur des cure-dents au-dessus des tombes. Oui, c’était un gâteau cimetière hanté ! Ce n’est pas compliqué à faire mais il faut prévoir un peu de temps à l’avance car il est utile de le laisser, une fois monté, une bonne heure à température ambiante pour que la ganache refroidisse, se raffermisse et permette à votre barrière de ne pas tomber au moment du découpage.

   Ma chère Linetje a décidé de me fêter Halloween avec beaucoup d’imagination… Pendant plusieurs semaines j’ai reçu des courriers comme des indices semés… Ainsi j’ai appris que j’étais nommée en qualité de professeur contre les forces du mal à Poudlard (quelle joie !) via un courrier de Mc Gonagall. Puis, mon employeur actuel, le ministère de la magie, m’a écrit son regret de me voir partir. J’ai reçu des tickets pour le Poudlard Express, un balai volant, une chouette porte-bonheur, un carnet doté de plumes issues d’animaux redoutables, un livret de potions et les ingrédients pour les confectionner, et enfin une écharpe sur laquelle est reproduit le monde de Poudlard. Avec cela j’ai eu droit à une petite nouvelle écrite par mon autrice préférée, Linetje. Vous l’aurez compris j’ai été très gâtée, famille, ami et chéri ayant joué le jeu ! Il ressort de tout cela d’ailleurs une lecture commune à mettre en place concernant Harry… Mais cela fera l’objet d’un autre article.

   Nous avons poursuivi les festivités par une soirée Halloween au parc d’attraction Disneyland Paris en famille. Autant dire que l’on s’est bien amusé ! Avec une connaissance aiguë du parc et une bonne organisation, nous avons réussi à faire toutes les attractions qui nous tenaient à cœur. On a profité d’une ambiance unique (le parc ouvrait pour l’occasion de 17h à 1h) et surtout nous avons croisé vraiment beaucoup de personnes qui ont joué le jeu du déguisement (en effet, les déguisements étaient autorisés pour la soirée). Ce ne fut pas notre cas mais nous nous sommes régalés les yeux. Nous avons croisé Maléfique, plusieurs personnes déguisés dans un style Steampunk (il faut dire qu’il y a un Nautilus au sein du parc donc un univers qui leur sied particulièrement bien), des Jack Sparrow, une fée Clochette (clairement j’étais frigorifiée rien qu’en la regardant), M et Mme Indesctructible… J’en oublie sans doute ! Mais j’en garde un super souvenir. La grande parade fut celle… Des méchants, évidemment ! Jafar, Capitaine Crochet, Ursula, Frollo… Le parc était partiellement décoré, surtout les alentours de la maison hantée évidemment, le manège incontournable de la soirée !

   En somme, je me suis éclatée et je conserve de cet Halloween 2017 un super souvenir…

Maêlle

 Petite participation au challenge de Lou & Hilde

Les sorcières du clan du nord – Le sortilège de minuit de Irena Brignull

Maêlle soupire, rayant une énième journée de challenge loupée. Elle avait du régler un problème d’invasion d’araignées, les pourparlers avec leur reine pour obtenir d’elles qu’elles déménagent dans un bâtiment annexe avaient été longs et laborieux, tandis qu’une vieille magicienne un peu sénile s’était mise à lancer des sorts de façon anarchique. Peu nombreuses dans la région, Maêlle avait été appelée en renfort, transformant ici ou là quelques passants en mouton afin de leur faire oublier ce qu’ils venaient de voir. Et voilà qu’elle avait donc temporairement une certaine Batista dans une des chambres d’amis, en attendant que la confrérie des magiciennes à laquelle elle appartient se manifeste. Maêlle avait dû user de tout un tas de vieux sortilèges et autres charmes pour s’assurer que la vieille dame n’allait pas détruire sa maison par inadvertance. Finalement, les cookies et le thé Roobios au potiron avaient fait des merveilles. A moins que ça soit la potion de sommeil sans rêves qu’elle avait glissée dedans qui avait été si efficace. Toujours est-il qu’elle bénéficiait enfin d’un petit moment de répit. Ce fut donc sous son plaid et dans son canapé qu’elle avait entrepris de terminer sa lecture et d’écrire à ses amis du challenge…

   J’ai découvert ce titre via le blog de Dear Ema, et il m’a semblé que cette lecture s’accordait parfaitement au thème du challenge Halloween de Lou & Hilde. Alors je n’ai pas trop hésité et ai terminé ma lecture en temps et en heure pour vous la présenter en ce jour de rendez-vous sorcellerie ! Avant de me lire, je vous invite à jeter un œil à la couverture que j’ai trouvée très réussie, elle donne vraiment envie…

Lire la suite

Trilogie L’héritière des Raeven de Méropée Malo

   Maêlle est allongée sur son canapé, fenêtre ouverte pour entendre les bruits du soir, un jus de citrouille dans la main et un livre dans l’autre. Malgré les températures clémentes de la journée, un plaid orné d’un géant « Hogwarts » repose sur ses jambes. Du bout de l’orteil elle valide l’envoi de son article à ses co-challenger. Ceci fait, elle glissa à nouveau son pied sous la chaleur du plaid et reprit sa lecture.

   Il y a bien longtemps que je n’avais pas été happée par une trilogie jeunesse au point d’avoir bien du mal à lâcher mon livre à la fin de la journée, quand il est temps de dormir ou le matin quand il est temps de se mettre au travail ! J’ai découvert le titre grâce aux vénérables du blog Book en Stock. Si un jour, votre pile à lire est en souffrance, – comprenez par là qu’elle a tant diminué que vous n’y trouvez pas/plus ce que vous avez envie de lire -, je vous invite à aller faire un tour chez elles. Vous trouverez ce qu’il vous faut !

   J’avais lu leurs critiques du tome 1 (et uniquement de celui-ci pour m’éviter tout spoil) et j’avais retenu une appréciation globalement positive. Là-dessus j’avais suivi de loin le mois2 durant lequel elles ont reçu l’autrice de cette trilogie, Méropée Malo. Tout ça pour dire que j’avais bien le titre en tête quand Bragelonne a fait sa grosse op’. Donc j’ai sauté sur l’occasion d’acquérir le tome 1 quand il est apparu parmi les titres disponibles durant la grosse op’. Autant vous le dire tout de suite, j’ai depuis acquis les deux suivants.

   Je vais donc parler de la trilogie dans son ensemble, dont la thématique ensorcelée se cale parfaitement bien avec le challenge Halloween de Lou & Hilde.

Lire la suite

Mélusine – Tome 8 – Halloween de François Gilson et Clarke

   Maêlle s’installe sur sa chaise de bureau, ôte son chapeau qu’elle dépose près d’elle, sort sa plume, un parchemin et l’indispensable écran. Elle ouvre précautionneusement sa petite bouteille d’encre magique et entreprend de rédiger une petite missive à ses amis du challenge de Lou & Hilde.

   En cette journée d’échange autour de la bande-dessinée, j’ai décidé de découvrir la série Mélusine. Dépitée de ne pas trouver le tome 1, je suis néanmoins tombée sur le tome 8 et me suis dit qu’à mon avis, commencer au premier tome ou au huitième, ne devrait pas trop perturber ma compréhension du récit. Effectivement, ça n’a rien perturbé du tout mais ça ne m’a pas beaucoup emballé non plus…

Lire la suite

Challenge Halloween – Première semaine

   Maêlle remit son chapeau en place. Sa vieille horloge indiquait tant l’heure que la date et c’était bien cette dernière qui réjouissait tant la gnomette. Enfin, elle allait pouvoir errer où bon lui semblait dans les vêtements qui étaient les siens : robe, chapeau et baguette à la main. Elle ne détonnerait pas davantage dans le décor de sa vieille maison où elle passait le plus clair de son temps. Les vieux grimoires avaient retrouvé leur place dans la bibliothèque auprès des ouvrages plus récents qu’elle avait prévu de lire et de partager avec ses amis du challenge. Son transmetteur était au point, elle allait pouvoir leur envoyer ses parchemins… Enfin ses articles, en temps et en heure. Enfin autant que faire se peut. Elle devait aussi veiller sur le grincheux nain Azraël qui vivait dans le bois entourant sa demeure. Il pestait de plus en plus sur les humains mais lui renouvelait sans cesse son stock de bois, voilà qui était bien commode. Elle avait prévu également de prendre le thé avec son amie magicienne Linetje, de partager un repas avec son ami Zévra. Il y avait aussi Arkan la licorne qui avait de plus en plus de cors aux sabots qui nécessitaient des soins adéquats que Maêlle tentait de lui donner au mieux de ses compétences, limitées en ce domaine il fallait bien l’avouer. Elle, ce qui lui allait c’était le givre, le feu, les arcanes de magie. La sorcellerie et ses petites mixtures elle n’y connaissait pas grand-chose. Voilà donc un challenge qui tombait à point. Même si son planning était plutôt chargé, elle trouverait bien le temps de lire. Elle ôta de la poussière imaginaire sur les tranches des livres qui ornaient sa bibliothèque. Elle remit en place le plaid sur son fauteuil, éteignit la lumière et sortit de la pièce, Edmond le chien sur ses talons. Il n’y avait pas à dire, songea-t-elle en se glissant sous son épais édredon, l’automne, Halloween, le challenge de Lou & Hilde, c’était le meilleur moment de l’année pour une gnomette mage.

Maêlle

P. S : Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. Enfin presque. En tout cas les noms ont été changés. Et puis la description physique aussi. Bref.

Challenge Halloween 2017 chez Lou & Hilde

   Comme tous les ans, Halloween arrive avec son lot de frayeurs ! Voilà une fête qui me plaît toujours autant au fil des ans et durant laquelle je m’amuse vraiment beaucoup. Cette année n’y fera pas exception, d’autant que le challenge se terminera par un repas d’Halloween avec Linetje suivi, si cela est possible, d’une soirée inoubliable à… Disneyland Paris. Pour ce dernier ce n’est pas encore fait mais j’ai bon espoir !

Ce qui est sûr c’est que je participe au challenge Halloween de Lou & Hilde.

Les hostilités débuteront demain et se poursuivront jusqu’au 1er novembre sur le thème de la sorcellerie. J’ai déjà débuté en me lançant dans la trilogie jeunesse de Méropée Malo, L’héritière des Raeven. J’ai été vraiment très surprise par ce roman qui m’a littéralement happé. Mais vraiment. Ça ne m’était pas arrivé depuis… Piouf, un certain temps. Moralité, cela m’a valu un total échec au challenge Pavé de l’été (dans lequel AcrÖ m’a embarqué via l’oiseau bleu) puisque je ne parviens pas à terminer Les chevaux célestes de Guy Gavriel Kay, au grand dam de Linetje qui vous en parle depuis un moment… Je le finirai, sans nul doute, mais il va me falloir davantage de temps que celui que je m’étais accordée. Je vous expliquerai ce qui ralentit tant ma lecture dans la chronique qui suivra.

Par contre, question sorcières, j’ai un peu de potentiel en réserve ! Ce qui tombe bien vu les rendez-vous proposé pour cette semaine, à savoir :

Semaine 1 – Suggestion autour du chaudron : Pourvu que ce soit à base de courge! => Un plat sucré ou salé

Pour la cuisine, je vais mettre mon nez dans le magnifique livre La cuisine des sorciers que j’ai reçu à Noël dernier, et je dois avouer que les recettes de jus de citrouille ou de philtre me tente bien. Ce sera mon défi de la semaine !

Dimanche 1er octobre : Début du Challenge et installation des sorciers et des sorcières dans le lieu imaginaire de leur choix, billet de présentation…

Je vais m’atteler à la rédaction de ce billet rapidement… Oui, j’ai toujours un souci de planning pour les RDV, c’est récurrent même si je m’améliore au fil des ans.

Lundi 2 octobre : Rendez-vous Sorcellerie – Romans adultes ou jeunesse au choix

Je ne parlerai pas de la trilogie de Méropée Malo dès ce lundi car j’aurai peut-être réussi à caser les trois tomes dans le mois et donc préférerai vous en parler à la fin. En guise de lecture, je me suis réservée La huitième fille de Terry Pratchett, La maison de la sorcière de H.P. Lovecraft, (merci aux organisatrices ainsi qu’à AcrÖ et Pedro pour leurs suggestions littéraires) je vous parlerai des petits livres écrits par J.K. Rowling et sortis par Pottermore sur Poudlard. J’espère avoir le temps de vous parler aussi de La légende de la mort d’Antoine Le Braz & Les contes macabres d’Edgar Allan Poe illustrés par Benjamin Lacombe.

Mercredi 4 octobre : Rendez-vous BD / Manga / Comics

Dans cette rubrique, je pense être peu prolifique n’ayant rien vu qui me tentait vraiment… Sauf peut-être en manga, ce sera à voir.

Vendredi 6 octobre : Séance Cinéma

Je ne pense pas honorer celui-ci mais par contre j’ai réservé (et espère pouvoir le récupérer !) le DVD de Kiki la petite sorcière réalisé par Hayao Miyazaki dont je vous parlerai à l’occasion d’une prochaine rencontre sur ce thème.

Samedi 7 octobre : Albums avec sorciers, sorcières, fantômes, sur les peurs…

Hem. Je ne suis guère avancée pour ce RDV.

Les rendez-vous n’ont rien d’obligatoire (heureusement !) et au vu de mon article il apparaît assez clairement que je risque d’être plus particulièrement présente pour ceux qui ont trait à la littérature, à la gastronomie et éventuellement aux créations diverses et variées. Néanmoins, ce challenge étant l’occasion de pouvoir discuter entre adeptes d’Halloween, je trouverai certainement des idées de lecture dans les domaines qui me font défaut grâce aux autres participants.

Surtout n’hésitez pas à nous rejoindre, soit en allant chez Lou ou chez Hilde mais aussi sur le groupe Facebook !

A très vite !

Sorcièrement vôtre,

Maêlle

Fall & Discordia de Florent Marotta

   Fall & Discordia sont deux nouvelles issues ou à l’origine de Yzé et le palimpseste dont je vous ai déjà parlé. Je ne sais pas dans quel ordre l’esprit prolifique de Florent Marotta a imaginé ces deux histoires qui sont étroitement liées au roman. Je vous ai parlé de ce dernier qui fut une belle découverte grâce aux éditions Taurnada. J’ai laissé courir quelques mois avant de me plonger dans ces deux courtes histoires, une façon de prolonger l’univers du roman et de patienter jusqu’au tome 2 de l’histoire principale.

Lire la suite

Fin d’une épopée ensorcelante

Maêlle a revêtu son chapeau pointu noir et semble complètement perdue dans ses pensées, assise sur son tabouret à hauteur d’homme. Au bout de quelques minutes, semblant vous remarquer, elle se décide à parler…

   Après avoir vu le dernier Harry Potter au cinéma, il me semblait essentiel de faire une chronique, un article à la hauteur de ce que cette saga a été pour moi :  un pur moment de bonheur. Je ne vais pas critiquer chaque livre et/ou chaque film, mais plutôt retracer succinctement l’histoire de cette saga et comment je l’ai « vécue ». Vous trouverez d’abondantes critiques de ces livres sur Internet, j’ai donc choisi d’aborder ce thème sans vraiment faire de critiques mais plutôt pour parler de quelque chose qui me tient à cœur. Prêt pour un petit plongeon dans le monde de la sorcellerie ? C’est parti !

Maêlle vous entraîne par la main dans un dédale de livres avant de s’arrêter devant une étagère soutenant l’ensemble des livres de l’auteur J.K. Rowling. Et elle repart de plus belle…

Lire la suite